lundi 19 mars 2018

Les Chrétiens et les Juifs du Sénat de Washington ont voté une résolution très spéciale pour les 70 ans de l’Etat d’Israël....



Le Sénat de l’État de Washington a adopté une résolution (1) en l’honneur du 70e anniversaire de l’indépendance d’Israël.

La résolution, qui a été soumise par le législateur républicain Matt Shea, et a été approuvée à l’unanimité du Sénat, prévoit que Juifs et Chrétiens du Sénat vont célébrer ensemble le 70e anniversaire d’Israël en donnant le son du Shofar.
Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.
Le shofar est considéré comme l’instrument de musique à vent le plus vieux au monde. Il doit être fabriqué avec une corne de bélier ou d’un animal casher. Il est le symbole du bélier sacrifié par Abraham à la place de son fils Isaac. (Ge. 22 : 13).
On sonne le shofar à deux occasions : le jour de l’an (Rosh Hashana) et à Yom Kippour, jour du Grand pardon.
La résolution a été proposée par la Fédération juive et l’organisation chrétienne Bridges for Peace.
L’Amérique est très divisée. Moins que pendant la guerre civile, mais l’élection par les Américains de Barack Obama, un homme qui a polarisé les opinions, puis le rejet de sa politique, et le choix d’un homme profondément différent, Donald Trump, ont figé les positions, et il est intéressant de constater que la résolution du Sénat d’un Etat qui vote Démocrate à une majorité écrasante a été votée à l’unanimité, alors qu’à cette occasion le président Trump a déclaré qu’il déplacera l’ambassade à Jérusalem.
Le consul d’Israël, Shlomi Kofman, était l’invité spécial pour l’approbation de la résolution.
Après le vote, des membres du Congrès ont prononcé des discours très émouvants sur leur lien avec l’État d’Israël, à la suite desquels une élue chrétienne a soufflé dans le shofar.
L’Europe, qui a envoyé 6 millions de juifs dans les chambres à gaz, fera-t-elle un geste ?
La France, Patrie des droits de l’homme sonnera-t-elle le shofar au Sénat où à l’Assemblée nationale pour célébrer la seule démocratie du Moyen-Orient, ou sa revendication de Patrie des droits de l’homme n’est-elle qu’une posture pour se donner une tape sur l’épaule ?
Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.
Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.
(1) http://lawfilesext.leg.wa.gov/biennium/2017-18/Pdf/Bills/Senate%20Resolutions/8724-Israel,%2070th%20anniversary.pdf

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

L’accord de paix israélo-jordanien est solide – malgré l’ingratitude d’Amman....

En refusant de renouveler l'annexe portant sur la location de deux parcelles de terrain, le roi Abdallah tente largement d'apai...