vendredi 28 juillet 2017

Mont du Temple : une nouvelle fois, les "prières" musulmanes se transforment en émeutes......


Au moins 46 personnes ont été blessées dans la vieille ville de Jérusalem jeudi, peu de temps après que les "fideles musulmans" soient retournés sur le Mont du Temple suite à une interdiction d'une dizaine de jours par les autorités musulmanes prévenant les prières sur le lieu le plus saint du judaïsme.

Des émeutes ont éclaté peu de temps après que des milliers de musulmans aient inondé le Mont du Temple, attaquant les policiers qui ont répondu avec des techniques de contrôle de foules comprenant des gaz lacrymogènes, des grenades choquantes et des balles en caoutchouc.

Plus tôt jeudi, le Waqf jordanien, l'organisation islamiste qui gère le Mont du Temple, et le mufti de Jérusalem ont autorisé le renouvellement de la prière musulmane sur le site, après qu'Israël ait retiré des cameras de sécurité et des détecteurs de métaux aux entrées du site sacré.

Pendant près de deux semaines, les musulmans ont largement évité le Mont du Temple, priant à la place aux entrées du site pour protester contre de nouvelles mesures de sécurité mises en place après une attaque terroriste qui a fait deux policiers israéliens morts au début du mois. Les autorités musulmanes ont appelé leurs moutons à éviter le Mont du Temple tant que les détecteurs de métaux sont en place.

Peu de temps avant le début des émeutes, le commissaire de police Roni Alsheich a parlé devant le Kotel pour "dissiper la désinformation" concernant la décision soudaine d'Israël d'enlever les détecteurs de métaux et les cameras de sécurité, affirmant qu'elles étaient inefficaces "et n'ont servi à rien".

Les détecteurs de métaux ont été installés après que les autorités aient révélé que les employés du Waqf avaient probablement aidé les terroristes qui ont mené l'attentat du 14 juillet en dissimulant leurs armes automatiques dans une mosquée sur le Mont du Temple, après que les armes aient été introduites en contrebande sur le site sacré.
Selon les rapports du croissant rouge, au moins 46 personnes ont été traitées à l'intérieur et autour du Mont du Temple depuis le début des émeutes arabes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire