lundi 23 mai 2016

L’arroseur arrosé : L’activiste pro-palestinien David Grossman, qui soutenait le boycott, devient lui-même la cible d’une campagne de boycott antisioniste…


Pauvre David Grossman. Ce grand défenseur de la cause palestinienne et critique invétéré de la droite israélienne se retrouve soudain dans le même camp que les « méchants ».

Comme tous les juifs qui dans l’Histoire ont cru s’attirer les bonnes grâce des gentils en pourfendant leur peuple, l’écrivain israélien voit aujourd’hui soumis à une campagne de boycott lancée sur les réseaux sociaux par des activistes anti-israéliens auprès de chaînes de distribution de livres dans des pays arabes.
Ces activistes bien ingrats estiment « que quiconque appartient à l’entité sioniste occupante doit être condidéré comme un ennemi ». Ils demandent aux librairies de retirer des rayons tous les livres de David Grossman, même ceux qui n’ont pas de message politique, mais « du seul fait qu’il est israélien ».
Ironie de l’histoire, il y a deux mois, l’écrivain israélien s’était exprimé sur Euronews en faveur du marquage et du boycott des produits fabriqués par des entreprises juives en Judée-Samarie.
Le voilà bien mal récompensé pour ses services rendus…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Netanyahu à Bruxelles : Reconnaître Jérusalem comme la capitale d’Israël « rend la paix possible »

BRUXELLES – En visite au siège de l’Union européenne, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a expliqué lundi que la majorité des p...