dimanche 6 novembre 2016

Indélicatesse ou provocation ? L’institut français de Jérusalem n’a pas mieux à inviter qu’un ennemi juré d’Israël ?


Lundi 23 mai, à l’occasion de la soirée de lancement du Festival Ciné-Palestine à l’Institut du Monde arabe (IMA) à Paris, le cinéaste britannique Ken Loach, parrain de cet événement, a manifesté son soutien à la Campagne BDS, pour le boycott d’Israël. A ses côtés, Levy-Leblond

Le 7 novembre à 19h00, l’institut français de Jérusalem reçoit l’astrophysicien Jean-Marc Lévy-Leblond pour une conférence sur le thème : Einstein, la science et le mythe.
Que vient faire ce scientifique dans la capitale d’Israël dont il appelle à boycotter les scientifiques et punir le pays à la peine capitale ?
L’indélicatesse d’inviter dans l’Etat juif ses ennemis est-elle digne de la culture française, pays réputé pour son respect des Droits de l’homme ?
En 2014, Lévy-Leblond, qui n’est pas juif contrairement à ce nom qui lui pèse peut-être, signait un appel à exercer des pressions sur Israël dans Le Monde.
Cette demande absolue n’est pas très conforme à la loi sur la relativité qu’il étudie ni à la tolérance qu’il professe.
Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.
Le 27 janvier 2016, il signait l’appel au boycott d’Israël d’une organisation qui incite à la haine contre Israël et milite pour sa disparition, l’Association France Palestine Solidarité.
L’institut français, vous n’avez pas mieux à inviter ?
Les appels au boycott de Levy-Leblond sont partout où il fait bon cracher sur Israël :
  • Sur le site de BDS France,
  • sur celui de USACBI (campagne pour le boycott académique et culturel d’Israël),
  • sur Oumma.com,
  • sur le site d’extrême gauche Montreuil Boycott,
  • et même sur The Guardian, où Levy-Leblond réclamait, en 2002, « des pressions contre Israël pour la paix au Moyen-Orient ».
Levy-Leblond a même protesté, suite à la raisonnable interdiction d’une conférence de la haine intitulée, je vous le donne en mille : « Israël, Etat d’apartheid », à Paris 8.
Où se trouve votre sens de la civilité et de la mesure, monsieur Adrien Berthier-Villeneuve directeur de l’Institut français ?
Allons allons monsieur Berthier-Villeneuve, un peu de tenue, reprenez-vous, vous vous égarez, vous valez mieux que la France de la haine !
Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Autriche: le vainqueur des législatives exige un engagement contre l'antisémitisme....Vidéo !

Une organisation a listé pas moins de 60 dérapages antisémites et xénophobes imputables à des cadres du FPÖ Le jeune conservateur...