mardi 8 novembre 2016

Israël a réussi à bloquer la demande d’adhésion des Palestiniens à Interpol....


C’est hier que s’est ouverte à Bali en Indonésie l’assemblée générale d’Interpol, l’organisation internationale de police. L’adhésion de l’Autorité Palestinienne  a été soumise au vote mais l’assemblée générale annuelle d’Interpol a voté contre. Après avoir rejoint l’Unesco, l’ONU ou la CPI, l’Autorité Palestinienne cherchait encore à poursuivre sa stratégie de reconnaissance internationale sans concertation directe avec Israël qui s’oppose à ce type d’action.


L’assemblée générale annuelle d’Interpol a non seulement voté contre l’admission de l’Autorité Palestinienne mais a également décidé de repousser tout vote d’adhésion de nouveaux membres tant que la commission d’experts n’aura pas défini de nouveaux critères d’adhésion.
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou s’est félicité de cette décision en déclarant mardi lors de l’inauguration du nouveau système ferroviaire dans la vallée de Jezréel : « Grâce au travail intensif de nos fonctionnaires du Foreign Office et du Conseil national de sécurité, auxquels je suis très reconnaissant, nous avons déjoué une tentative des Palestiniens de rejoindre Interpol, ce qui aurait constitué un changement de statut international d’Israël« .
Interpol est une organisation internationale créée le 7 septembre 1923 dans le but de promouvoir la coopération policière internationale. Sa devise est : « Relier les polices pour un monde plus sûr », sa mission : « Prévenir et combattre la criminalité grâce à une coopération policière internationale renforcée ». Son travail se concentre principalement sur la sécurité publique et le terrorisme mais aussi sur les crimes contre l’humanité, crimes contre l’environnement, génocides, crimes de guerre, crimes organisés, pirateries, le trafic illicite d’œuvres d’art, le trafic de drogue, la contrebande d’armes, la traite des personnes, le blanchiment d’argent , la criminalité en col blanc, la criminalité informatique, la propriété intellectuelle,et la corruption.
Cent quatre vingt dix pays sont actuellement membres de l’organisation et contribuent à son budget annuel.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Autriche: le vainqueur des législatives exige un engagement contre l'antisémitisme....Vidéo !

Une organisation a listé pas moins de 60 dérapages antisémites et xénophobes imputables à des cadres du FPÖ Le jeune conservateur...