vendredi 27 avril 2018

L’Iran convertit des milliers de missiles en armes de précision ©


L’intensification du trafic de cargos aériens irano-syriens, ce mois-ci, est lié, selon les sources des renseignements militaires, au Projet Précision de l’Iran qui s’applique aux missiles du Hezbollah. Les médias internationaux ont mentionné, mercredi 25 avril, que les renseignements américains surveillent un couloir aérien irano-syrien de transports militaires avec inquiétude, soupçonnant que ces cargaisons puissent porter des armes en vue de leur usage contre Israël.
Ce reportage  reflétait l’alerte élevée, aux Etats-Unis et en Israël, du fait de la découverte que l’Iran est parvenus jusqu’aux dernières phases d’un énorme projet : la mise à niveau des missiles sol-sol et sol-mer du Hezbollah et leur conversion en armes de précision.
Cette intensification du trafic aérien irano-syrien a été détectée à la suite des frappes aériennes américano-anglo-françaises contre les sites chimiques syriens, dont au moins deux avions-cargo IL(youchin)-76 des forces aériennes naviguant en vol entre l’Iran et la Syrie. Les sources des renseignements militaires révèlent que ces vols transportent très probablement des équipements et du personnel d’ingénierie travaillant sur le Projet Précision qui vise à améliorer une portion importante de l’arsenal du Hezbollah.
Ce projet, sous la direction du chef de la Branche Al Quds, le Général Qassem Soleimani, est récemment passé à la vitesse supérieure. On pense que les équipes d’ingénieurs, qui ont commencé à arriver en Syrie et au Liban en février, devraient avoir terminé de ré-équiper plusieurs milliers de missiles de courte et moyenne portée du Hezbollah et on s’attend à ce qu’ils aient atteint leur objectif complet à l’été.
Ce projet a de vastes implications : les sources des renseignements américaines pensent que la récente escalade des tirs de missiles de la part des rebelles Houtis yéménites soutenus par l’Iran contre des cibles en l’Arabie Saoudite sur terre et sur la Mer Rouge, ne découlent pas simplement de l’intensification des livraisons iraniennes aux Houtis par le Détroit d’Oman, mais qu’elles servent aussi aux experts balistiques d’Iran et du Hezbollah pour tester l’efficacité des missiles du Hezbollah récemment améliorés.
On scrute les tirs de missiles contre les bateaux pétroliers saoudiens passant les Détroits de Bab al-Manbed et de la Mer Rouge comme équivalant à des tests grandeur nature pour ces armes nouvellement modifiés, prenant pour cibles des tankers et d’autres navires d’approvisionnement chargés vers les ports israéliens en Méditerranée, ainsi que contre ses plateformes gazières au large des côtes qui soient les plus proches du rivage libanais.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Antisémitisme musulman en Tunisie : un Barbecue dans un cimetière juif de Sousse....

Le cimetière juif de Sousse (Tunisie un pays de tolérance  ) a été profané ce mardi, 17 juillet 2018, par des musulmans antisémites qui...