mercredi 18 janvier 2017

Un officier de police israélien tué lors d’une attaque à la voiture-bélier et un député arabe blessé...


Un policier a été tué et un autre blessé ce matin par un terroriste arabe qui circulait en voiture et qui a attaqué les forces de sécurité présentes sur les lieux pour assurer la démolition de structures illégales du village bédouin d’Umm al-Hiran dans le désert du Neguev, au sud d’Israël. S’en est suivi une manifestation et de violents affrontements dans lesquels le député arabe-israélien Ayman Odeh a été blessé…

En mai 2015, la Cour suprême israélienne avait ordonné la démolition  du village bédouin d’Umm al-Hiran ainsi que le plan d’évacuation d’un millier de bédouins. Les familles bédouines ont reçu un ordre explicite d’évacuer et se sont vus offrir des parcelles dans la ville bédouine de Hura mais ils ont refusé. Le cas des résidents a été entendu et rejeté par un tribunal de la Cour suprême.
Des unités de la police ont été déployées avant l’aube mercredi pour protéger l’équipe de démolition et l’opération d’évacuation par la police lorsqu’une voiture conduite par un terroriste a fauché un groupe d’officiers de polices. Les policiers ont riposté en tirant et en tuant l’assaillant mais un policier du nom d’Erez Levy âgé de 34 ans a malheureusement péri dans l’attentat. Le Sergent Major Erez laisse derrière lui son épouse Carla et deux enfants âgés de 5 et 2 ans. Il avait rejoint la police israélienne en 2002.
Un autre policier a été modérément blessé. Selon la police, le terroriste serait membre d’un mouvement islamique qui aurait des liens avec l’Etat Islamique. À la suite de l’attentat, des manifestants se sont affrontés avec les forces de sécurité, lançant des pierres sur les officiers. Le député arabe-israélien Ayman Odeh qui s’est joint à la manifestation, a été blessé et évacué au Centre médical de Soroka à Beersheva. Des témoins indiquent qu’Odeh a été blessé par la police après avoir été touché une première fois à la tête et une seconde fois dans le dos par une balle en caoutchouc.
La voiture qui a été utilisée dans une voiture a frappé l'attaque, tuant un homme de police israélien, lors des affrontements et des protestations contre la démolition des maisons dans le village bédouin d'Umm al-Hiran dans le désert du Néguev, le 18 janvier 2017. Photo par Hadas Parush / Flash90
La voiture-bélier utilisée dans  l’attentat qui a tué un policier israélien, lors des affrontements et des protestations contre la démolition des maisons dans le village bédouin d’Umm al-Hiran dans le désert du Néguev, le 18 janvier 2017. Photo par Hadas Parush / Flash90
Les femmes bédouines regardent les restes d'une maison démolie dans le village bédouin d'Umm al-Hiran dans le désert du Néguev, dans le sud de l'Israël, le 18 janvier 2017. Photo de Hadas Parush / Flash90
Les femmes bédouines  et le reste d’une une maison démolie dans le village bédouin d’Umm al-Hiran dans le désert du Néguev, dans le sud de l’Israël, le 18 janvier 2017. Photo de Hadas Parush / Flash90

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire