samedi 30 juillet 2016

Quand une député socialiste défile avec un antijuif partisan du terrorisme......




Ces photos, prises ce matin à Denain, montrent le frère musulman Hassan Iquioussen (UOIF), portant un accoutrement noir et blanc, aux couleurs du drapeau de l’Etat Islamique (Daesh), main dans la main de la députée-maire socialiste de Denain, Anne-Lise Dufour-Tonini, lors d’une marche pour « la paix », pour « l’amour » et … pour des choses comme ça !

L’islamiste Hassan Iquioussen, avec sa taqiyya (art de dissimulation), s’ est même jetée « chaleureusement » dans les bras de sa chère protectrice socialiste, au grand dam du rigorisme islamiste radical qu’il enseigne à ses jeunes disciples depuis les années 90.


Les intérêts financiers, immobilers et politiques passent avant tout. Le parfum Dior d’Anne-Lise est désormais sur le cou d’Hassan. Le musk oriental d’Hassan est déposé, comme un « baiser de la mort », sur la nuque non-voilée d’Anne-Lise. Comme elle est belle la vie islamiste à Denain, à l’ombre d’un « socialisme » répugnant, radicalement opposé à celui de Jean Jaures !

Je dédie ces photos aux socialistes du pouvoir central à Paris : à MM. François Hollande, Manuel Valls et Bernard Cazeneuve. Elles délivrent un message. Mais ont-ils au moins la capacité de le décoder ? Allez, faites un effort ! Les mêmes, pourtant alertés, n’avaient pas pu décoder, par le passé, la « quenelle » du fils d’Iquioussen au Sénat en 2013. En voici une nouvelle « quenelle » symbolique. Encore plus scandaleuse que les précédentes. 
C’est Iquioussen, le père, qui se charge de son exécution, habillé en noir et blanc, avec le soutien tricolore affiché d’Anne-Lise. La République a mal à sa tête. Maintenant, elle a mal à ses fesses.
Vive la France ! Vive la République ! Et n’oublions surtout pas que « nous » sommes « en guerre » contre l’islamisme …
Source : page Facebook de Mohamed Louizi

« >
Antisémitisme de Hassan Iquioussen
Dans sa conférence «La Palestine, histoire d’une injustice», le prédicateur compare le Hamas à Jean Moulin
«Les Juifs ne cesseront de comploter contre l’islam»
C. G.
Le Figaro – 28 octobre 2004
Sous le titre La Palestine, histoire d’une injustice, une conférence en français du prédicateur Hassan Iquioussen, enregistrée il y a dix-huit mois, est une véritable charge antisémite. Vendue dans des librairies musulmanes et via Internet sous forme de cassette, cette causerie dresse un portrait haineux et nauséabond des Juifs : «ingrats», «avares», des gens qui vivent «entre eux, dans des ghettos car ils ne veulent pas se mélanger aux autres qu’ils considèrent comme des esclaves». 
S’ensuit une litanie d’accusations, liées à des épisodes du Coran : les Juifs «ont toujours méprisé les êtres humains» et «n’ont aucun scrupule à tuer des prophètes». Le prédicateur raconte notamment comment une juive a tenté d’empoisonner le prophète pour vérifier s’il était vraiment l’envoyé de Dieu. Mahomet survécut et pourtant, «elle ne s’est pas convertie. Voyez l’entêtement». Les Juifs «ne respectent rien», poursuit-il. Ils sont «le top de la trahison et de la félonie». Depuis ce temps, «les Juifs ne cesseront de comploter contre l’islam et les musulmans».
Les caractéristiques des Juifs expliqueraient, selon lui, l’actuelle situation de la Palestine. Félons, les sionistes auraient ainsi poussé «Hitler à faire du mal aux Juifs allemands pour les forcer à partir», affirme le conférencier. Car, «le but des Juifs c’est de faire Eretz Israël, du Nil à l’Euphrate, du sud de la Turquie jusqu’à Médine. Ils ont sorti des pièces de monnaie, des cartes du grand Israël, c’est connu, ça», insiste-t-il devant un public que l’on devine étudiant et qui ne proteste pas. Les Arabes ayant tenté de faire la paix avec Israël sont qualifiés de «traîtres». 
Le président égyptien Anouar el-Sadate est dénigré comme un «agent américain». Yasser Arafat et ses hommes sont présentés comme des dépravés, le chef de l’OLP discutant en secret depuis des années avec l’État hébreu. Seuls les vrais musulmans, les «martyrs», «moudjahidins» défendent, à l’entendre, les Palestiniens. Ces croyants ont créé le Hamas, qui signifie, selon Iquioussen, «ferveur, entrain, la pêche. Ces sont des gens qui vont jusqu’au bout. La branche armée travaille très bien. Elle fait du bon boulot».
Pour légitimer les attentats commis par cette organisation, le prédicateur la compare à Jean Moulin : «Un héros qui a tué des Allemands pour libérer son pays. C’est ce que font les Palestiniens. Ahmed Yacine, c’est Jean Moulin.» Et de conclure : «Israël est un État qui n’a pas lieu d’être.»
Interrogé, Yamin Makri, le directeur des éditions Tawhid qui diffuse la cassette, se désole : «Un auditeur nous a alertés. Exceptionnellement, nous n’avions pas vérifié le contenu de la cassette.» Ce responsable proche de Tariq Ramadan et du Collectif des musulmans de France affirme avoir donné des ordres, il y a huit mois, pour que cette cassette soit retirée de la vente. Elle est pourtant en vente.
Joint au téléphone, Hassan Iquioussen semble en revanche assumer : «Je décris des épisodes relatés dans le Coran. Vous ne voulez pas abroger le Coran ?» Il propose cependant d’en débattre en public. «Qu’on me prouve que j’ai tort et je changerai d’avis !»
Source :
happywheels

http://www.liguedefensejuive.com/quand-une-depute-socialiste-defile-avec-un-antijuif-partisan-du-terrorisme-2016-07-30.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Marathon Netanyahu-Poutine sur la crise kurde ©

Le Général Sergeï Shoïgu n’avait pas encore décollé d’Israël, mercredi 18 octobre, que les chefs des armées syrienne et iranienne s’ent...