vendredi 28 juillet 2017

Pour que l’Ambassadrice israélienne revienne à Amman, la Jordanie exige que le garde de sécurité soit jugé en Israël.....


Le 23 Juillet au soir, Mohammed Jawawdeh, 17 ans, un menuisier jordanien venu réparer un meuble a attaqué au tournevis un agent de sécurité israélien au sein de la résidence dans laquelle est logé le personnel de l’ambassade israélienne à Amman. 

L’agent de sécurité, blessé, a heureusement eu le temps de sortir son arme et de neutraliser le terroriste qui a succombé à ses blessures mais un médecin jordanien employé à l’ambassade, présent sur les lieux, a malheureusement été touché par une balle perdue et a également succombé à ses blessures. 

La Jordanie refusait de laisser l’agent de sécurité israélien quitter le territoire et exigeait de l’interroger. Après l’intervention du Shin Bet et compte tenu des liens diplomatiques entre les deux pays qui sont liés par un traité de paix signé en 1994, le gouvernement israélien a rapidement rapatrié l’ensemble de ses diplomates. Israël refusait tout interrogatoire des Jordaniens en vertu de la Convention de Vienne qui octroie l’immunité au personnel diplomatique.

En outre, les autorités jordaniennes ont annoncé ce jour qu’ils ne permettront pas le retour à Amman d’Einat Schlain, l’ambassadrice d’Israël, et de son équipe sans avoir l’assurance que le garde de l’ambassade  serait traduit en justice, selon le journal jordanien al-Rad.

Tel-Avivre – la rédaction –

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Français, sortez vos chéquiers : une nouvelle loi permettra aux Algériens de venir plus nombreux se faire soigner en France....

Quelques jours seulement après la visite du Président français Emmanuel Macron en Algérie, les lobbyistes algériens de l’Assemblée Nati...