mardi 19 juillet 2016

Eh les islamo-gauchistes ! Ce ne sont pas les sionistes qui tuent les Français, ce sont les musulmans......



Ce ne sont pas les sionistes qui martyrisent la France : le monstre de Nice est un bon musulman, formé à l’école de la haine de son prochain.

J’en ai par-dessus la tête de la mauvaise foi et la judéophobie dogmatique. Ces monstres d’indifférence et d’inhumanité se servent du sionisme comme masque à leur antisémitisme originel hérité de Mahomet, et eux se voient parfaitement blanc bleu.
Tous les auteurs des attentats terroristes en France depuis les années 90 sont musulmans (ou presque), aucune trace de juif parmi eux.
Ce sont des musulmans qui font parler la terreur dans le monde entier. Ils vouent une inimitié maladive contre la France, jamais éteinte, et attisée par les imams, laquelle puise ses sources dans l’histoire coloniale. Ils mettent ainsi en péril la pérennité de la France et ils ne ratent aucune occasion pour la frapper dans ses symboles les plus forts, et la plonger dans l’horreur la plus indescriptible.
C’est « un passé qui ne passe pas » comme le dit joliment Benjamin Stora, et que les musulmans vivent comme une blessure narcissique. Un passé planté dans la gorge comme une grosse arrête de poisson.
Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.
Le sionisme n’est pas en guerre contre la France. Il n’a à son égard ni rancœur ni vengeance. Contrairement aux musulmans obsédés par sa destruction, il n’a pas de contentieux historique ou politico-religieux pour justifier les 240 morts et les centaines de blessés de ces 18 derniers mois, qui portent la signature de l’islam, et de ses desseins destructeurs et mortifères.
Si le sionisme n’avait pas existé, les musulmans l’auraient inventé rien que pour se déresponsabiliser des crimes et méfaits de l’islam.
Le péril qui menace la France a le visage de l’islam. Les musulmans de tous bords en sont le bras armé.
Jamais la France n’a été la proie d’un complot civilisationnel de cette ampleur.
Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

«Abandonner des territoires est un péché» : quand Vladimir Poutine se réfère à la Torah....

Le président russe Vladimir Poutine a évoqué le livre sacré du judaïsme, la Torah, pour expliquer que les technologies et la science ne...