dimanche 3 juillet 2016

Le ministre des Affaires étrangères canadien Stéphane Dion dépose plainte pour les propos antisémites d’Abbas...


Bonnes nouvelles cette semaine du côté des Libéraux : en dépit de l’islamophilie maintes fois affichée par le Premier ministre Trudeau, des Libéraux de longue date ne se gênent pas pour afficher leur amitié avec Israël.

1 — Le ministre des Affaires étrangères, Stéphane Dion, a déposé une plainte officielle contre Mahmoud Abbas auprès de l’Autorité palestinienne, suite à ses récentes accusations contre Israël.
D’après le National Post, ce geste du Canada a été posé après que Abbas ait allégué dans un discours prononcé devant le Parlement européen à Bruxelles le 23 juin dernier, que des rabbins israéliens avaient comploté pour assassiner les Palestiniens en empoisonnant leurs puits.
« Il y a une semaine, un groupe de rabbins en Israël a clairement annoncé qu’il exigeait que le gouvernement israélien empoisonne l’eau des Palestiniens », a t-il dit. « N’est-ce pas de l’incitation ? N’est-ce une incitation à assassiner massivement le peuple palestinien ? »
Abbas s’est rétracté par la suite, mais pas avant que le Canada n’ait exprimé son mécontentement, a noté le National Post.
« Les hauts responsables des affaires étrangères ont soulevé nos graves préoccupations auprès des responsables palestiniens dans les 24 heures suivant les commentaires originaux du président Abbas », a déclaré Joseph Pickerill, le porte-parole du ministre des Affaires étrangères Stéphane Dion.
« Le Canada a trouvé ces commentaires tout à fait inacceptables, et il était heureux de voir que le président Abbas ait pleinement et formellement rétracté ces allégations sans fondement », a-t-il ajouté.
Le National Post mentionne une déclaration du ministre Dion selon laquelle les actions du Canada au Moyen-Orient seront guidées par la nécessité d’une paix durable entre Israéliens et Palestiniens. À cette fin, il a indiqué que le Canada n’hésiterait pas à s’exprimer chaque fois qu’une des parties ferait une chose qui pourrait nuire aux perspectives de paix selon le gouvernement libéral.
Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.
2 — Le maire de Montréal, Denis Coderre fera équipe avec son homologue de Toronto pour « séduire » Israël.
Les maires de Montréal et Toronto mèneront une mission économique commune en Israël, en novembre prochain.
Le maire Denis Coderre en a fait l’annonce le 20 juin dernier à la suite d’une rencontre avec son homologue de Tel-Aviv, Ron Huldai.
Il a précisé qu’il serait accompagné de John Tory, le maire de Toronto.
La mission économique aura lieu du 12 au 18 novembre 2016. Les deux élus seront accompagnés d’entrepreneurs du secteur de la sécurité et de startups.
Denis Coderre a indiqué que le marché israélien est très prometteur avec ses 8,5 millions d’habitants, dont la moitié vivent dans la région de Tel-Aviv.
Cela n’a rien de surprenant, puisque son prédécesseur à la mairie de Montréal, Gérald Tremblay, avait noué des liens d’amitié avec Ron Huldai et visité Jérusalem, Tel-Aviv, Haïfa et Beersheba, en septembre 2012.
Lors de cette visite (la première en 20 ans) qualifiée d’historique par le Jerusalem Post, le maire Tremblay avait été accompagné par une délégation de plus de 50 personnes attirées par la réputation des « start-ups » israéliens.
Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Magali Marc (@magalimarc15) pourDreuz.info.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Aller de l’avant… par Avraham Azoulay...

Lors de cette fameuse réunion annuelle initiée par le ministère de l’Alya et de l’intégration, toutes et tous y étaient. La ministre So...