vendredi 23 décembre 2016

Nouvelle découverte d’un objet de la période des Hasmonéens....



Un bol en pierre calcaire sur lequel se trouve une rare inscription gravée en hébreu, datant de la période des Hasmonéens, a été découvert au cours de fouilles archéologiques dirigées par l’Autorité des antiquités d’Israël (AAI) dans la cité de David à Jérusalem.

L’inscription découverte, « Hyrcanus », correspond à un nom commun à l’époque, ainsi qu’au nom de deux des dirigeants de la dynastie des Hasmonéens, selon l’AAI.

Le Dr Doron Ben-Ami et le professeur Esther Eshel de l’Université Bar-Ilan, ont indiqué que « ceci est l’un des premiers exemples de l’apparition de récipients en craie à Jérusalem. Dans le passé, les récipients étaient largement utilisés par les Juifs principalement parce qu’ils assuraient une pureté rituelle ».

« Hyrcanus », dont le nom est gravé en hébreu sur le bol de Jérusalem, aurait vécu il y a 2.100 ans. En 2015, un autre fragment de bol en craie avait été déterré lors de fouilles dans la cité de David, et avait immédiatement suscité la curiosité des chercheurs.

Selon les chercheurs, il est toutefois difficile de déterminer si « Hyrcanus » était une personne de haut rang ou simplement un citoyen ordinaire.

Le bol a été découvert au cours de fouilles archéologiques sous les fondations d’un bain rituel (Mikvé) de la période des Hasmonéens, qui faisait partie d’un ensemble d’installations utilisées pour les cérémonies rituelles de purification.


Le parking Givati dans la cité de David, où a été découvert le bol, fait partie des zones de fouilles les plus importantes à ce jour à Jérusalem. Les fouilles sur le site ont jusqu’à présent permis de découvrir une multitude d’objets de différentes époques.

Comme il existe peu de récipients dans les archives archéologiques de cette période, on ne sait pas si ce type de gravures étaient répandues ou représentaient un hommage particulier.

« Le nom Hyrcan était assez courant pendant la période des Hasmonéens », ont déclaré le Dr Ben-Ami et le professeur Eshel.

« Nous connaissons deux personnages de cette époque qui portaient ce nom: Jean Hyrcan, le fils de Simon et le petit-fils de Mattathias, qui a gouverné la Judée de 135 à 104 avant J.-C, et Jean Hyrcan II, le fils d’Alexandre Jannée et de Salomé Alexandra. Cependant, il est impossible de déterminer si le bol appartenait spécifiquement à l’un ou l’autre de ces deux personnages », ont-ils expliqué.

Cette semaine, un archéologue et le chef de la conservation du Musée de la Tour de David à Jérusalem, Orna Cohen, avaient déjà repéré un objet métallique datant de l’époque des Maccabées (IIe siècle avant J.-C), près d’un mur lors de travaux de conservation dans un jardin du musée.

C’est au cours d’une inspection plus approfondie que Cohen a déterminé que l’objet était une pièce en métal bronze, autrefois utilisé à Jérusalem sous le règne du roi séleucide Antiochos IV.

Le roi Antiochos est célèbre pour avoir interdit le judaïsme en Judée, provoquant une révolte des Juifs dirigée par la famille des Maccabées. La victoire des Maccabées constitue l’origine de la fête juive des Lumières (Hanouka), célébration de la victoire de Mattathias et de ses fils sur les séleucides.

I24 NEWS 

http://jforum.fr/nouvelle-decouverte-dun-objet-de-la-periode-des-hasmoneens.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

BRUXELLES :Un livre nazi retiré d’une exposition sur l’islam subventionnée par l’Union européenne.......

La journaliste Marie-Cécile Royen du Vif/l’Express (Bruxelles) a rapporté qu’un livre écrit par une Allemande adepte du nazisme a été p...