jeudi 6 juillet 2017

Très émouvante rencontre entre Narendra Modi et Moïshi Holtzberg.....


L’un des moments forts de la visite historique du Premier ministre indien en Israël aura sans doute été sa rencontre avec Moïshi Holtzberg, dont les parents avaient été assassinés lors d’un attentat contre le Beit Habad de Bombay en 2008.
Moïshi a dit à Narendra Modi qu’il avait la nostalgie de l’Inde et a souhaité qu’il pourra un jour y retourner: « Je veux y séjouner pour diriger un jour le Beit Habad, comme l’ont fait mes parents », a indiqué le jeune garçon, provoquant l’émotion des personnes présentes, dont le Premier ministre Binyamin Netanyahou. Ce dernier a invité Moïshi à l’accompagner lorsqu’il effectuera une visite en Inde.
Le jeune garçon était accompagné de ses grands-parents maternels, rav Shimon et Yehoudit Rosenberg, qui l’ont adopté, ainsi que Sandra, la nourrice qui s’occupait de lui en Inde et que le couple Rosenberg a fait venir habiter en Israël après l’attentat, tant elle était attachée au petit Moïshi.

Le 26 novembre 2008, un commando de dix terroristes musulmans perpétrait plusieurs attaques simultanées à Bombay, dont l’une contre le Beit Habad de la ville. Après avoir pris des otages, ils les exécutèrent avant ou pendant l’assaut donné par les forces spéciales indiennes. Six corps furent découverts dont ceux du rav Gavriel Holtzberg et son épouse Rivka. Moïshi, alors âgé de deux ans à peine avait été caché par sa nourrice Sandra qui lui avait sauvé la vie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire