mercredi 25 janvier 2017

Des buralistes déversent des carottes à Paris...


Une trentaine de buralistes en colère ont déversé ce matin des carottes sur la voie dans le quartier Barbès à Paris, haut lieu de commerce clandestin de cigarettes, pour protester contre ce marché parallèle, a constaté un photographe de l’AFP.
Les buralistes de la fédération d’Ile-de-France, de l’Oise et de Seine-Maritime (40% du marché national), ont déversé un tas de carottes – emblème des buralistes -, à Barbès (nord de Paris) qu’ils qualifient de « plus grand tabac illégal de France ». Dans ce quartier, des vendeurs à la sauvette revendent chaque jour des cigarettes de contrebande, à 5 euros contre 7 euros dans un bureau de tabac.
Le commerce parallèle de tabac « se traduit par un manque à gagner de plus de 3 milliards d’euros par an pour l’Etat, et 250 millions d’euros pour les buralistes. Depuis (…) 2004, l’Etat a perdu en cumulé plus de 30 milliards d’euros, et les buralistes plus de 2 milliards, ça suffit! », a déclaré à l’AFP Bernard Gasq, président de la chambre syndicale des buralistes de Paris.
» Le coup de pouce de Bercy aux buralistes
» Les buralistes attendent avec impatience la légalisation du cannabis...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Netanyahu à Bruxelles : Reconnaître Jérusalem comme la capitale d’Israël « rend la paix possible »

BRUXELLES – En visite au siège de l’Union européenne, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a expliqué lundi que la majorité des p...