dimanche 24 juillet 2016

Nucléaire : l’Iran veut rouvrir les centrales fermées par l’accord! ©


L’Iran est sur le point de rouvrir les sites nucléaires fermés à la suite de l’accord avec les puissances mondiales. 


Le porte-parole du Parlement iranien a demandé à l’Agence Nucléaire de la République Islamique de se préparer à rouvrir les installations nucléaires fermées à la suite de l’accord nucléaire de l’an dernier.


Les médias d’Etat en Iran rapportent qu’Ali Larijani a requis, la semaine dernière, que l’Organisation à l’Energie Atomique prépare un plan en vue de la réouverture des installations d’enrichissement nucléaire. L’Iran a voté une loi en juin 2015 réclamant la préservation de son infrastructure nucléaire si d’autres sanctions sont déclenchées contre son pays.
« Il est nécessaire que l’Organisation à l’Energie Atomique agisse en conformité avec la loi votée sur la réouverture des installations nucléaires d’enrichissement d’uranium,proportionnelle aux besoins du pays et qu’elle prépare un plan de façon à ce que le Parlement puisse se positionner à son sujet », a déclaré Larijani.
Ce geste survien alors que les dirigeants iraniens expriment leur irritation à l’égard d’un rapport récent des Nations Unies critiquant Téhéran pour ses violations répétées des accords internationaux interdisant toutes recherches sur les missiles balistiques. Le rapport de l’ONU déclare que les lancements de tests répétés de l’Iran se font en parfaite violation de tous les accords internationaux.
Les dirigeants iraniens rejettent ce rapport comme « orienté ».
« Tout en regrettant le geste du Secrétaire-Général de l’ONU, le Majliss met en garde l’Administration américain, la Maison des Représentants (Congès) et le Sénat que les actions de diversion à l’encontre de l’accord nucléaire ont atteint un point tel que l’Iran n’a pas d’autre option que de mener des représailles », explique Larijani.
Pendant ce temps, des documents récemment révélés démontrent que l’Administration Obama a trompé le public américain et les membres du Congrès, quant au contenu précis de l’accord nucléaire.
Des documents secrets obtenus par l’Associated Press montrent que les principales restrictions contre les efforts de l’Iran pour se procurer des matières nucléaires seront levées dans dix ans, mettant l’Iran à moins de six mois de l’obtention de la bombe atomique.
« Bien sûr, l’administration n’a pas dit cela aux députés et bien sûr, c’est tristement prévisible », a déclaré au Washintgon Free Beacon, le Représentant Républicain Peter Roskam, de l’Illinois. « Il n’y a pas de quoi se vanter du fait que l’Administration a faussé cet accord à à peu près tout niveau imaginable. Ce sont des nouvelles graves et il va bien falloir s’y confronter ».
Roskam a déclaré que ces documents invalident entièrement tout l’accord nucléaire passé l’an dernier.
http://jforum.fr/nucleaire-liran-veut-rouvrir-les-centrales-fermees-par-laccord.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Marathon Netanyahu-Poutine sur la crise kurde ©

Le Général Sergeï Shoïgu n’avait pas encore décollé d’Israël, mercredi 18 octobre, que les chefs des armées syrienne et iranienne s’ent...