dimanche 4 décembre 2016

Une entreprise émiratie engagée à construire des navires de guerre pour Israël.....


Par un jeu d'accords, la société construira en partie des navires qui défendront les champs gaziers israéliens
Une entreprise basée aux Emirats arabes unis s'est engagée contractuellement à participer à la construction de navires de guerre pour la marine israélienne, rapporte dimanche le journal Yedioth Aharonoth.
Dans le cadre d'un important accord signé avec le constructeur allemand ThyssenKrupp, qui comprenait également l'achat de trois sous-marins, Israël a acheté en 2015 quatre navires de guerre "Sa'ar 6" (catégorie corvette).
Ces navires qui seront notamment chargés d'assurer la protection des plates-formes gazières israéliennes, seront en partie construits par Abu Dhabi MAR, la principale société de construction navale dans le Golfe Persique.
Son PDG est l'homme d'affaires libanais Iskandar Safa, qui détient 30% de ses actions via le Privinvest Holding Group basé à Beyrouth. Les 70% restants sont détenus par le groupe Al Ain International.
En 2009, Abu Dhabi MAR et ThyssenKrupp Marine Systems ont entamé des négociations sur un accord de coopération à long terme signé en avril 2010.
Dans le cadre de cet accord, Abu Dhabi MAR devait acquérir les chantiers navals civils de ThyssenKrupp, alors que les deux sociétés se sont entendues sur un partenariat stratégique "50-50" dans le secteur de la construction navale militaire.
Cependant, en mai 2011, ThyssenKrupp a annoncé que la coopération stratégique avait échoué et que son accord avec Abu Dhabi MAR était caduc.
Par ailleurs, peu avant l'annulation de l'accord, ThyssenKrupp avait vendu son chantier civil HDW Gaarden de Kiel, au nord de l'Allemagne, à Abu Dhabi MAR.
Quand le secteur de la construction navale civile s'est trouvé en difficulté, le chantier de Kiel a diversifié ses activités et commencé à travailler avec le secteur militaire.
En mars 2015, deux mois avant l'annonce de l'accord entre la marine israélienne et ThyssenKrupp, le chantier naval de Kiel, qui a changé de nom après sa vente à Abu Dhabi MAR, a de nouveau changé de nom en "Chantiers navals allemands".
L'entreprise a confirmé au Yedioth Ahronoth avoir été "utilisé comme sous-traitant pour ThyssenKrupp Marine Systems. Son rôle dans cette transaction (avec la marine israélienne) a été de travailler sur l'ingénierie du navire et de le construire à Kiel. Le chantier naval a été en contact avec la partie israélienne seulement par le biais de ThyssenKrupp".
Le ministère israélien de la Défense a déclaré: "Le contrat d'acquisition des navires de guerre a été signé avec une société allemande, avec la participation directe du gouvernement allemand, qui finance un tiers de l'accord".
Ynet précise cependant que les chantiers navals allemands ne construisent que la coque des navires de guerre, le reste des systèmes étant installé en Israël.
Vendredi, des rapports révélaient que le gouvernement iranien détient des parts dans ThyssenKrupp, et a fait environ 2 millions d'euros de dividendes ces dix dernières années.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Israël/Syrie: l'armée continuera à agir "pour protéger notre sécurité" (Netanyahou)....

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a déclaré lundi que l'armée de l'air israélienne continuera "d'agir ...