samedi 24 septembre 2016

États-Unis : fusillade dans un centre commercial, 5 morts....


Les tirs se sont produits dans le Cascade Mall de la ville de Burlington. Le suspect, un "homme hispanique vêtu de gris", est toujours en fuite.


La fusillade s'est produite dans un centre commercial de l'État de Washington. C'est là qu'un homme armé a tué vendredi soir au moins quatre femmes et un homme dans le nord-ouest des États-Unis, avant de prendre la fuite, selon la police, qui a lancé une chasse à l'homme. D'après la police, il y aurait au moins un suspect. Il s'agit d'un « homme hispanique vêtu de gris », a déclaré sur Twitter le sergent Mark Francis, un porte-parole de la police de l'État de Washington. Un homme blessé a été transporté dans un état critique à l'hôpital.
Les tirs ont eu lieu dans le centre commercial Cascade Mall de la ville de Burlington, à quelque 110 kilomètres au nord de Seattle. Le centre commercial a été évacué et la police est intervenue en vitesse. Sur une séquence tirée de la vidéosurveillance, et diffusée par la police, on voit le suspect, à l'air jeune, armé d'un fusil.

Des secours « sous escorte »

D'après le policier, le suspect a été vu pour la dernière fois en train de se diriger à pied vers une autoroute qui passe à proximité du centre commercial situé à Burlington, une ville entre Seattle et la frontière canadienne. « Nous recherchons activement le suspect et des pistes », a ajouté le sergent Francis. Les services de secours ont pénétré dans le Cascade Mall « sous escorte », après que la police a donné son feu vert, pour soigner les blessés, a-t-il précisé.
D'après Rick Johnson, un agent de la police d'État, interrogé sur CNN, la fusillade a eu lieu un peu avant 19 heures (1 heure GMT samedi). Des témoins ont indiqué à la chaîne KOMO News que le tireur a pénétré dans un grand magasin Macy's où il a ouvert le feu. « Les témoins sont interrogés [par la police, NDLR], puis nous déciderons de la prochaine étape », a dit Rick Johnson, tout en exhortant les habitants à « rester chez eux et informer [les autorités, NDLR] de tout ce qui pourrait leur paraître suspect ». Le centre commercial restera fermé samedi selon le sergent Mark Francis.

« Des tirs et des tirs »

« J'ai entendu un tir [...], puis trois autres personnes ont commencé à courir, disant :une arme, et ensuite il y a eu des tirs et des tirs », a raconté à la chaîne Armando Patino, salarié dans une boutique de téléphonie. « Je suis retourné dans ma boutique. Certaines personnes ne savaient pas où aller, je les ai fait entrer dans la boutique », a-t-il ajouté. Pendant plusieurs heures, onze équipes de recherche et deux équipes de chiens ont inspecté le bâtiment de 40 320 mètres carrés. Les autorités, qui se concentrent sur l'enquête, devraient tenir une conférence de presse à 8 heures.  Le centre commercial restera fermé samedi.
Cette fusillade intervient alors que le pays est agité par un débat sur la question des armes à feu. Les fusillades meurtrières secouent régulièrement les États-Unis, où les armes à feu causent environ 90 décès par jour. Le débat sur ces armes a été ravivé par les attentats d'Orlando et de San Bernardino (Californie) en décembre 2015 – un couple avait tué 14 personnes - mais sans avancées notables dans un pays où le droit de porter des armes est inscrit dans la Constitution.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Emmanuel Macron « mouché » par les Gardiens de la Révolution...

Le président français fait durement son expérience en matière de politique étrangère, en l’occurrence face au régime totalitaire et hég...