lundi 19 mars 2018

Israël : des employés consulaires français soupçonnés d’appartenir au Hamas, arrêtés pour trafic d’armes depuis Gaza...


Un chauffeur et un gardien du consulat général de France à Jérusalem seront présentés lundi à la justice pour avoir utilisé un véhicule diplomatique pour transférer des armes depuis le territoire tenu par le Hamas vers la Cisjordanie.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.
Au moins deux membres du personnel du Consulat général de France à Jérusalem ont été arrêtés le mois dernier par les autorités israéliennes pour avoir, selon nos informations, utilisé un véhicule diplomatique afin faire passer un chargement d’armes depuis Gaza vers la Cisjordanie.
Un chauffeur du consulat, ressortissant français, qui s’était ainsi prévalu de son passeport de service pour se soustraire aux fouilles du côté israélien au passage d’Erez, point de sortie de bande de Gaza vers Israël, sera ainsi présenté demain, lundi 19 mars, devant le tribunal de Beersheva, dans le sud du pays, pour décider de son maintien en détention.
Un gardien palestinien, employé par la représentation française et soupçonné d’être lié au même trafic, avait également été arrêté le 19 février dernier. L’affaire est d’autant plus sensible que le Hamas qui contrôle la bande côtière palestinienne est considéré par la France comme une organisation terroriste. Les autorités judiciaires de l’Etat hébreu ont imposé un strict embargo à la presse sur les développements de l’enquête qui serait liée à la saisie, la semaine dernière, d’un stock d’armes à Jérusalem-est, conduisant à l’arrestation de plusieurs Palestiniens et Israéliens.
Un précédent en 2013
« Nous prenons cette affaire très au sérieux et en suivons le développement en étroite coopération avec les autorités israélienne », expliquait ce dimanche à « l’Obs » un responsable de l’ambassade de France en Israël, tout en refusant de détailler la nature des faits reprochés aux deux employés consulaires. Dirigé par Pierre Cochard, le Consulat de France à Jérusalem échappe à l’autorité de l’ambassadrice en poste en Israël, Helene Le Gal, et tient en réalité lieu de représentation diplomatique française auprès des autorités palestiniennes de Ramallah.
Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.
En 2013, déjà, le chef du garage du même consulat avait été arrêté au poste frontière d’Allenby, séparant Israël et la Jordanie, avec dans le coffre d’un véhicule pourvu de plaques diplomatiques un chargement de 152 kg d’or, des chèques pour une valeur de près de 2 millions de dollars, des centaines de téléphones cellulaires, ainsi que 500 kg de tabac. Lui aussi s’était prévalu de son passeport de service, document officiel qui n’offre cependant pas l’immunité diplomatique, pour échapper aux contrôles. A l’époque, les autorités israéliennes avaient préféré ne pas ébruiter l’affaire et l’avait discrètement exfiltré vers la France.
Source : Nouvelobs.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

La France est en guerre avec Israël. Par Guy Millière...

Peut-on le dire ? La France est en guerre contre Israël. La guerre qu’elle livre n’est pas une guerre militaire directe. L’Armée frança...