vendredi 18 novembre 2016

BNVCA : (Bureau Nationnal de Vigilance Contre l'Antisémitsme ... Zéon traduit devant la justice pour propagande antisémite....


L'un de ces dessins reproduit la caricature d'un juif qui à lui seul,fait pencher le plateau de la balance qui le porte, laissant croire que plusieurs personnes placées sur l'autre plateau pèsent moins qu'un juif..
Le BNVCA poursuit aussi Zéon qui en novembre 2011 avait"communiqué au public par voie électronique," et diffusé via son site http://zeon.kazeo.com "
une affiche qui décrit un bébé poignardé en pleine poitrine par un couteau dont la lame a la forme de l'Etat Juif .
Une autre affiche du même Zéon amalgame l’armée de défense d’Israël et « LE JUIF » source de tous les maux de l’humanité.
Le BNVCA considère qu'il s'agit d'une propagande inspirée du nazisme au service d'une prétenduecause palestinienne.
Le BNVCA était représenté à l'audience par Maître Charles BACCOUCHE qui, ayant obtenu de la Cour d’Appel de Paris le renvoi de Zéon devant le Tribunal correctionnel malgré les réticences du Parquet de Paris ,a confondu le prévenu.
Ce dernier a reconnu n’avoir jamais mis les pieds en Israël ou dans les territoires palestiniens, et tout ignorer des crimes commis par les terroristes palestiniens du Hamas.
Parce que Zeon est ce prétendu artiste qui fait sa réputation sur les victimes juives de la Shoa ou des attentats islamo terroristes.
Parce qu'il est ce même vaurien qui s'est vu décerner par l'Iran le premier prix du concours de caricatures antisémites sur la Shoa ,le BNVCA regrette que le Ministère Public n'ait requis contre Zéon qu'une amende si modeste qu'elle n'aura aucun effet dissuasif.
Le BNVCA espère que dans son délibéré qui interviendra le 15/12/16, le Tribunal prononcera une peine plus sévère et exemplaire,ordonnera l'interdiction du site de Zeon,ainsi que la destruction de ses caricatures antijuives, et infligera des peines accessoires comme des stages au Mémorial de Paris sur la Shoa ou celui de Drancy .
Le BNVCA continuera à dénoncer et poursuivre sans relâche, toutes les formes d'antisémitisme et de haine antijuive même celles exprimées sous couvert d'antisionisme...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire