samedi 23 juin 2018

Youssouf Al-Nasseri, chef d’une milice chiite irakienne, appelle à renverser le « royaume des sables » saoudien, plus dangereux que le sionisme.........


Le cheikh chiite irakien Youssouf Al-Nasseri, secrétaire général adjoint du mouvement Hezbollah Al-Nujaba, a déclaré que « notre priorité absolue est de renverser le régime politique du ‘royaume des sables’ dans la péninsule Arabique, le clan des Saoud », qui « finance tous les massacres dans la région aujourd’hui ».
Al-Nasseri a affirmé qu’« ils sont plus dangereux pour nous que le sionisme », réitérant : « Nous devons renverser le ‘royaume des sables’ et prier à Médine et à La Mecque, et alors seulement, nous pourrons prier à Jérusalem. » L’interview a été diffusée sur la chaîne télévisée Al-Mayadeen le 5 juin 2018. Extraits :
Journaliste : Une nouvelle résolution a été présentée devant le Congrès américain, dans laquelle le président des Etats-Unis Donald Trump appelle à des sanctions contre vous [le mouvement Hezbollah Al-Nujaba] et contre Asaib Ahl Al-Haq. Comment percevez-vous cette résolution ? 
Youssouf Al-Nasseri : Au nom d’Allah, le Miséricordieux, le Compatissant, c’est une source de fierté et d’honneur d’être placé sur cette liste par l’Amérique, le pays du Grand Satan. C’est une source de grande fierté et d’honneur d’être placé sur cette liste. Nous menons une importante bataille qui ne se limite pas à l’Irak, à la Syrie ou à d’autres pays de notre région. Une guerre mondiale se profile, une guerre entre les forces du Bien et les forces du Mal. Les forces du Mal sont dirigées par les Etats-Unis et le sionisme mondial. Il est tout naturel que nous et d’autres figurions sur cette liste. Cette liste n’a aucun impact sur notre conduite ou nos voies. Au contraire, elle ne fait que renforcer notre foi, notre ténacité, notre puissance, notre détermination et notre joie d’avoir l’honneur de combattre ce Satan qui a semé la destruction à travers le monde, qui a volé le gagne-pain des pauvres et des malheureux, et qui épaissit les ténèbres, accroît l’ignorance, la faim et maladie dans le monde. […] 
Journaliste : Cheikh, vous avez parlé de créer une armée pour libérer la Palestine. Il y a une autre opinion, selon laquelle ces mouvements de résistance, qui ont acquis beaucoup d’expérience ces dernières années dans leurs guerres contre le terrorisme, y compris votre mouvement qui a combattu en Syrie et en Irak, et y compris le Hezbollah au Liban… Tout comme ces mouvements ont combattu le terrorisme en Irak et en Syrie, pourquoi ne rassemblent-ils pas toutes leurs capacités pour [combattre] en Palestine ? Qu’est-ce qui vous empêche de le faire ? 
Youssouf Al-Nasseri : Aujourd’hui, il existe un seul axe islamique de résistance dont le parrain et le commanditaire est la République islamique [d’Iran]. C’est évident. Son principal pilier est la Révolution islamique et la République islamique – en particulier le CGRI en Iran – et il y a d’autres factions dans la résistance, unies au sein d’un même axe, épousant une vision unique et une stratégie unique. Mais cela ne suffit pas. Nous devons détruire le régime politique arabe, qui fait des ronds de jambe devant le sionisme, et va jusqu’à le financer et le soutenir. Qui paye la note de tous les massacres dans la région aujourd’hui ? C’est le « royaume des sables saoudien », avec les Emirats arabes unis. Qui défend Israël et l’exhorte à attaquer l’Iran, en promettant de payer la facture ? Le « royaume des sables saoudien », et cela de manière officielle et ouverte. Par conséquent, un grand changement s’impose. Nous devons multiplier les préparatifs. Je crois que nous-mêmes et la prochaine génération serons capables de changer cette réalité. 
Journaliste : En tant que mouvements de résistance qui êtes allés en Syrie pour combattre le terrorisme, qu’est-ce qui vous empêche d’aller en Palestine et de la libérer des sionistes ? 
Youssouf Al-Nasseri : Le pouvoir décisionnel dans le système politique arabe – en Syrie, en Irak, au Liban, à Bahreïn, au « royaume des sables », au Koweït et dans les autres pays arabes… La plupart de ces pays ne sont pas encore prêts pour cette étape. Par conséquent, nous devrons nous résoudre à renverser ces systèmes. Je pense que notre priorité absolue est de renverser le régime politique du « royaume des sables » de la péninsule Arabique, le clan des Saoud. Ils sont le principal problème, la source de toutes les tragédies dans la région. Ils sont plus dangereux pour nous que le sionisme. Nous devons renverser le « royaume des sables » et prier à Médine et à La Mecque, et ensuite seulement, nous pourrons prier à Jérusalem. Permettez-moi de dire au monde entier, en toute honnêteté : nous ne pourrons pas prier à Jérusalem avant de pouvoir prier à La Mecque et à Médine.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Histoires courtes et sans morale, Michèle Mazel....

Il y a quinze jours un grave accident de la route de la Mer morte a causé la mort de six ouvriers arabes de Jérusalem qui voyageaient d...