mardi 26 juin 2018

Des foules iraniennes chantent « A mort la Palestine! » Vous avez bien lu – pas Israël, pas l’Amérique, la Palestine...


Tous les médias parlent du match Iran Portugal prévu ce soir à 19 h et ignorent la rue qui gronde en Iran contre le régime tyrannique des mollahs.

Ce lundi 25 juin 2018, des foules iraniennes chantent dans les rues « A mort la Palestine ! » Non pas Israël, pas l’Amérique mais la Palestine.
Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.
Près de deux millions de personnes protestent à Téhéran contre le régime islamique. Des manifestants chantent : « Les Iraniens, ça suffit, montrez votre honneur ».
Sohrab Ahmari, un Iranien en exil, a tweeté :
« Le Hamas et le Hezbllah pourront dirent au revoir au financement des mollahs si le régime tombe »
Le régime iranien tire des gaz lacrymogènes alors que des milliers de manifestants se dirigent vers le Parlement avec des slogans comme «Laissez la Syrie seule, pensez plutôt à nous» ou encore «Mort au dictateur». Chaque rue de Téhéran est devenue une zone de combat. Les manifestants se protègent et lancent des pierres tandis que le régime islamique utilise des balles réelles.
Et les manifestations de Téhéran se propagent à d’autres villes, comme aujourd’hui à Shiraz, où les gens chantaient :
« Les Shirazi préfèrent mourir que d’accepter l’humiliation »
Nous devrions dire aux Iraniens présents à la réunion FreeIran2018 à Paris le 30 juin que les Israéliens sont de leur côté.
Le régime iranien va-t-il s’effondrer ? C’est tout le bien qu’on peut souhaiter à ce peuple, nos amis iraniens.
Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean Vercors pour Dreuz.info.
Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

»Lev Habad » prendra en charge les repas de shabbat pour les familles hospitalisées à Assuta...

L’initiative de l’organisation  » Lev Habad  »- loubavitch va permettre aux proches des familles hospitalisées à Assuta de pouvoir rest...