vendredi 28 juillet 2017

DONALD TRUMP ET LE PREMIER MINISTRE LIBANAIS : MALENTENDU SUR LE HEZBOLLAH .....


Lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche avec le Premier Ministre libanais Saad Hariri, le Président américain a déclaré : "Le Liban est en première ligne dans la lutte contre Daech, Al-Qaïda et le Hezbollah. Au Liban, des gens de toutes les confessions luttent ensemble pour prévenir de leur menace et - vous le savez, nous en avons beaucoup discuté, le Liban demeure sûr et prospère."

Hariri, qui salué l'aide américaine pour l'armée libanaise en souhaitant qu'elle continue, a délicatement corrigé son hôte lorsqu'il s'est adressé aux médias : "Au Liban, nous luttons contre Daech et Al-Qaïda", a précisé le Premier ministre. "Le Hezbollah, par ailleurs, est - vous le savez, dans le Gouvernement. Nous sommes ensemble parvenus à un consensus. Ils sont au Parlement".


Publié dans Haaretz le 26 juillet 2017

U.S. President Donald Trump on Tuesday praised Lebanon's efforts to guard its borders to prevent Islamic State and other militant groups from gaining a foothold inside their country and promised continued American help, all while apparently misspeaking or misunderstanding when he claimed that Lebanon was fighting a member of its own government.

Speaking at a White House press conference after talks with Lebanese Prime Minister Saad Hariri – who was standing at the adjacent lectern – the American president said: "Lebanon is on the front lines in the fight against ISIS, al-Qaeda and Hezbollah. The Lebanese people of all faiths are working together to keep – and you know this, and we've been discussing this at great length – their country safe and prosperous."

Lire l'intégralité

A lire aussi : L'ombre du Hezbollah plane sur la visite de Saar Hariri à Washington
Source : Haaretz

http://www.crif.org/fr/revuedepresse/monde-donald-trump-et-le-premier-ministre-libanais-malentendu-sur-le-hezbollah

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire