jeudi 28 juillet 2016

Comment empêcher un “loup solitaire” de commettre une attaque terroriste......


Les jeunes “loups solitaires” représentent un grand défi pour les Services de Renseignement à travers le monde. Ils sont imprévisibles, intraçables et presque impossibles à arrêter. Voici les méthodes que Tsahal utilise pour éviter des attaques terroristes.

Cette attaque à la voiture-bélier à Jérusalem en décembre 2015 a fait 11 blessés.

Depuis octobre 2015, Israël est confronté à une nouvelle vague de terreur. La plupart des attaques sont perpétrées par des loups solitaires qui se servent majoritairement de couteaux et de voitures. Aujourd’hui, ces attaques à la voiture-bélier et au couteau ont aussi lieu en Europe.
1. Établir le profil du terroriste
N’importe qui peut devenir un loup solitaire et perpétrer une attaque terroriste mais il doit remplir certains critères. Ces neuf derniers mois, Tsahal a enquêté sur les attaques commises par des loups solitaires afin d’apprendre à mieux se défendre.
Les terroristes palestiniens qui commettent des attaques sont jeunes, la plupart d’entre eux ont moins de 24 ans ou sont même mineurs. Environ 90% d’entre eux sont des hommes originaires des 6 ou 7 mêmes villages. L’impression qu’ils se font sur le succès des attaques terroristes précédentes perpétrées par des membres de leurs familles ou d’autres personnes du même village les inspire à eux aussi commettre des attentats. Les terroristes frappent souvent aux mêmes endroits, transformant des lieux comme la jonction de Goush Etzion en des zones plus sensibles aux attaques au couteau et à la voiture-bélier.
2. Repérer les signaux alarmants

La plupart des personnes qui remplissent les critères du loup solitaire ne commettront jamais d’attaque terroriste. Pour repérer ceux qui ont le plus de chance de se radicaliser, le Service de Renseignement garde un oeil sur ceux qui montrent des signes de radicalisation. Ces jeunes qui tombent dans l’extrêmisme peuvent être repérés sur les réseaux sociaux en lisant leurs publications qui contiennent des messages glorifiant le terrorisme, exprimant des tendances suicidaires ou des intentions meutrières. Par exemple, si une personne considérée comme un potentiel terroriste n’a plus conduit de voiture depuis six mois mais que soudainement il décide de louer un véhicule cela pourrait indiquer qu’il est sur le point de préparer une attaque à la voiture-bélier.
Les officiers du Renseignement analysent les profils à haut risque et si un potentiel terroriste pose une menace, il y a différentes mesures que les forces de sécurité peuvent prendre. Arrêté le terroriste avant qu’il commette une attaque peut sauver des milliers de vies. Parfois, il peut être nécessaire de discuter avec la famille afin de porter à leur attention les publications du potentiel terroriste ou de prévenir les forces de sécurité locales.

3. Ne laissez pas des armes atterrir dans leurs mains
Alors qu’il est presque impossible d’empêcher un acte terroriste, le nombre de blessés peut être sérieusement réduit en s’assurant que se procurer des armes reste difficile. Bannir les couteaux et les voitures n’est pas possible mais réduire le nombre d’armes illégales en Judée-Samarie peut sauver d’innombrables vies.
Des mitraillettes Carl Gustav artisanales ont été utilisées par des terroristes palestiniens dans des fusillades, comme celle au marché de Sarona à Tel Aviv. Ces armes ne sont pas chères et sont construites dans des ateliers locaux en Judée-Samarie. Les trafiquants d’armes les vendent à des criminels et à des terroristes. En 2016, Tsahal a fermé 20 ateliers servant à la fabrication d’armes et a arrêté des trafiquants. Afin d’éradiquer le terrorisme, il est important de le combattre à sa source.
Armes saisies par Tsahal le 19 juillet
Armes saisies par Tsahal le 19 juillet
4. Lutter contre l’incitation au terrorisme
Même si les attaques commises par des loups solitaires sont à la hausse, les groupes terroristes comme le Hamas continue d’opérer. Cette année, Tsahal a détruit cinq laboratoires où l’organisation préparaient des explosifs. Chaque jour, le Hamas finance, arme et mobilise des terroristes. Le Hamas joue aussi un rôle important en incitant les Palestiniens à perpétrer des actes violents contre les Israéliens.
 En félicitant et célébrant les auteurs des attaques terroristes, de plus en plus de jeunes sont inspirés à faire de même. Les imams, les publications d’amis sur les réseaux sociaux, les programmes télévisés et même la musique peuvent eux aussi inciter à commettre un attentat. En agissant contre ces appels à la violence, les attaques terroristes peuvent être évitées.

Au plus il y a d’attaques déjouées, au plus les communautés, villages et familles réalisent que le terrorisme est inutile. Par conséquent, moins de jeunes ont envie de commettre leurs propres attaques terroristes, ce qui signifie moins d’attaques perpétrées par des loups solitaires.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

«Abandonner des territoires est un péché» : quand Vladimir Poutine se réfère à la Torah....

Le président russe Vladimir Poutine a évoqué le livre sacré du judaïsme, la Torah, pour expliquer que les technologies et la science ne...