mardi 31 janvier 2017

Le président du CRIF au Monde Juif .info : « Une alliance Hamon-Mélenchon aura une incidence pour les Juifs de France »


La victoire de Benoît Hamon à la primaire du Parti Socialiste bouleverse la donne politique en France. Une victoire qui inquiète le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), l’instance politique de la communauté juive. Son président, Francis Kalifat, répond aux questions du Monde Juif .info
Quelle est la réaction du CRIF après la victoire de Benoît Hamon ?
Le CRIF voit cette victoire, à laquelle nous nous attendions après le premier tour, comme un signe plutôt négatif. Parce que nous connaissons ses positions, notamment sur la laïcité, on connaît également son entourage, je veux parler de son porte-parole Alexis Bachelay dont on connaît les accointances qu’il a avec le CCIF (Collectif contre l’islamophobie en France). On connaît également les positions de Benoît Hamon sur le conflit israélo-palestinien, en particulier sur l’importance de l’électorat musulman ici en France. Et donc, j’ai le sentiment qu’il a été à la pêche aux voix. Ça l’a réussi.
Est-ce que le CRIF compte inviter Benoît Hamon à son prochain Dîner ?
Benoît Hamon a été élu comme le candidat du parti qui gouverne la France aujourd’hui. Le Parti Socialiste n’est pas un parti infréquentable que je sache. Donc, la question se pose. Je n’ai pas encore réfléchi à la question. C’est plus l’entourage de Benoît Hamon qui pose problème et sa position sur la laïcité. Il doit clarifier sa position.
Avec la victoire de Benoît Hamon, le Parti Socialiste glisse un peu plus vers l’extrême gauche. Une alliance Hamon-Mélenchon peut-elle avoir des conséquences sur la situation des Juifs en France ?
Je pense que ce serait quelque chose de grave. Ce serait d’abord la disparition du Parti Socialiste tel qu’on le connaît. Donc, cela veut dire qu’on aura une extrême gauche qui serait renforcée des partisans de cette aile gauche du Parti Socialiste. On connaît les positions anti-israéliennes de Mélenchon, notamment son soutien au mouvement BDS. Il y aura évidemment une incidence pour les Juifs de France.
En cas de victoire du Front National à la présidentielle, quelle sera l’attitude du CRIF ?
C’est une éventualité que je n’imagine pas pour plusieurs raisons. Tout d’abord, tous les sondages qui sont faits aujourd’hui nous donnent un Front National quasiment sûr d’être présent au second tour mais les mêmes sondages nous disent également que quel que soit le candidat en face, Marine Le Pen perdrait la présidentielle.
Sauf qu’aucun de ces sondages n’a vu venir l’élimination de Sarkozy et Juppé à la primaire de la droite ou bien celle de Valls pour la gauche. On est dans une période d’incertitude électorale totale…
Complétement. Mais le FN est un parti infréquentable et reste infréquentable. C’est un parti avec lequel nous ne partageons absolument rien. C’est le parti de la xénophobie, du rejet de l’autre. La victoire du FN est quelque chose que je ne peux pas envisager.
L’attitude conciliante de Fillon avec l’Iran vous inquiète-t-elle ?
C’est toujours inquiétant de voir parfois le manque de lucidité de certains hommes politiques. L’Iran reste le danger majeur pour Israël bien sûr, mais aussi pour la région, voir même pour l’Europe qui est à la portée des missiles iraniens. Il faut tout faire pour bloquer la capacité de l’Iran à obtenir l’arme nucléaire. Vouloir anéantir Daech en Syrie me paraît une évidence mais je crois qu’il ne faut pas non plus pactiser avec le Diable.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Israël/Syrie: l'armée continuera à agir "pour protéger notre sécurité" (Netanyahou)....

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a déclaré lundi que l'armée de l'air israélienne continuera "d'agir ...