jeudi 20 octobre 2016

Fuite : Clinton doutait de la force de frappe d’Israël ©


La candidate du Parti démocrate à la présidence des États-Unis, s’était exprimée lors d’un événement organisé par la banque d’investissement Goldman Sachs. La transcription du discours a été publiée par WikiLeaks, qui a ajouté que Clinton s’était exprimée dans ce sens à deux autres reprises au cours de la même période et avait touché pour ces évènements 675.000 $ (dollars).
« Maintenant, les Israéliens, comme vous le savez, ont examiné de très près la possibilité de frapper les installations iraniennes et ce, depuis un certain nombre d’années. Le point de vue des Israéliens est que même en stoppant leur programme pour quelques années seulement, cela vaut la peine de le faire, et quelle que soit leur réaction, le résultat serait plutôt bénéfique.
Tous leurs gouvernements jusqu’à celui d’aujourd’hui ont été de cet avis. Mais les israéliens ne pourraient pas causer beaucoup de dégâts aux installations iraniennes, s’ils intervenaient tous seuls.
Nous, [les américains], nous disposons maintenant d’une arme qui est tout à fait puissante et à même d’infliger beaucoup de dégâts [ au programme nucléaire iranien] « , a déclaré Clinton. Selon l’ancien secrétaire d’Etat américain, des armes capables de pénétrer profondément les sols et les couches de protection (du béton, par exemple) sont nécessaires afin de nuire sérieusement aux installations nucléaires de l’Iran.
« Il est indispensable de percer profondément (les bunkers) dans lesquels sont enfouis les centrifugeuses pour qu’elles soient irrécupérables. Donc, vous devez être en mesure de larguer une bombe très puissante, de haute précision, commandée à distance», a-t-elle déclaré.
Clinton avait souligné l’importance qu’il y avait à empêcher les Iraniens à obtenir des armes nucléaires, et qu’il ne fallait pas seulement de contenir la menace, en disant: «Notre politique – et le président Obama a été très clair à ce sujet. Notre politique est la prévention, pas le confinement. Cela signifie qu’ils faut les empêcher d’obtenir une arme nucléaire. Maintenant, c’est la définition du « comment » les en empêcher, qui est débattue. J’ai une définition très simple. S’ils sont capables de produire tous les éléments qui composent une bombe et rapidement les assembler, cela veut dire qu’ils possèdent une arme nucléaire, et ce, même si ils en gardent les trois parties différentes de leurs composant dans différents conteneurs quelque part ».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

UE : « les musulmans sont discriminés et harcelés, ils doivent être protégés »

L’agence de l’UE pour les droits fondamentaux lance un appel aux Etats membres :  « Les musulmans sont discriminés, ils doivent être pr...