samedi 25 octobre 2014

CONTRÔLES AUX AEROPORTS..


Lorsque vous aurez vu les photos ci-dessous,
vous comprendrez pourquoi ils veulent verifier vos
portables aux rayons X.
S'ils vous le demandent en voici la raison :
Les pistolets sur portables sont arrivés !!!
 Et ils sont reels !!!
A l'intérieur du téléphone portable se cache un pistolet de calibre 22, capable de tirer 4 projectiles en une succession rapide... en se servant des touches du téléphone.
 Les personnes officielles européennes sont stupéfaites par la découverte de ces armes mortelles dissimulées.
 C'est seulement lorsqu'on le tient dans la main que l'on sent qu'il pèse plus que la normale, et que vous voyez qu'il est beaucoup plus grand qu'un portable normal.

    


 Ayez de la patience ......
 Si la sécurité vous demande de vérifier votre portable ou vous demande
de l'allumer pour voir s'il marche, c'est parce qu'elle a un motif sérieux de le faire.
Bienvenue dans un MONDE NOUVEAU !!

La transgression d’Israël ou la capacité de faire.....


Les fêtes juives s’achèvent avec la commémoration deSouccoth ou « Fête des Cabanes », préfiguration du Temple de Jérusalem et symbole du vouloir-vivre ensemble des peuples du monde dans la même « maison de Sainteté ».

Hélas, le couperet du quotidien informationnel, avec l’attaque du Parlement canadien, l’attentat du tramway de Jérusalem et le siège du Mont Sinjar par l’Etat Islamique, tranche avec l’espoir angélique et leibnizien de la pensée occidentale et nous replonge cyniquement dans « le meilleur des mondes » selon la formule d’Aldous Huxley.

Ce cynisme est incarné par le très catholique Kerry (à l’origine Fritz Köhn c’est à dire Cohen) désignant la non-résolution du conflit israélo-palestinien comme la source de tous les maux djihadistes frappant injustement le monde occidental. Quid de l’invasion de l’Afghanistan et des armes de destruction massives jamais trouvées en Irak ? Le grotesque avait déjà atteint son paroxysme lorsque le même Kerry avait offert aux parents endeuillés d’un soldat israélo-américain, un porte-clés à 2 shekels de la part du président Obama.
Israël, le juif du monde, quoi qu’il fasse ou ne fait pas, est toujours le responsable.
Cette vision du juif « ambivalent » n’est pas nouvelle et n’est pas le privilège des antisémites déclarés, elle existe aussi dans le mouvement des Lumières à l’instar de Christian Wilhelm von Dohm et de l’Abbé Grégoire qui, déjà respectivement en 17811 et en 17882, faisaient l’inventaire paradoxal des qualités des juifs exactement contraires à leurs défauts sans que cela puisse les troubler (les auteurs !).

Bref,Israël c’est le Diable et le Bon Dieu de Jean Paul Sartre

Mais, l’Etat d’Israël ne se positionne pas dans cette configuration qui n’a pas fini de causer du tort à la jeunesse occidentale incrédule. Et, pour rester dans la période révolutionnaire, j’en veux au polémiste et décrié Zemmour, invité récemment sur « Radio Courtoisie », d’avoir dit avant moi que :
«Israël a une pratique de la souveraineté qui est exactement celle qu’avait la France pendant des siècles,…, c’est-à-dire une défense farouche de sa souveraineté,…, et qui n’hésite pas à employer la guerre comme moyen de défendre une politique et une souveraineté,…, le rapport complexe des français vis-à-vis d’Israël vient de là,…, l’armée israélienne, c’est 1792, c’est le peuple en arme qui se bat avec les généraux de trente ans qui discutent et tutoient les soldats ».
Israël est par conséquent dans la transgression. Cette transgression est inscrite dans le Judaïsme
Israël est par conséquent dans la transgression. Cette transgression est inscrite dans le Judaïsme. C’est la même transgression que permet le Talmud, c’est à dire la Jurisprudence juive, lorsque la vie est menacée même dans une proportion minime.
Transgresser l’interdit pour sauver un homme, c’est permis dans le Judaïsme. Manger un aliment impur pour sauver sa vie, c’est une obligation du Judaïsme. Pourquoi ? Parce qu’Israël ne vit pas dans le dogme et c’est la raison pour laquelle les juifs ont survécu au travers des âges, malgré les persécutions, et qu’ils forment un peuple progressiste au sens noble du terme (pour ne pas dire Nobel !).
Il ne faut jamais oublier que l’Europe restera le plus grand cimetière juif du monde et que dans une ultime tentative de déculpabilisation, il est plus facile pour l’Europe de désigner Israël comme le fauteur intemporel du monde que de travailler sur sa propre mémoire. Il est là le nœud du problème de la libération de la parole antisémite et antisioniste. Bis repetita aurait gueulé notre regretté Martin Luther King !
L’Occident déprime, et la dépression, c’est trouver une réponse à ses maux dans les actes de l’autre.
Nous sommes les bâtisseurs de notre vie et responsables de notre devenir
Cette difficulté à agir engendre un repli sur soi et explique les montées nationalistes ruminantes de frustration et d’impuissance. Pour briser ce cercle vicieux de la dépression, il faudrait peut-être s’inspirer des paroles de Magda Hollander-Laffon, déportée à 16 ans et rescapée d’Auschwitz, qui a écrit en substance que nous sommes les bâtisseurs de notre vie et responsables de notre devenir et que demain est entre nos mains3
Finalement, nous ne sommes pas si loin des paroles du Psalmiste lorsqu’il écrivit vers – 1000 av. :« Achamaïm chamaïm l’A-do-naï, véaarets natane livné-adam » c’est à dire « Les cieux sont la résidence de l’Eternel, et la terre il l’a donnée aux enfants de l’homme »4.
Alors, pourquoi est-il normal que les puissants de ce monde se soient empressés de donner des milliards de dollars à Gaza soumise auDiktat du Hamas, à la barbe du contribuable européen ou américain, et que l’on ne trouve pas quelques millions de dollars pour vaincre définitivement le virus Ebola ?
L’Occident est-il frappé de procrastination ?
Par quel envoutement est-il sourd à la voix de sa propre conscience ?
Si Israël a cette capacité de faire, elle possède également celle de défaire
La partie de poker menteur est relancée, mais je crois qu’Israël n’est pas prêt à se coucher, car si Israël a cette capacité de faire, elle possède également celle de défaire.
Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Frank Khalifa pour Dreuz.info.
1 Dohm Christian Wilhem, Über die Bürgerliche Verbesserung der Juden, De la réforme politique des Juifs*, préface et notes de Dominique Bourrel, Stock, Paris, 1984
2Grégoire, Abbé Henri B., Essai sur la régénération physique, morale et politique des Juifs*, Stock, Paris, 1988.
3Hollander-Laffon Magda, Quatre petits bouts de pain : des ténèbres à la joie*, Albin Michel, Paris, 2012.
4Psaumes, Ps. 115, v. 16, « וְהָאָרֶץ נָתַן לִבְנֵי-אָדָם הַשָּׁמַיִם שָׁמַיִם לַיהוָה ».

Racisme anti-Noirs des pro-palestiniens à l’encontre d’une soldate israélienne (vidéo).....


Mercredi dernier, lors des affrontements dans la vieille ville de Jérusalem, la police israélienne protégea des Juifs religieux attaqués par des musulmans fous de rage à l’idée même que des Juifs puissent marcher libre Jérusalem.
Lors de ces exactions palestinienne, une femme musulmane se permis d’attaquer un officier de police israélien qui se trouve être une femme noire (voir la vidéo)


Cette vidéo à été relayée par la page facebook d’un site d’information pro-palestinien très populaire(620k abonnés), The Palestinian Information Center.
La légende sous la vidéo est celle-ci : « à Jérusalem [une femme] frappe et tire les cheveux d’une soldate sioniste africaine qui est venue de sa jungle Africaine afin de tuer et de profaner nos lieux saints. »
FireShot Screen Capture #255 - '(1) ‫المركز الفلسطيني للإعلام‬' - www_facebook_com_video_php_v=738198606216217
Cliquez sur la photo pour l’agrandir
Naturellement, personne ne semble intéressé, surtout les médias généralistes, de traiter du racisme explicite existant dans les médias arabes.
Les «progressistes » occidentaux – qui se saisissent de n’importe quel exemple de racisme israélien qu’ils peuvent trouver, vrai ou imaginé – ne dénonce jamais le racisme pourtant  extrêmement développé que l’on trouve dans le monde arabe.
C’est « étrange » dans la mesure ou l’AFP, par exemple, sait être beaucoup plus précise lorsqu’il s’agit de comptabiliser les palestiniens morts durant Rocher Inébranlable. Même et surtout lorsqu’elle répète, pratiquement dans chaque dépêche consacrée à Israël, ces statistiques issues du Hamas, qui sont évidemment erronées.
Est-a dire que les médias généralistes font une sélection entre les différents racisme selon l’origine des auteurs ?
 © Paul Lunel pour www.europe-israel.org
                                               Dénonciation du racisme anti-noire dans le monde arabo-musulman


Terrorisme : Les USA promettent leur soutien au Canada, mais demandent à Israël de rester «calme»......


Kerry pense encore que le terrorisme musulman en Israël est spécifique à Israël et donc différent des autres.

Image à la Une : Un policier canadien opérant sur la scène de l’attaque terroriste à Otawa mercredi 22 octobre 2014 Photo Credit: YouTube screenshot
L’administration Obama apporte son “soutien total” au Canada  “pour qu’il agisse contre les responsables” de l’attaque terroriste de mercredi mais demandent à Israël “de maintenir le calme et d’éviter l’escalade des tensions”
La différence de traitement résume tout ce que vous devez savoir sur la manière dont les Etats-Unis encouragent ce que le ministre des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman a appelé “une épidémie mondiale” de terrorisme.
L’administration Obama  prétend constamment que si Israël simplement cessait d’essayer de survivre en tant qu’Etat juif et donnait plus de la moitié du pays à l’Autorité Palestinienne sur un plateau islamique, il n’y aurait plus aucune raison pour que le terrorisme arabe existe.
Quand un terroriste s’attaque à Otawa, le Secrétaire d’Etat  américain John Kerry dit, “Nous continuerons à travailler en relation étroite avec nos collègues canadiens pour assurer la sécurité de nos peoples et ensemble nous ferons barrage à l’extrémisme violent en Amérique du Nord et ailleurs dans le monde”
Quand une attaque terroriste a lieu à Jérusalem, Kerry ne se donne même pas la peine de mettre son nom au bas d’un communiqué de presse. Il dicte à sa porte-parole Jen Psaki de dire, “Nous incitons toutes les parties à maintenir le calme et éviter l’escalade de la tension à la suite de cet incident”
Les Etats-Unis condamnent les deux attaques bien évidemment..
“Nous condamnons l’attaque haineuse et désastreuse de ce jour à Otawa, qui semble avoir pris pour cible le Coeur du gouvernement fédéral lui-même.  Les Etats-Unis ont été confrontés de plein fouet à ce type de violence sur son sol, et nous partageons la douleur du Canada marqués que nous sommes par ces expériences pénibles antérieures” a  déclaré Kerry.
Il a même pris le téléphone pour parler au ministre canadien des Affaires étrangères, M. Baird “pour exprimer ses plus profondes condoléances en ce jour tragique et pour apporter le soutien total des Etats-Unis au Canada alors qu’il s’emploie à déterminer les faits et à en faire payer le prix aux responsables.”
En réaction au meurtre d’un bébé de trois mois de nationalité israélo-américaine, Psaki a déclaré, “Les Etats-Unis condamnent dans les termes les plus forts l’attaque terroriste d’aujourd’hui à Jérusalem. Nous exprimons nos plus profondes condoléances à la famille du bébé, une citoyenne américaine tuée dans cette odieuse attaque et nous adressons aussi nos prières pour un complet rétablissement aux blessés.”
“Nous exhortons toutes les parties à maintenir le calme et à éviter l’escalade des tensions à la suite de cet incident.”
C’est tout. Pas de soutien au gouvernement israélien “pour déterminer  les faits et à en faire payer le prix aux responsables”
Aucune déclaration disant que les Etats-Unis “continuerons à travailler en étroite collaboration avec nos collègues israéliens pour assurer la sécurité de notre peuple et ensemble combattre l’extrémisme violent en Amérique du Nord et ailleurs dans le monde.”
Les Etats-Unis n’ont pas appelé “toutes les parties” au Canada “à maintenir le calme et éviter l’escalade des tensions.”
Le département d’Etat simplement ne peut pas condamner le terrorisme en Israël sans planter un couteau dans le dos des victimes.
“Maintenir le calme et éviter l’escalade des tensions ?” Qu’est-ce que cela signifie?
Cela signifie, “Ne soyez pas durs avec les terroristes. Laissons place à la discussion. Mettons-nous d’accord sur le fait que si L’Autorité Palestinienne s’établissait comme pays sur la Judée et la Samarie et la moitié de Jérusalem, y compris le quartier juif, le terrorisme disparaîtrait, tout comme il a disparu quand Israël a expulsé  jusqu’au dernier des juifs et au dernier soldat israélien du Gush Katif du nord de Gaza neuf ans plus tôt.”
Ah, y a-t-il eu des milliers d’attaques de missiles depuis Gaza sur Israël depuis? Pas d’inquiétude. Il y a maintenant un cessez-le feu pendant que le Hamas se réarme.
“Maintenir le calme et éviter l’escalade des tensions” – Qu’est-ce qu’Obama aurait dit si l’attaque terroriste avait frappé Washington?
Et que veut dire “toutes les parties” concernées ?
Les médias officiels de l’Autorité palestinienne jour après jour éduquent les arabes à l’idée que chaque pouce de la terre d’Israël sera Palestine et incitent les jeunes à «résister» en devenant des martyrs. Alors, comment Psaki en vient à demander que « toutes les parties maintiennent le calme. »
Pourquoi Kerry n’a-t-il pas demandé à  “toutes les parties ” au Canada de maintenir le calme ?
Pourquoi ?
La réponse, bien sûr, est qu’il y a une soi-disant différence entre le terrorisme à Jérusalem et celui dans le reste du monde parce que les Nations Unies et l’ensemble du monde occidental ont excusé le terrorisme  arabe à Jérusalem.
Cela a à voir avec la politique étrangère américaine qui a peur du monde arabe, ce qui a induit le ministre des Affaires étrangères Avigdor Lieberman à parler d’une «épidémie mondiale» de terreur du djihad.
Jérusalem n’est pas reconnue par les Etats-Unis ou tout autre pays comme la capitale du pays. Ce n’est pas parce que l’Autorité palestinienne la veut comme capitale. Il en est ainsi depuis 1967.
Les Etats Unis n’avaient pas reconnu Jérusalem comme la capitale en 1947, parce que la partition des Nations Unies l’avait exclu des mains des juifs.
Après l’échec du monde arabe à anéantir l’Etat juif naissant en 1948, les lignes de séparation temporaires de l’ONU ont laissé Jérusalem ouest aux mains d’Israël.
Les Etats-Unis ne reconnaissaient toujours pas Jérusalem comme capitale.
Quand la Guerre des Six Jours mit fin  à l’occupation par la Jordanie de Jérusalem Est, qu’il avait pris sans l’autorisation des Nations Unies, les Etats-Unis n’ont toujours pas reconnu  Jérusalem comme capitale.
Cela n’a rien à voir avec la solution à “deux états” et n’a rien à voir avec l’Autorité Palestinienne, qui n’avait jamais été envisagée ni en 1948, ni en 1967.
C’est pourquoi Kerry a dit que les Etats-Unis travailleront avec le Canada “pour contrer l’extrémisme violent en Amérique du Nord et partout ailleurs dans le monde” tandis que Psaki disait ”à toutes les parties” – l’Autorité palestinienne et Israël – “de maintenir le calme et d’éviter l’escalade des tensions.”
Et c’est en partie la raison pour laquelle l’épidémie mondiale de terreur islamique continuera.
Traduction Europe – Israël

Une clé USB peut-elle infecter mon ordinateur?


Trouvées dans un lieu public ou offertes gracieusement, les clés USB peuvent contenir des fichiers dangereux pour un ordinateur. Pire : votre matériel peut être contaminé même si vous n'ouvrez pas l'un des fichiers stockés sur la clé USB.

La méthode la plus courante consiste, pour le pirate, à enregistrer sur la clé USB un fichier du type autorun.inf, qui se déclenchera automatiquement dès qu'elle sera ouverte sur un ordinateur. Ce risque, qui concerne uniquement les PC sous Windows, peut être évité en installant sur l'ordinateur un logiciel spécialisé comme USB Immunizer de Bitdefender ou Flash_Disinfector de Bleeping Computer.
Un autre danger, plus pernicieux, vient d'être dévoilé par deux chercheurs allemands en sécurité informatique. Depuis des années, en effet, une faille concernant toutes les clés USB permet à des programmeurs, pirates en tête, d'ajouter leurs propres lignes de code au microprogramme qui permet à la clé USB de communiquer avec un ordinateur.
Ils pourront ainsi exécuter automatiquement un programme sur un ordinateur, dès que la clé USB est insérée, sans qu'il soit possible de le détecter ou de l'interrompre. Les chercheurs estiment que des criminels pourraient alors prendre le contrôle de la machine infectée, y installer des logiciels espions ou surveiller les actions de l'utilisateur à son insu.
Personne ne peut dire si cette faille, baptisée BadUSB, a été exploitée ou non, mais les chercheurs pensent que les administrations gouvernementales et les services secrets disposent de tous les moyens d'en profiter. Méfiance, donc.

Laurent Gerra: «Ce Lucky Luke rend hommage aux Tontons flingueurs»


INTERVIEW - L'humoriste a cosigné avec Jacques Pessis et Achdé le nouvel album du Lonesome cowboy, Les Tontons Dalton. Il livre les secrets de cette aventure qui a reçu l'adoubement de Georges Lautner, le réalisateur du film culte, avant sa disparition.

L'idée des Tontons Dalton, un album qui rend hommage auxTontons Flingueurs est née il y a cinq ans. Laurent Gerrarencontre très vite Georges Lautner, le père des Tontons, pour obtenir son aval. La réponse est aussi immédiate que positive. Aussitôt la machine se met en marche. L'humoriste co-scénarise avec Jacques PessisAchdé dessine et met en scène l'histoire du neveu des ignobles frères Dalton.
Pour Le Figaro Laurent Gerra revient sur les étapes de l'écriture du nouvel album de Lucky Luke.
LE FIGARO - Comment est né l'idée de ces Tontons Dalton, un album de Lucky Luke qui rend hommage auxTontons flingueurs de Georges Lautner?
LAURENT GERRA - L'idée de départ c'est que les Daltons aient à charge le fils des cousins Dalton. Ils deviennent donc des tontons. La suite est devenue une évidence. Il y cinq ans j'ai vu Georges Lautner pour lui demander si on pouvait les appeler Les Tontons Dalton. il m'a dit «oui» tout de suite.
Vous formez un trio avec Achdé et Jacques Pessis. Comment travaillez-vous?
Je commence à écrire à la main dans des petites cases. Puis Jacques Pessis me conseille et participe à l'écriture. Pour cet album, il a finalement coscénarisé entièrement l'histoire. Achdé, le dessinateur, met tout cela en musique. Comme il a beaucoup d'humour, il met sa patte aussi sur la trame. Il est très cinéphile, il a conçu certaines planches comme des plans-séquences. En fait c'est une véritable partie de ping-pong. Chaque auteur donne ses idées et petit à petit nous avançons.
Vous signez votre 6e album. Qui à l'origine vous a amené à vous lancez dans l'écriture de l'homme qui tire plus vite que son ombre?
C'est Jacques Pessis. Il a eu l'idée de m'appeler pour le premier Lucky Luke en m'écoutant le matin à la radio. Il pensait que mon humour, qui mélange des personnages différents, ressemble à de la bande dessinée. Et il est vrai que c'est dans le même esprit que je travaille avec Albert Algoud et Jean-Louis Festjens, mes auteurs.
Pourquoi, comme beaucoup de français, avez-vous une vénération pour les Tontons flingueurs?
C'est Lautner, c'est Lino, c'est Blier, c'est Audiard bien sûr. Tout est magique dans ce film. Francis Blanche qui devient Blanchini dans les Tontons Dalton est truculent. Son œil frise dans chaque scène. J'aurai vraiment aimé connaître ces gars-là. Il n'en reste qu'un, Venantino Venantini, et je dois dire que je suis heureux d'être son ami.
Vous adorez jouer sur les mots. Morris, le créateur de Lucky Luke, n'en abusait pas...
Morris n'aimait pas trop les jeux mots. René Goscinny s'amusait à lui les cacher. Il lui demandait après: «Alors tu les as pas trouvés». Morris s'échinait à les débusquer. Puis Goscinny lui disait: «Cette fois-ci, j'en ai pas mis!».

Les Français fâchés avec le changement d'heure...


Selon un sondage, moins d'un Français sur cinq y est favorable. Pourtant, le changement d'heure permet de réaliser d'intéressantes économies d'énergie. Cette nuit, à trois heures, il sera deux heures.

Dans la nuit de samedi à dimanche, nous reculerons tous nos montres d'une heure. Une pratique qui remonte à 1976, à la suite du premier choc pétrolier. Afin de faire face à la flambée des prix de l'énergie, on décide d'aligner les heures de travail sur les heures d'ensoleillement afin de faire des économies. De nos jours, une heure d'éclairage en moins permet d'économiser 10 centimes par foyer. 
Selon un sondage Opinionway pour ComprendreChoisir, seulement un Français sur deux en a conscience. Sur l'année 2009, 440 GWh ont été économisés, soit la consommation d'environ 800.000 habitations. Cependant, quelques experts se situent à contre-courant et estiment que le changement d'heure n'est plus justifié. 
En effet, s'éclairer avec des ampoules basse consommation ne coûte presque rien. Selon eux, il serait donc envisageable de revenir à une heure unique.
Car en dehors de ses effets sur la consommation énergétique, le changement d'heure influe aussi sur l'organisme. C'est ainsi que durant le passage à l'heure d'été ou d'hiver, certaines personnes peuvent souffrir de troubles de l'endormissement, de l'attention, de l'appétit, de l'humeur ainsi qu'une baisse de la capacité de travail. Les personnes âgées et les enfants, en particulier les bébés, sont les plus touchés. 
Durant le changement d'heure, nous avons tendance à perdre nos repères temporels: repas, réveil et sommeil sont affectés. Les sondés sont 75% à être conscients de cet effet néfaste.
Quant aux animaux, ils sont eux aussi perturbés. Les producteurs ne manquent d'ailleurs pas de pester. D'après eux, les vaches produiraient moins de lait et de moins bonne qualité au moment du changement d'heure.
Afin de lutter contre les méfaits du changement d'heure, il est conseillé de sortir quotidiennement durant la journée. Le but est de profiter de l'ensoleillement, important pour prévenir la dépression saisonnière lors du passage à l'heure d'hiver. Si possible, on peut décaler ses heures de sommeil de quelques minutes, puis d'un quart d'heure pendant deux ou trois jours en amont, dans le but de préparer l'organisme au changement qu'il va devoir affronter. 
Une cure de vitamines ou de magnésium peuvent aider à aborder plus facilement le changement d'heure. Enfin, la luminothérapie et un simulateur d'aube sont de bons moyens d'affronter le manque de soleil que le changement d'heure de ce week-end va entraîner.