dimanche 1 juillet 2018

Se laver la bouche, fumer, les soldats, prendre un cachet pendant le jeûne du 17 Tamouz.....



  • Se laver la bouche fumer … pendant le jeûne du 17 Tamouz
    A priori, le jour du jeûne on ne se lavera pas la bouche, mais une personne qui ne supporte pas, sera autorisée à le faire même avec du dentifrice, à condition de ne pas mettre un Réviît dans la bouche (86g d’eau) et à condition de ne pas avaler l’eau et de bien baisser la tête afin que l’eau n’aille pas au fond de la gorge.
    Références :Rabbi Yossef Karo z.t.l. dans le Choul’han Aroukh Siman 599 saif 3 et dans le Beth Yossef Siman 613 au nom du Roch, Rabbi Yaâkov Haim Sofer z.t.l.  dans Kaf Ha’hayim Siman 599 saif 3 et dans Siman 554 saif 37, Rabbi Israel Méir Hacohen z.t.l. dans Michna Béroura Siman 567 Ot 11 et 554 Ot 22 et dans  Chaâré Tsioun Siman 554 Ot 27,Rabbi Ovadia Yossef z.t.l. dans Yehavé Daât et dans dans H’azon Ovadia, Halakhot Taânit page 27, Rabbi Abraham Dantzig z.t.l. dans Hayé Adam Klal 144 Siman 15 Halakhot Yom Kippour, Rabbi Yitshak Yossef dans Yalkout Yossef Hélek Moâdim Halakha 14 page 581-2 et page 534 Saïf 13, Rabbi Yéhoudah ben Atar z.t.l. Av Beth Din de Fès dans son Responsa Minhat Yéhouda, Volume 4 Siman 109, Rabbi Yéhoudah Ayache z.t.l. dans son Responsa Minhat Yéhouda Volume 4 Siman 109,
    Bien qu’en général il est déconseillé de fumer.
    Le jour du 17 Tamouz (ainsi que les autres jeun sauf Yom Kippour) il sera autorisé de fumer, mais en discrétion, si on ne peut se passer de la cigarette.
    Références : Rabbi Ovadia Yossef z.t.l. dans son Responsa Yabiâ Omer volume 1 siman 33 et dans son Responsa Yéhavé Daât volume 5 Siman 39, Rabbi Haïm Sofer Zisman z.t.l. dans son Séfer Mahané Haïm volume 3 siman 41,Rabbi Abraham David Wahrman z.t.l. de Voutchatch dans Echel Abraham sur le Choul’han Âroukh  siman 567, Rabbi Yéhoudah Ayache z.t.l. dans Maté Yéhoudah Siman  210.

    Cependant, il est interdit de mâcher un chewing-gum, par contre s’il n’y a pas de goût on pourra le mâcher.
    Références :, Rabbi Moché Yona Tsvigu Halévy z.t.l. dans son Responsa Ohel Moché volume 2 Helek Ora’h Haïm siman 113 Ot 2, Rabbi Haïm Mordékhaï Margaliot z.t.l dans  Chaâré Téchouva, Siman 559 Ot 3, Rabbi Israël Meïr Hacohen z.t.l  Michna Béroura, Siman 555, Ot 8, Rabbi Yossef Chlomo Auerbach z.t.l  dans Achré Aïach Volume 3 page 487, Rabbi Mordékhaï Éliyahou z.t.l  dans Darké Halakha, page 412, Rabbi Ovadia Yossef z.t.l. dans H’azon Ovadia, Halakhot des jeûnes page 32, Rabbi Tsion Aba Chaoul z.t.l  dans Or Létsion, Volume 3 Chapitre 29 Siman 20.

    Bien que le jeûne ne débute qu’à l’aube, si quelqu’un se réveille en pleine nuit, il lui est interdit de consommer quoi que ce soit, si il n’a pas émis la condition verbale avant d’aller dormir « si je me lève avant le début du jeûne il me sera permis de m’alimenter.
    Références: Rabbi Ovadia Yossef z.t.l.  dans Yéhavé Daât, Rav Its’hak Yossef Chlita  dans Yalkout Yossef Halakhot Moâdim pages 527 à 587,
    Il sera permis de prendre avant le jeûne des cachets qui aident au jeûne, “ Tsom Kal ”
    Références : Rabbi Yéhoudah Naki Chlita dans son Responsa Maâyan Omer, volume 3, page 117, Rabbi Binyamin HotaChlita dans son responsa Ki Ba Moëd des 4 jeûnes, page 7.

    Quand le 17 Tamouz n’est pas repoussé au dimanche, si il y a une Mila le 17 Tamouz (qui tombe en son temps), le Mohel, le père de l’enfant, le Sandak ou encore un Hatan dans les 7 jours de son mariage, ont l’obligation de jeûner.
    Par contre pour cette année 5778/ 2018, le jeune du 17 Tamouz tombe Chabbat et il est repoussé au dimanche soit le 18 Tamouz,  par conséquent, seulement
    1. le H’atan dans les 7 jours de son mariage,
    2. le Mohel,
    3. le père de l’enfant
    4. le Sandak
    Seront autorisés à manger après la moitié de la journée, environ vers 13h30 pour Israël, mais les autres personnes jeunerons.
    Mais s’il y a dans la synagogue une coutume de jeuner ont devra suivre la tradition de l’endroit.
    Références : Guémara Érouvin, page 40b, Or Zarouâ, Halakhot de deuil, Siman 140, Rabbi Yossef Karo z.t.l dans le Choul’han Aroukh, Siman 559, Rabbi Ovadia Yossef Chlita dans Yabiâ Omer volume 2 siman 30 Ot 5 et au volume 1 siman 27 Saïf Katan 10, Yéhavé Daât, volume 3, Siman 37, Rabbi Its’hak Yossef Chlita dans Yalkout Yossef Ora’h Haïm siman 550 et dans Kitsour choulhan Aroukh Yalkout Yossef  Even Haézer Perek 18.
    Les soldats et les gardes de sécurité, qui pourraient être affectés le jour du jeûne du 17 Tamouz auront  en raison de chaleur excessive,  la permission de boire comme d’habitude, afin qu’ils puissent exercer correctement leurs fonctions.
    Références : Rabbi Yossef Karo z.t.l. dans le Choulhan Aroukh section Orah Haim siman 554 saif 6, Rabbi Israel Méir Hacohen z.t.l. dans Michna Béroura Siman 554 Saïf Katan 11,  Rabbi Tsiyon Aba Chaoul z.t.l. dans Or Létsiyon volume 3 chapitre 29 saif 10, Rabbi Moché Fenshtein z.t.l. dans Iguérot Moché section Orah Haim volume 4 siman 114.                 
    Les personnes qui souffrent d’un petit mal de tête, pourront prendre un cachet qui n’a pas bon goût :  dans un premier temps, il faudra essayer de l’avaler sans eau, mais si ce n’est pas possible, de prendre un petit peu d’eau sera autorisé  : nous avions bien mentionné qu’un violent mal de tête rend exempt du jeûne.
    Références : Rabbi Yossef Chlomo Auerbach z.t.l. dans Achré Aïch, Volume 3, page 449, Rabbi Binyamin Houta chlita  dans Ki Ba Moëd, page 15 Saïf Katan 43.

    Aphorisme de nos sages

    Rien ne renforce plus l’amitié qu’un ennemi commun.

Par le mérite des Tsadikim, qu’Hachem protège tout le Âm Israël, Amen

  •  Hiloulot 18 Tamouz
    ��Rabbi Abraham z.t.l. (Maskileison) ben Yehouda Leib z.t.l, né en 1788, décédé en 1848, auteur du Maskil Léétan explication sur la Guémara Moed et Kodashim, Beer Abraham commentaire sur le Talmoud, Nahal Etan sur le Rambam et Yad Abraham sur le Choulhan Aroukh section Yoré Déâ.
    ��Rabbi Betsalel Rekov z.t.l.
    ��Rabbi ‘Haïm Iffergan z.t.l.
    ��Rabbi ‘Haïm Meir Yechiel Shapira z.t.l.  Hongrie- Brooklyn- Bné Brak, né en 1907, décédé en 2007.
    ��Rabbi Marie Yoseph Kapah z.t.l. Yémen – Jerusalem Dayan du Bet Din Hagadol auteur du Emounot VéDéôt commentaire sur le Kouzari sur le Hovat HaLévavot sur les Michnayot et beaucoup d’autres livres il a traduit la lettre de Maïmonide….né en 1917, décédé en 2000.
    ��Rabbi Massôd Rafael Ben-Moha z.t.l.  Auteur du Pardes Rimonim.
    ��Rabbi Moché David Ashkenazi z.t.l. auteur du Béer Chéva, décédé en 1855.
    ��Rabbi Naana z.t.l.
    ��Rabbi Shitrit z.t.l.
    ��Rabbi Shmouel Satine Katz z.t.l. de Frankfort, décédé en 1719.
    ��Rabbi Yaâkov Aryé z.t.l. fils de Rabbi Shlomo de Rardzimin z.t.l., décédé en 1877.
    ��Rabbi Yaâkov Aryé Guterman z.t.l. Ses Divré Torah ont été écrit dans le Bikouré Aviv sur le Houmash et Divé Aviv sur le Midrash de Bérechit, né en 1792, décédé en 1874.
    ��Rabbi Yéhoshoua z.t.l. de Tomoshov, décédé en 1907.
    ��Rabbi Yéhouda Halévi Eidel z.t.l. de Slonim Zamosc Galice, auteur du Afiké Yéhouda, né en 1757, décédé en  1805.
    Par le mérite des Tsadikim, qu’Hachem protège tout le Âm Israël, Amen

Refoua Chelema et Réusite

  • Toutes les Halakhot sont dédiées à la protection et à la Réfoua Chéléma de tout le peuple d’Israël Amen et en particulier
    • mon épouse Sarah bat Fortuné,
    • Rabbi Haïm Chalom ben Bedra Chlita,
    • Haim Eliézer Ben Tilah
    • Anael bat Chlomo
    • Eli Eliyahou Ben Victorine
    • Noam Yéhouda ben Yéhoudit
    • Noah mylene bat Esther katie
    Amen

Léilouy Nichmat

  • De tous les défunts du âm Israël et en particulier
    • Sarah Bat Rosa z.t.l.
    • Georges Yitshak Ben Hénéna ouben Chlomo z.t.l.
    • Gérard Guerchon Ben Yitshak
    • Fortuné Bat Camille Camouna
    • Rabbi Yossef Haïm Sitruk Chlita ben Emma, z.t.l.
    • Léon Yéhouda ben Rahel véElichä z.t.l
    • Lidia Soufir z.l.
    • Ephraim ben yehouda et Alice
    • Tsipora bat Esther
    • Moché ben rav pinhas Teboul
  • Soutenir la diffusion de la Torah en France, au  Canada et en Israël.

    Merci grâce a vous des milliers de personnes lisent ces halakhot, Merci.

    Vous pouvez dédier des Halakhot

    • A une personne chère
    • A la guérison
    • A l’élévation de l’âme
    • A la protection des enfants
    • A la réussite Matérielle
    • A une aide pour trouver son conjoint

    �� Sympa les amis �� de faire un don ��

    Merci !!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Manger dans la Souccah...

  Manger dans la Souccah Halakha 1 C’est un commandement positif de consommer au moins 28 g de pain dans la souccah, le premier so...