jeudi 3 août 2017

Le Rav Cherki s’insurge contre le Musée d’art contemporain de Genève....


A la direction du Musée d’art contemporain, Genève.
Mesdames, messieurs.
Je tiens à vous faire part de mes sentiments et réflexions après la visite que j’ai faite de votre institution en mai dernier. On pouvait y voir un film de court métrage présentant l’envoi de fusées destructives sur diverses populations. Trois exemples sont donnés: 1) les V2 envoyés par Hitler sur Londres, 2) une fusée Scud envoyée par Saddam Hussein sur les troupes américaines stationnées en Arabie Saoudite, 3) une fusée tirée de Sederot, en Israël, sur Gaza.
Il y a dans le message implicite de ce film, livré au jugement du premier venu non informé des faits, de graves manquements à l’honnêteté intellectuelle, à la vérité historique, et plus encore, à la morale. Voici pourquoi:
  1. Les troupes américaines en Arabie sont formées de militaires contre lesquels l’Irak était en guerre, alors qu’Hitler attaquait une population civile. Si un parallèle devait être établi entre Saddam Hussein et Hitler, c’est précisément l’envoi massif de fusées Scud par le même Saddam Hussein à la même époque sur les populations civiles israéliennes, alors qu’Israël n’avait pas attaqué l’Irak et qu’il ne réagissait pas à cette agression meurtrière.

  2. Lorsqu’une fusée a été lancée de Sederot sur la bande de gaza par un amateur, que la police israélienne a arrêté, et qui n’a pas atteint Gaza, il ne s’agissait que d’un acte individuel nullement voulu par l’état d’Israël. Par contre à la même époque Sederot était pilonnée régulièrement par des fusées envoyées par centaines par les palestiniens sur la population civile de la ville, causant de nombreuses victimes, avec l’assentiment des autorités politiques gazaouies. Ce fait est occulté, de sorte que c’est Israël qui est présenté implicitement comme agresseur et Gaza comme victime.

  3. La falsification des faits présente une image générale extrêmement insoutenable sur le plan moral. Le rapprochement suggéré par le film est: Hitler=Hussein=Israël. La victime d’hier devient l’agresseur d’aujourd’hui. La vérité étant tout simplement le contraire.

  4. L’affaire est encore plus grave si on tient compte du fait que la victime de cet acte vulgaire de propagande a pour objet l’état juif, qui identifié de la sorte au pire monstre que l’Europe a pu produire au XXe siècle, auteur de l’assassinat de six millions de juifs, lave implicitement le monde européen de sa tache morale – la Shoa- tout en incitant à l’antisémitisme.
Je me permets d’espérer que vous trouverez le moyen de réparer un peu le mal que vous avez fait. La responsabilité éducative d’une institution comme la vôtre est grande, et la gravité morale de vos actes est à la mesure de votre responsabilité. Pourquoi ne pas présenter par exemple les méfaits du terrorisme?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Français, sortez vos chéquiers : une nouvelle loi permettra aux Algériens de venir plus nombreux se faire soigner en France....

Quelques jours seulement après la visite du Président français Emmanuel Macron en Algérie, les lobbyistes algériens de l’Assemblée Nati...