vendredi 20 janvier 2017

Qui est français et qui se sent français ?


« Qui est français ? ». La quasi-totalité des élèves d’une classe de terminale lève la main. On enchaîne avec une seconde question : « qui se sent français ? ». Aucun bras ou presque ne se détache….
Réalisé par l’avocate Isabelle Wekstein-Steg et le cinéaste Mohamed Ulad, le documentaire choc « LES FRANÇAIS c’est les autres » donne la parole à de jeunes lycéens français dont la quasi-totalité est issue de l’immigration, principalement d’origine maghrébine et africaine. 
Ils semblent rejeter résolument leur appartenance à la France et revendiquer un nouveau communautarisme. Dans le même temps, ces jeunes s’agrippent à la culture et aux traditions de leur pays d’origine, celui de leurs parents, pays qu’ils connaissent pourtant à peine et où, lorsqu’ils ont la chance de s’y rendre, ils se font parfois traiter d’immigrés. Cette crispation identitaire, à laquelle s’ajoute un sentiment de n’être nulle part à sa place, génère l’apparition de préjugés envers eux-mêmes et envers les autres. 
L’éclairage d’historiens, de psychanalystes, de politologues mais aussi des enseignants permet aux spectateurs de comprendre la complexité des sentiments identitaires de ces jeunes. Confrontés à un questionnement de leurs enseignants et d’intervenants extérieurs, sans leurs repères habituels et l’influence du groupe, ils prennent conscience de leurs contradictions et semblent se délester de leurs préjugés.
« On sait gré aux réalisateurs d’avoir écouté ces jeunes et leurs professeurs. Un constat à la fois terrible et porteur d’espoir. L’espoir réside dans la fragilité des murailles construites par ces adolescents pour se protéger. Elles s’effondrent lorsqu’ils sortent de « leur » monde, encadrés par des enseignants engagés. »
Télérama
« Le film ne verse jamais dans la caricature, s’emploie à montrer les faiblesses d’un système qui toute une partie de sa jeunesse aller à vau-l’eau. à voir absolument. »
L’Humanité Dimanche
« Un formidable moyen de décrypter la banlieue et ses jeunes. »
Paris Match
« …un documentaire fort, parfois dérangeant, souvent passionnant, (…) [qui]  trouve le ton juste pour ausculter le malaise identitaire, sans angélisme ni défaitisme.  »
Le Journal du Dimanche
« Ce documentaire ouvre plein de portes sur l’avenir de notre société. Il est désespérant sur le constat, mais il l’est moins sur les possibilités de sortir de l’impasse. À condition de le vouloir, tous. »
Rue 89

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Jérusalem enfin capitale d’Israël (CLAUDE GOASGUEN) Par Shmouel - ....

M. Claude Goasguen est député de la ville de Paris et ancien ministre. Personne de bonne foi ne peut critiquer la décision des États-...