mercredi 28 décembre 2016

Netanyahu va enfin s’attaquer au nid de vipères de l’UNRWA©



Israël envisage d’autres gestes de représailles contre l’ONU à propos de ses résolutions (antisionistes) 

Avec l’aide de la nouvelle Administration Trump, le Premier Ministre Netanyahu envisage de prendre pour cible l’UNRWA, le Comité Palestinien à l’ONU et les employés anti-israéliens de l’ONU, ainsi que de couper les vivres aux agences de l’ONU.

Le Premier Ministre Binyamin Netanyahu a ajouté  des mesures de représailles supplémentaires contre les Nations-Unies, dimanche soir, à la suite du vote d’une résolution appelant à arrêter tout aménagement de construction.
Israël projette de prendre pour cibles l’Agence des Nations-Unies pour l’Aide et le Travail des Réfugiés Palestiniens au Proche-Orient (UNRWA), dont Jérusalem dit qu’elle investit énormément de main d’oeuvre et de ressources dans des actions uniquement destinées à saper l’Etat d’Israël et à lui porter préjudice.
Selon le gouvernement israélien,il y a des preuves flagrantes qui indiquent que les prétendus « enseignants » et autres soi-disant « travailleurs sociaux » de l’agence incitent régulièrement la population palestinienne à commettre des meurtres en Israël.

Prime Minister Netanyahu (Photo: Gil Yohanan)
Le Premier Ministre Netanyahu (Photo: Gil Yohanan)

Osraël cherchera aussi à ajourner les activités du Comité Pour l’Exercice des Droits Inaliéniables du peuple palestinien (CEIRPP), dont Jérusalem dit que c’est un organisme entièrement consacré à « préserver le narratif palestinien ». Avec cela, disent les responsables israéliens, l’ONU prend en réalité fairtes et causes dans le conflit au lieu de préserver sa neutralité et sa capacité  d’arbitrage.
Le CEIRPP pousse souvent à l’adoption de résolutions anti-israéliennes à l’ONU, l’accusant de « netoyage ethnique contre les Palestiniens » et en le culpabilisant pour toute la violence qui frappe Israël depuis un an.
Israël travaillera aussi à annuler les nominations de responsables anti-israéliens à l’ONU, qui font fréquemment des déclarations antisionistes, en employant fréquemment une tournure de langage antisémite. Jusqu’à présent, les appels d’Israël à la démission de ces responsables d’antisémitisme universel sont tombés à plat, mais Jérusalem espère que la Nouvelle Administration américaine de Donald Trump sera parfaitement en mesure de l’assister dans ce domaine.
Israël fera la promotion d’une résolution de l’ONU qui posera des règles claires à suivre par les employés de l’ONU, dont les employés des différentes agences de l’ONU, de façon à ce qu’ils soient bien responsables de leurs actes et de toutre déclaration qui dépasse leur jurdiction, comprenant toutes celles qui incitent à la violence ou qui sont de nature antisémite. La cobnséquencec de toute infraction au code de conduite impliquera des sanctions personnelles et la démission des employés de l’ONU trahissant clairement leur mission.
Israël va travailler à annuler tout financement de la décision de mars 2016, faite par le Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU, consistant à dresser une « liste noire » d’affaires commerciales travaillant en Israël, dont Boycott, Désinvestissement, Sanctions pourraient faire usage pour promouvoir des mesures anti-israéliennes.
Au bout du compte, Israël va interrompre le financement de différentes agences de l’ONU visant souvent Israël exclusivement.
Israël accuse l’ONU d’être orientée à son encontre, et un peu plus tôt ce mois-ci, c’est le Secrétaire-Général Ban Ki-Moon en personne qui l’a confirmé. « Au cours de ces dernières décennies, J’ai argumenté souvent contre le fait que l’ONU puisse adopter une vision partiale d’Israël », a déclaré ban devant le même Conseil de Sécurité, qui lui a répondu avec défiance et cynisme, vendredi soir.
« Des décennies de manœuvres politiques contre Israël ont généré un nombre disproportionné de résolutions, de rapports et de commissions uniquement dressées contre Israël. Dan de nombreux cas, au lieu d’aider à la résolution de la question palestinienne, cette réalité a mis en péril la capacité de l’ONU à remplir correctement son rôle ».
Israël espère que la Nouvelle Administration Trump sera en mesure de l’aider et de faciliter ces actions. Les Etats-Unis ont énormément d’influence ausein de cette organisation internationale, puisqu’ils en financent 22, 4% du budget.
Le choix de Trump en tant que prochain Ambassadeur à l’ONU sera Nikki Haley, gouverneur(e) de Caroline du Sud et connu pour être une fervente partisane d’Israël. Elle a été le premier gouverneur à faire voter une Loi contre le Mouvement BDS dans son état et elle a fait de nombreux commentaires pro-israéliens tout au long de sa carrière.



En supplément des gestes contre l’ONU, le Premier Ministre Netanyahu a aussi donné instruction au Ministère des Affaires étrangères de suspendre tous les séjours diplomatiques israéliens vers des pays qui ont soutenu la résolution et de réduire tout contact avec leurs ambassades.
Il a aussi ordonné aux ministres du gouvernement de ne pas organiser de rencontres avec les Ministres de ces pays

http://jforum.fr/netanyahu-va-enfin-sattaquer-au-nid-de-viperes-de-lunrwae-lunrwa.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire