mercredi 27 juillet 2016

Saint-Étienne-du-Rouvray : le maire veut que "l'insoutenable ne se reproduise plus"


Après l'assassinat terroriste d'un prêtre dans une église de la ville, le maire, très ému, a annoncé qu'un hommage serait rendu à la victime.


Très ému, le maire PCF de Saint-Étienne-du-Rouvray, Hubert Wulfranc, a indiqué mardi avoir affirmé à François Hollande qu'il était impératif que « l'insoutenable (...) ne se reproduise plus », après l'assassinat d'un prêtre mardi dans une église de sa ville. La municipalité organisera un hommage à la victime dans les prochains jours, quand la cérémonie aura été validée « par tous ceux qui ont pris la mesure de l'insoutenable », a-t-il déclaré lors d'une déclaration à la presse devant sa mairie.
« Insoutenable, dont j'ai dit à M. le président de la République qu'il était impérativement nécessaire qu'il ne se reproduise plus », a poursuivi le maire, particulièrement ému. « Soyons ensemble les derniers à pleurer et soyons ensemble les derniers à être debout contre la barbarie et dans le respect de tous », a-t-il ajouté.
Un premier hommage, auquel le maire a appelé la population à se joindre, devait être rendu en fin d'après-midi à l'hôtel de ville de Saint-Étienne-du-Rouvray (Seine-Maritime). François Hollande s'est rendu sur place en milieu de journée après l'assassinat du prêtre par deux hommes « se réclamant de Daech », a dit le chef de l'État.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Appelez-moi Sioniste. Lisez ce texte, il est sublime !

Appelez-moi Sioniste. Vous nous appeliez Judéens au temps du roi David. Vous nous appeliez Hébreux après notre exil forcé. Vous nous ...