mercredi 2 août 2017

Michelle Halimi, assassinée "pour le bien des prisonniers Palestiniens" !


L'identité de la victime a donc été communiquée ce mercredi par la police après que le suspect ait fini par avouer son crime.

D'après son témoignage, il a rencontré la victime dans la région de Holon. Il l'a alors étranglée, puis a jeté des pierres sur sa tête puis a caché le corps.

Michelle était mariée et enceinte lorsqu'elle a rencontré ce sinistre individu. Il l'aurait, selon le mari, manipulé pour qu'elle quitte son mari et vienne vivre avec lui.
 
Lieu où le corps a été découvert

La police Israélienne avait reçu un rapport à la fin du mois de Mai concernant la disparition de Michelle Halimi.


L'enquête de police a alors démontré que celle-ci était partie volontairement pour vivre avec son compagnon dans la ville de Naplouse.
Sur leur compte Facebook, ils avaient partagé des photos et avaient déclaré leur intention de se fiancer.


La photo sur Facebook

 
Suite au développement de l'enquête, le suspect a été arrêté. Il a été placé devant ses contradictions concernant le lieu de séjour du suspect lors de la disparition de la jeune femme.
Mohammed Harouf

Finalement, lors de l'interrogatoire, il a avoué le meurtre, déclarant avoir agi "pour le bien des prisonniers Palestiniens, je tuerai tous les Juifs, un seul n'est pas assez pour moi ...." ! 
Son témoignage a permis aux policiers de rechercher le corps dans la région de Holon, et ils l'ont finalementretrouvé il y a deux semaines.



1 commentaire:

  1. Les femmes hélas ne savent pas que les messieurs certains d'entre eux peuvent être d'une cruauté incroyable et qu'ils sont des comédiens hors pair.Toutes à leur sentimentalité elles ne s'apercoivent de rien

    RépondreSupprimer

BRUXELLES :Un livre nazi retiré d’une exposition sur l’islam subventionnée par l’Union européenne.......

La journaliste Marie-Cécile Royen du Vif/l’Express (Bruxelles) a rapporté qu’un livre écrit par une Allemande adepte du nazisme a été p...