mardi 31 janvier 2017

Saisir le Trump ! Avraham Azoulay....


La vie, un long fleuve tranquille ? Peut-être en Suisse, mais chez nous en Israël, pas vraiment…Pour chaque individu, des occasions se présentent et alors il doit choisir, vite et bien. Parfois il saisit l’opportunité, ou alors il la laisse tout simplement passer, par peur, par faiblesse ou par manque de clairvoyance…
Pour notre pays, notre terre tant aimée, c’est la même chose ! Le même fleuve aux courants rapides et intrépides mais pleins de vie. Une histoire qui a démarré il y a plus de 3000 ans et qui évolue jusqu’en 2017, à travers une diplomatie complexe, biaisée, plutôt haineuse et peu compatissante envers Israël. Notre gouvernement sort d’un traumatisme durant ces 8 dernières années, où l’ennemi n’était plus arabe mais américain, européen, onusien, épaulé par des forces intérieures au double jeu.
En hébreu, on parle souvent de ‘’  Litfoss trump’’ :   saisir l’opportunité, celle qui soudain se présente, lorsqu’on ne l’attendait plus ! Or la voilà, devant nous, qui nous sourit ! Donald Trump n’est pas seulement le nouveau président des Etats-Unis, il représente pour Israël une chance à saisir qui arrive au moment même où le gouvernement d’Israël est le plus à droite de son histoire. Les Palestiniens sont plus que jamais divisés et incapables de composer trois notes qui se suivent pour faire un air cohérent. Alors ? On attend quoi ?
Depuis les années 93 des accords d’Oslo, on a suivi comme des agneaux soumis les mêmes propositions sans issue ni clarté de la part des occidentaux, toujours les mêmes, plus ou moins dans le même ordre et qui n’ont, ni pour eux, ni pour nous, abouti à quoi que ce soit. On a perdu  des vies précieuses, notre force de dissuasion, des terres sacrées, et notre aspiration de juif revenu sur sa terre s’est essoufflée.
Il est enfin  temps de changer le fusil d’épaule. Tout est à notre portée, tout ne dépend que de nous, avec l’aide de D-ieu bien sûr. L’Europe balbutie par manque de leader, l’Islam tue et s’entretue, l’Amérique chaque jour rectifie le tir des années de mutisme et de main tendue au fondamentalisme. Le gouvernement d’Israël doit enfin décider de son sort, sans attendre une autre fois des propositions sans queue ni tête de gouvernants européens incompétents et ignorants.
En concertation avec la nouvelle Amérique pro-israélienne, Bibi doit proposer une solution miracle – réalité  qui va enfin stopper toute fausse attente dans l’autre camp.
Par une politique sans merci face à l’ennemi et prometteuse pour ceux qui coopéreront, notre gouvernement doit enfin s’imposer en  traçant une voie avec un véritable dénouement et cela, avant que quelqu’un, même ami, ne vienne encore nous imposer des formules remâchées, obsolètes donc vouées à l’échec.
La vraie leçon de l’Amérique de 2017: décider de son sort sans chercher à plaire au monde.  Agissons de la sorte, juste en concertation intelligente avec Jarred Koushner, notre nouvel allié dans cette opportunité unique !
 Avraham Azoulay

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Autriche: le vainqueur des législatives exige un engagement contre l'antisémitisme....Vidéo !

Une organisation a listé pas moins de 60 dérapages antisémites et xénophobes imputables à des cadres du FPÖ Le jeune conservateur...