lundi 24 juillet 2017

Jordanie: un officier de sécurité israélien poignardé....


Les propos agressifs des autorités jordaniennes depuis une dizaine de jours ont eu leur effet: un officier de sécurité de l’ambassade d’Israël à Amman a été poignardé à son domicile par un ouvrier jordanien. Les faits se sont produits au moment de l’installation de nouveaux meubles au domicile de cet officier israélien. L’un des porteurs a soudain frappé l’officier avec un tournevis, le blessant légèrement. L’officier a réussi à saisir son arme personnelle et a abattu le terroriste.
L’officier israélien s’est ensuite rendu à l’ambassade d’Israël où il devrait normalement jouir de l’immunité en vertu de la Convention de Vienne. Mais avec un toupet sans nom, les autorités jordaniennes exigent désormais que l’officier leur soit livré pour être interrogé, et refusent qu’il soit rapatrié en Israël. Elles nient qu’il s’est agi d’un acte terroriste et empêchent pour l’instant le personnel de l’ambassade de quitter les locaux. La famille du terroriste et la rue exercent de lourdes pressions sur les autorités pour que l’officier israélien soit jugé en Jordanie! Mais en Israël on se refuse à le livrer à la police jordanienne.
Le Premier ministre Binyamin Netanyahou a appelé au téléphone l’ambassadrice d’Israël à Amman Einat Shalin, et le ministère des Affaires étrangères est en contact avec le gouvernement jordanien pour régler cette affaire. Le cabinet de sécurité s’est réuni pour traiter de cette question.
Photo Wikipedia

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire