dimanche 15 janvier 2017

Israël, vous n’avez rien compris: un blocus, ce n’est pas livrer 540 camions, 16 900 tonnes de biens, 3 fois par semaine à Gaza.....



Selon une dépêche de l’AFP datée du 13 janvier 2017, le Hamas a dispersé quelques milliers de manifestants qui protestaient contre la pénurie d’électricité à Gaza.
Cette agence souligne que cette enclave est soumise au blocus égyptien et israélien.
Je m’insurge avec véhémence contre la mise dans le même sac de ces deux blocus, c’est une fausse info de « l’AFP Agence France Palestine ».
Alors que celui du premier nommé est hermétique – le poste frontière avec l’Egypte, Rafah, est fermé plus souvent qu’à son tour –, celui du second nommé est largement ouvert. 

Des dizaines d’énormes camions et semi-remorques chargés de biens de consommation passent quotidiennement la frontière de Keren Shalom. Seuls certains matériaux pouvant servir à la fabrication d’armes ou à l’élaboration de tunnels pouvant mettre en péril l’État hébreu sont soumis à embargo.
 En ce début d’année, Dreuz a besoin financièrement de votre soutien, cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.
Et ne parlons pas des Gazaouis qui entrent en Israël pour s’y faire soigner.

Récemment, Avigdor Lieberman, le ministre de la Défense, a même suggéré d’autoriser l’entrée de milliers de travailleurs résidant dans la Bande de Gaza. 

Alors de grâce, que l’AFP cesse de noircir faussement l’image israélienne. Elle n’est certes pas à une falsification journalistique près.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © David Frenkel pour Dreuz.info.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Catherine Deneuve sur l'affaire Weinstein: "Il y a vraiment un déferlement qui est assez ignoble"

En pleine promotion de son nouveau film Tout nous sépare, l'actrice française a évoqué l'affaire Weinstein, producteur qu'el...