mardi 7 février 2017

Un aumônier Habad dans l’armée de l’air américaine.......


Rav Lévi Pekar est né dans une famille Habad de Monsey à New York et a grandi à Beitar Illit en Israël. Il a étudié à la Yechiva de Brunoy, et il reçu son ordination rabbinique à Jérusalem. Actuellement, il prépare une maîtrise en conseil de santé mentale à l’université de l’Indiana de Pennsylvanie, à l’extérieur de Pittsburgh.
Sa base militaire se trouve à Nellis Air Force Base dans le Nevada, il est gradé premier lieutenant. Depuis quelques semaines, il s’entraîne à la base aérienne Maxwell à Montgomery, en Alabama. Il va faire une pause, puis retourner six semaines en formation d’avril à juin.
Rav Pekar raconte : « J’ai trois objectifs dans la vie, partager le judaïsme, être un conseiller en santé mentale et faire un changement positif dans le monde. L’armée offre l’occasion de faire les trois ».
« J’ai grandi dans un petit village en Israël, passant la plupart de mon temps dans un environnement rude. Puis je suis allé à la Yechiva de Brunoy en France, connue pour ses études rigoureuses, et l’instillation d’une vision et des valeurs juives positives ».
« L’armée était un intérêt naturel et approprié, il était lié aux objectifs de ma vie, et à mon expérience personnelle et scolaire. Cela peut sembler une profession inhabituelle pour la plupart des cadres ‘Habad, mais je me suis vraiment senti connecté. J’ai eu des expériences de Hachgaha pratit (Providence divine) dans plusieurs cas, et j’ai compris que cette carrière était pour moi ».
« J’ai grandi en écoutant des histoires du légendaire aumônier militaire juif, rav Ya’akov Goldstein, et après avoir visité Yongson Garrison en Corée du Sud, en octobre 2009 pour Yom Kippour en tant qu’étudiant rabbinique, j’étais intrigué et curieux d’en savoir plus. J’ai depuis aidé sur plusieurs bases, y compris Fort Bragg, Fort Knox, Fort Jackson et West Point, pour n’en nommer que quelques-unes, ce qui a favorisé ma connexion avec l’armée et avec les membres du service juif ».
« Après avoir décidé de poursuivre activement cette carrière, j’ai contacté l’institut Aleph, basé en Floride, qui fournit des services sociaux, éducatifs, humanitaires et aux juifs qui sont à l’armée. J’ai été invité par rav Sandy Dresin et rav Menahem Katz à participer au Chabbath annuel organisé pour les aumôniers à Miami afin de partager leur expérience ».
« Quand je suis arrivé à la base militaire, les gens étaient surpris et curieux de savoir comment j’étais entré dans l’armée avec ma barbe. J’étais ouvert à ce sujet, expliquant ce que cela signifie et pourquoi il fait partie de la façon dont je sers D’. Ce message a été facilement reçu.
Je mets les Tefilines tous les jours pendant que les autres sont en pause. Récemment, deux autres hommes juifs se sont identifiés et mettent également les Tefilines avec moi tous les jours.


Source http://hassidout.org/sj/component/content/article/240-international/51013-2017-02-05-10-03-58
http://www.kountrass.com/aumonier-habad-larmee-de-lair-americaine/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Français, sortez vos chéquiers : une nouvelle loi permettra aux Algériens de venir plus nombreux se faire soigner en France....

Quelques jours seulement après la visite du Président français Emmanuel Macron en Algérie, les lobbyistes algériens de l’Assemblée Nati...