mercredi 26 octobre 2016

Présidentielle 2017 : François Hollande éliminé d'entrée....


Juppé arriverait en tête au premier tour devant Marine Le Pen dans tous les cas de figure, selon un sondage. François Hollande serait le grand absent.


Journée noire pour François Hollande. Alors que sa cote de popularité est descendue à seulement 4 % selon les derniers chiffres d'Ipsos publiés ce mardi, voilà qu'un nouveau sondage le donne absent du second tour de la présidentielle. Selon un sondage Ifop-Fiducial également publié ce mardi, Alain Juppé arriverait en tête au premier tour de l'élection présidentielle devant le FN dans tous les cas de figure et François Hollande ne parviendrait pas à se qualifier pour le second tour. 

Dans toutes les hypothèses, Marine Le Pen serait présente au second tour, mais serait battue par le candidat de la droite. Avec 35 % (+ 2) d'intentions de vote, le maire de Bordeaux devance Marine Le Pen de 8 points (27 %, - 2) au 1er tour, loin devant François Hollande (=) et Jean-Luc Mélenchon (+ 0,5 %), tous deux crédités de 14 %.

Fillon et Le Maire crédités de 20 %

Si Nicolas Sarkozy (23 %, + 1) devait être le candidat de la droite, il serait devancé par Marine Le Pen (25 %, - 1) au 1er tour tout en se qualifiant pour le second. L'ancien chef de l'État distancerait également nettement François Hollande (15 %, + 0,5), Jean-Luc Mélenchon (14,5 %, + 0,5) et François Bayrou (12,5 %, - 0,5 %), selon cette enquête pour i>Télé, Paris Match, Sud Radio. François Fillon et Bruno Le Maire sont crédités respectivement de 20 % (+ 2) et 19 % (+ 2) d'intentions de vote s'ils devaient représenter la droite au 1er tour. 
Au second tour, Alain Juppé (68 % contre 32 %) comme Nicolas Sarkozy (58 % contre 42 %) s'imposeraient face à Marine Le Pen. Dans l'hypothèse où François Hollande se qualifierait pour le second tour, il serait battu, selon l'Ifop, par la candidate du FN (49 % contre 51 %) par un écart dans la marge d'erreur de l'enquête. Si Manuel Valls devait être le candidat du Parti socialiste, il ne ferait pas mieux que François Hollande au 1er tour (13,5 %) face à Alain Juppé (36 %) et serait devancé par Jean-Luc Mélenchon (14,5 %).
Emmanuel Macron réunit pour sa part de 12 % à 18 % d'intentions de vote selon les configurations, mais ne se qualifierait pas pour le second tour. Dans l'hypothèse où il serait le candidat du PS, Arnaud Montebourg est crédité de 5,5 % à 6 % d'intentions de vote.
Enquête réalisée en ligne du 17 au 20 octobre, auprès de 1 827 personnes inscrites sur les listes électorales, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1 % à 2,2 %.
Portrait de François Hollande en 3 min...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire