mardi 13 novembre 2018

20 astuces naturelles pour réutiliser mes déchets...


Coquille d'oeuf, écorce de citron, épluchures de pomme de terre...Ne jetez pas ces éléments organiques car ils possèdent bien des vertus.

• 1) L'eau de pomme de terre

Riche en nutriments et en amidon, l’eau de cuisson des pommes de terre n’a pas son pareil pour redonner de l’éclat à votre carrelage: faites cuire au moins 1kg de pommes de terre dans un grand volume d’eau non salée. Récupérez l’eau encore chaude et versez directement sur le sol, frottez, laissez agir 10min avant de rincer avec une serpillière. Ça brille! 
Elle sert aussi à: nettoyer l’argenterie et l’étain, éliminer les mauvaises herbes, supprimer les taches.

• 2) La coquille d'oeuf 

Elle s’avère précieuse pour gratter les casseroles. Concassez-la finement, puis mélangez-la avec de l’eau savonneuse, frottez... c’est magique!

- Elle sert aussi à: blanchir le linge, déboucher les canalisations, protéger vos plantations des escargots... 

• 3) La peau de banane

Savez-vous que la peau de banane peut faire briller vos chaussures en cuir?Frottez l’intérieur contre le cuir, puis essuyez avec un chiffon microfibre.

- Elle sert aussi à: nettoyer l’argenterie, fabriquer un engrais (à condition qu’elle soit biologique pour éviter de répandre des pesticides), attirer les papillons, les abeilles, les oiseaux... 

• 4) Le marc de café

Éliminez les mauvaises odeurs du réfrigérateur en y déposant une cou- pelle de marc de café. Effet garanti!

- Il sert aussi à: désodoriser les canalisations, dégraisser la vaisselle, chasser les fourmis, enrichir son compost, fabriquer un engrais... 

• 5) Le thé

Faites briller votre miroir en le frottant avec un sachet de thé refroidi, puis essuyez-le à l’aide d’un chiffon propre en microfibre.

Il sert aussi à: nettoyer les meubles en bois vernis, parfumer la maison, nourrir les plantes, désodoriser la poubelle, nettoyer une cocotte en fonte... 

• 6) L’écorce de citron

Une fois pressé, utilisez l’écorce du citron comme une éponge pour faire briller votre robinetterie et retirer toutes les traces de calcaire!

- Elle sert aussi à: nettoyer le four, laver une planche à découper, dégraisser les plaques de cuisson...

• 7) La coquille d'huître

C’est une perle pour ôter les dépôts de calcaire qui se fixent au fond de la bouilloire. Nettoyez-la soigneusement, puis déposez-la dans la bouilloire: elle attirera, comme un aimant, le calcaire. Dès qu’elle est toute blanche, changez-la. 
- Elle sert aussi: à supprimer le calcaire des cafetières ou du lave-vais- selle, fabriquer un engrais, repousser limaces et escargots... 

• 8) Le jus des cornichons 

À la fois salé et vinaigré, le jus où macèrent les cornichons est idéal pour détartrer efficacement les toilettes: versez dans la cuvette, laissez agir toute une nuit, frottez et rincez. Renouvelez dès que nécessaire. 
- Il sert aussi à: nettoyer et raviver les casseroles en cuivre, lutter contre les mauvaises herbes... 

• 9) Le blanc d'oeuf 

Les œufs ne sont plus frais? Récupérez le blanc pour lustrer les meubles en bois: mélangez un blanc d’œuf avec un peu d’eau, puis nettoyez à l’aide d’un chiffon en microfibre.

- Il sert aussi à: nettoyer le cuir, détacher un pull en laine, nettoyer une friteuse, raviver un cadre en bois...


• 10) La crème fraîche

Après péremption, utilisez la crème fraîche pour nettoyer et assouplir le cuir des chaussures: mélangez-en deux cuillerées à soupe avec une cuillerée à soupe d’huile de lin, appliquez, essuyez avec un chiffon microfibre.

- Elle sert aussi à: astiquer le cuir... 

• 11) L’épluchure de pomme de terre 

Nettoyez et faites briller les ustensiles en inox en les frottant avec l’intérieur de la peau des pommes de terre, puis séchez avec un chiffon propre.

- Elle sert aussi à: détartrer les robinetteries, désodoriser une friture... 

• 12) L’eau des haricots blancs 

Votre pull a rétréci? Faites cuire des haricots blancs dans une eau non salée, réservez l’eau de cuisson. Laissez tremper le pull dans l’eau refroidie jusqu’à ce que les mailles se détendent. Tirez un peu dessus si besoin. Rincez plusieurs fois à l’eau claire et ajoutez à la fin une tasse à café de vinaigre blanc. Essorez délicatement, laissez sécher à plat sur une serviette.
- Elle sert aussi à: enlever les taches sur le linge délicat: laine, soie, coton très fin... 

• 13) Le zeste d'orange 

Précieux en cuisine, il s’avère également utile pour dégraisser: déposez-le dans un bocal, versez dessus un tiers de vinaigre blanc et deux tiers d’eau, laissez macérer au moins une semaine, filtrez avant de verser dans un vaporisateur.

Il sert aussi à: parfumer la maison ou votre placard. À mélanger avec des zestes d’agrumes, des bâtons de cannelle, des pétales de fleurs... 

• 14) Le lait 

Supprimez les odeurs de peinture en déposant dans la pièce des petites coupelles de lait chaud périmé: il capte toutes les odeurs chimiques.

- Il sert aussi à: supprimer les taches (vin rouge, encre, fruits...), déjaunir un vêtement, faire briller l’argenterie et les ustensiles en inox... 

15. Les feuilles d'artichaut

Donnez une nouvelle vie à un tee-shirt, une nappe en coton ou en lin grâce à cette teinture de couleur verte: portez à ébullition une poignée de feuilles d’artichaut avec un peu de sel d’alun (environ 10g), laissez refroidir, puis faites tremper au minimum une heure avant de sécher à l’abri du soleil. 
- Elles servent aussi à: réaliser des tisanes digestives, des bouillons... 

• 16) L’ail

Si les gousses commencent à germer, écrasez la partie saine et récupérez le liquide à l’aide d’un pinceau ou d’un coton-tige: cette colle naturelle sert à réparer la faïence ou la porcelaine. Attention! Elle se dissout à l’eau.

- Il sert aussi à: coller du papier ou du carton, désodoriser un placard, éloigner les moustiques, mouches, puces, tiques... 

• 17) La farine 

Des fourmis se sont introduites dans la farine? Utilisez-la pour absorber une éclaboussure de gras sur un meuble en bois, du parquet... Saupoudrez-la sur la tache humide, laissez agir une dizaine de minutes avant de frotter.

- Elle sert aussi à: nettoyer les taches de vin, dégraisser des ustensiles en inox ou en cuivre... 

• 18) Le pain

En plus de faire de la chapelure ou du pain perdu, employez la mie de pain pour enlever une tache de graisse sur du papier peint ou du cuir.

- Il sert aussi à: absorber les odeurs de peinture, désodoriser la poubelle, nettoyer un moulin à café électrique... 

• 19) L'eau du maïs 

Riche en minéraux, l’eau de cuisson du maïs, non salée, est idéale pour nourrir et embellir les plantes: laissez refroidir avant de verser dans le pot.

- Elle sert aussi à: concocter un bouillon... 

• 20) La pelure d'un concombre 

Une méthode simple et efficace pour effacer des marques sur un mur: frottez la peau d’un concombre directement sur les parois!

- Elle sert aussi à: raviver les accessoires en cuir, lustrer un évier... 

« J’espère que ce sera la dernière perte pour Israël », dit le père du soldat tué...


Le soldat des forces spéciales tué lors d'une mission secrète à Gaza qui a dégénéré est salué comme un activiste social qui avait élevé ses enfants avec des valeurs patriotiques...


Le père d’un officier des forces spéciales qui a été tué, la nuit dernière, pendant une opération dans la bande de Gaza a déclaré lundi qu’il espérait que la mort de son fils serait la dernière perte qu’Israël devrait subir.
L’armée a déclaré que l’incident, au cours duquel un autre officier a été modérément blessé et qui a entraîné des heures d’affrontements, était survenu pendant une mission de collecte de renseignements qui avait mal tourné.
La majorité des détails du raid et notamment l’identité de l’officier tombé au combat sont encore soumis à la censure militaire et ne peuvent donc être publiés.
« C’est une perte énorme », a commenté le père du défunt, selon un reportage diffusé par la chaîne Hadashot. « J’espère que ce sera la dernière des pertes pour le peuple israélien ».
Un proche parent a noté que l’officier, qui a été identifié par les militaires seulement par l’initiale en hébreu « Mem », avait rejoint l’armée après le lycée et qu’il y était resté.
Le lieutenant-colonel était âgé de 41 ans. Il était marié et père de deux enfants et il vivait dans une ville du nord du pays.
« Il était militant dans le social et apportait de grandes contributions », a dit le proche. « La famille ne sait pas tout ce qu’il a pu faire, en dehors du fait qu’il était un important officier d’une unité d’élite. Sa famille était exemplaire, son épouse travaille dans le secteur médical et elle aide les enfants ».
Un proche ami du lieutenant-colonel Mem a expliqué qu’il était bénévole dans diverses associations et qu’il « élevait la génération suivante en lui inculquant les valeurs du patriotisme et celles de la contribution apportée et du bénévolat ».
« Il avait commencé à réfléchir à l’avenir, à avancer dans le secteur de la sécurité civile », a ajouté l’ami. « Mais il avait également réfléchi à persévérer pour progresser dans l’establishment militaire ».
Des Palestiniens autour des décombres d’une voiture qui aurait été détruite par une frappe israélienne à Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza, le 12 novembre 2018 (Crédit : y SAID KHATIB / AFP)
Le soldat blessé, qui n’a pas été identifié lui non plus, a repris conscience dans la matinée de lundi et ses jours ne sont pas en danger, a fait savoir le centre médical Soroka de Beer Sheva dans une déclaration.
Après avoir repris connaissance, son épouse et ses enfants ont pu le voir un petit instant.
Sa mère, qui se trouvait également dans l’unité de soins intensifs où elle a été prise en charge, a fait part à la chaîne Hadashot de son soulagement de le savoir encore en vie.
« Je prie pour que mon fils guérisse le plus rapidement possible », s’est-elle exclamée. « C’est un miracle qu’il m’ait été rendu vivant. Je n’aurais pas pu supporter de voir ses enfants, mes petits-enfants, pleurer. C’était dur. J’ai quitté la pièce ».
Le ministre de l’Education Naftali Bennett a lui aussi rendu visite à l’officier, à l’hôpital, et il a déclaré que le soldat défunt et son frère d’armes étaient des « héros nationaux ».
« Je fais part de mes condoléances les plus profondes à la famille du lieutenant-colonel Mem et je transmets mes voeux de rétablissement rapide aux blessés », a dit Bennett.
Le frère de l’officier blessé a indiqué à la chaîne Hadashot qu’il n’a pas encore pu voir ce dernier.
« La famille toute entière et moi-même prions pour son rétablissement », a dit son frère. « Nous sommes certains que Dieu l’a pris sous sa garde. Nous voulons remercier tous ceux qui s’intéressent à l’évolution de son état de santé ».
Des soldats israéliens montent la garde à Nahal Oz, dans le sud d’Israël, près de la frontière avec Gaza, le 12 novembre 2018 (Crédit : Hadas Parush/FLASH90)

“C’est un miracle que mon fils soit revenu vivant” a déclaré la mère de l’officier blessé....


La mère de l’officier blessé lors de l’opération contre les terroristes du Hamas à Gaza hier soir a déclaré sur la deuxième chaine de television israélienne: «Je prie pour que mon fils guérisse aussi vite que possible. C’est un miracle qu’il me revienne vivant »

L’officier de Tsahal blessé a été évacué depuis la bande de Gaza jusqu’en territoire israélien. Il a ensuite été transporté au centre médical Soroka à Beer Sheva, dans le sud d’Israël alors qu’il était inconscient mais dans un état stable. Il a repris connaissance au sein de l’unité de soins intensifs de l’hôpital et les médecins lui ont permis de recevoir sa femme, ses parents et ses enfants.
“C’est un  miracle d’avoir récupéré mon fils vivant. Je n’ai pas pu voir mes petits-enfants pleurer. Je suis sorti de la chambre” a-t-elle confié à Channel 2.

La perte causée par la calomnie...



  • entete2

  •  La perte causée par la calomnie

    La perte causée par la calomnie

    La Torah nous enseigne : לֹא-תֵלֵךְ רָכִיל בְּעַמֶּיךָ, « Tu ne véhiculeras pas de médisance au sein de ton peuple. ».
    Références Vayikra chapitre 19 verset 16, Sifra de la Paracha de Kédochine chapitre 4
    La perte causée par la calomnie:
    Le Roi David a mentionné l’importance de garder sa bouche de paroles interdites comme il est écrit dans les psaumes : « נְצֹר לְשׁוֹנְךָ מֵרָע; וּשְׂפָתֶיךָ, מִדַּבֵּר מִרְמָה …Garde ta langue de dire du mal, et tes lèvres de paroles rusées, etc. »,
    Références: Voir la Guémara Dérekh Érèts chapitre 7 halakha 27
    Il est très important de savoir,
    Si Chimôn parle du Lachone HaRâ  sur Réouven, Chimôn, reçoit les fautes de Réouven et Réouven donne « en cadeaux » à Chimôn toutes ses Mitsvot.
    « Vous avez perdu vos mérites au moment où vous avez proféré du Lachone HaRâ »
    De même, d’autres personnes trouveront des fautes qu’elles n’ont jamais commises: « Ce sont les fautes d’untel et d’untel qui vous ont été ajoutées lorsque vous avez dit du Lachone HaRâ sur eux. »
    Références Téhilim psaume 34 verset 14, Michlé Perek 17 verset 7, Rabbénou Bah’yé z.t.l. dans son livre H’ovat Halévavot Chaâr Hakhnaâ, Rabbi Israël Méïr HaCohen z.t.l. dans son Séfer Chémirat HaLachone volume 2 chapitre 1 Dibour HaMathil Mi ChéMafkir Piv, Rabbi Eliezer Chahar Plad Chlita dans son Séfer Gahalat Ech sur le Hafets Haïm Klal 1 halakha 1, voir la Michna de la Guémara Arékhin chapitre 3 Michna 5, Avot DéRabbi Nathan Nossha 1 chapitre 9

    Aphorisme de nos sages 

    La tradition est une protection (« barrière ») pour la Torah ;

  •  La perte causée par la calomnie partie 2
    Nos sages nous enseignent que : Le Lachone Harâ est une faute très grave que l’on transgresse en une seule parole :
    1. 17 Commandements négatifs ;
    2. 14 Commandements positifs.
    3. soit au total 31 Mitsvot.
    Il est écrit dans le Sifri : Rabbi Chimone a dit « Hachem pardonne tout sauf le Lachone Harâ ». Dans le même registre, le Midrach révèle (Yalkout parachat Ki Tetsé) : Hakadoch Baroukh Hou a dit aux Bne Israël : Je peux vous sauver de tous les malheurs qui s’abattent sur vous, du moment que vous vous détournez du Lachone Harâ …
    Références : Rabbi Israel Méir Hacohen z.t.l. dans Chmirat Halachone page 20 :

    Aphorisme de nos sages

    La Flèche lancer ne retourne pas à l’arc

Par le mérite des Tsadikim, qu’Hachem protège tout le Âm Israël, Amen

  •  Hiloulot 5 Kislev
    ��Rabbi Asher Anshel Yungreiss z.t.l, auteur du Asher Menouchat né en 1806, décédé en 1873. Certains pensent le 27 Eloul.
    ��Rabbi Baroukh Ber Leibowitz z.t.l.  Né en 1867, décédé en 1940. Roch Yéchiva de Kaménitz, auteur du « Birkath Chmouel ».
    ��Rabbi Chmouel Eliezer HaLevi Eidels z.t.l, né à Cracovie en 1555 en Pologne, décédé en 1631. Descendant de Rabbi Yéhouda Ha’hassid, z.t.l roch yéchiva à Austroha, auteur du « ‘Hiddouché Halakhoth », sur le Chas (Talmud) et son « ‘Hiddouché Agadoth » sur les Aggadoth du Talmud et auteur du Maharcha.
    ��Rabbi David Ben Yéhouda Louria z.t.l. Auteur de Hagahot sur les Michnayot et le Talmoud, Korvé Or, sur le Seder Hadorot et plein d’autres livres.
    ��Rabbi David Ben Yéhouda Louria z.t.l. né en 1798, décédé en 1855 à Bihov en Russie, auteur du livre Néfech David, auteur du Radal et 17 autres livres, étudiant du Gaon de Vilna z.y.l, auteur du commentaire sur Pirké de Rabbi Eliezer.
    ��Rabbi Ephraïm Pijo z.t.l., Un des grands rabbins d’Italie.
    ��Rabbi ‘Haïm Yossef David Azoulay z.t.l, plus connu sous le nom de ‘Hida -Fils du Rav Abraham Azoulay z.t.l.  né à Jérusalem en 1724,  était un grand décisionnaire et Kabbaliste. Depuis son plus jeune âge, le ‘Hida étudiait la Torah jour et nuit dans une grande pauvreté, et ne se nourrissait que de pain tous les jours de la semaine. A l’âge de 17 ans, il écrivit son premier livre, « Cha’ar Yossef », sur le traité Horayot.
    Le ‘Hida étudia chez des Talmidé ‘Hakhamim, parmi eux, Rav Yona Navon z.t.l, après quoi Rabbi ‘Haïm Iben ‘Attar z.t.l (le « Or Ha-‘Haïm »), Rabbi Its’hak Rappaport z.t.l, et Rabbi Yom Tov Elgazi z.t.l, à la Yéchiva de Kabbalistes, « Beth El ».
    Dès 1780, après la demande de la communauté locale, le ‘Hida s’installa à Livourne, en Italie.
    Il mourut d’une maladie le Chabbath Parachat Zakhor, 11 Adar 5566, 21 mars 1807, et fut enterré à Livourne.
    ��Rabbi Mordékhaï Rimer z.t.l, né en 1928, décédé en 1999, Munkacz, Mashgiach de la Yéchiva et Kochav MiYaakov.
    ��Rabbi Nathan Meïr Vekhtfoiguel z.t.l.
    ��Rabbi Raphaël Hakak z.t.l. Auteur du livre « Likouté Raphaël ».
    ��Rabbi Yaâkov Yehouda Tannenbaum z.t.l, décédé en 1887, Pologne et Israël. Admour de Vorka, auteur du sefer « Yachrich Yaakov ».
    Par le mérite des Tsadikim, qu’Hachem protège tout le Âm Israël, Amen

Refoua Chelema et Réusite

  • Toutes les Halakhot sont dédiées à la protection et à la Réfoua Chéléma de tout le peuple d’Israël Amen et en particulier
    • Sarah bat Fortuné,
    • Anael bat Chlomo
    • Eli Eliyahou Ben Victorine
    • Noam Yéhouda ben Yéhoudit
    • Hanna Lina Bat Lor Lola
    Amen

Léilouy Nichmat

  • De tous les défunts du âm Israël et en particulier
    • Sarah Bat Rosa z.t.l.
    • Georges Yitshak Ben Hénéna ouben Chlomo z.t.l.
    • Gérard Guerchon Ben Yitshak
    • Fortuné Bat Camille Camouna
    • Tsipora bat Esther

  • Soutenir la diffusion de la Torah

    Les Halakhot, Hilloulot, vidéos, et réponses aux interrogations que vous recevez quotidiennement, sont le fruit d’un très important travail de recherches, compilations, et grâce à D.ieu, font le tour du monde, par emails, whatsapp, Facebook, etc..
    Merci de soutenir et d’encourager ce travail en faisant un don, afin d’avoir le mérite d’y être associé et grâce a vous des milliers de personnes lisent ces Halakhot.
    Qu’Hachem vous bénisse et vous comble de bonheur Amen

    Vous pouvez dédier les Halakhot et Hilloulot

    ✅ A une personne chère
    ✅ A la guérison d’un proche
    ✅ A la protection des enfants
    ✅ A la réussite matérielle
    ✅Une aide pour trouver son âme soeur
    ✅ A la mémoire d’un défunt …
    Merci d’avance Chers Amis de soutenir mon travail ainsi que la diffusion de la Torah

    Merci d’avance Chers Amis de soutenir mon travail ainsi que la diffusion de la Torah

lundi 12 novembre 2018

Lucia Iraci coiffe les plus démunies...


Elle permet aux femmes dans la précarité de se refaire une beauté pour 3 euros.

Rien ne prédestinait la jeune Lucia, née dans la Sicile profonde à devenir une star parisienne des ciseaux et du balayage. Sa soeur aînée Joséphine l'a incitée alors qu'elle n'avait que 16 ans à venir à Paris pour retrouver sa famille et monter avec elle un salon de coiffure. 
Ce qui n'était qu'un "job provisoire" va se transformer en passion et à 20 ans, Lucia est devenue coiffeuse de studio. Grâce à son culot et son côté "fonceuse", elle va travailler pendant 25 ans avec les plus grands créateurs et photographes comme Christian Dior, Yves Saint-Laurent, Bettina Rheims et Peter Lindbergh. 
À 61 ans, elle dirige aujourd'hui un salon de coiffure chic à Saint-Germain-des-Prés, fréquenté par des "people" du cinéma et d'élégantes clientes du quartier. Le plus étonnant est d'y croiser aussi des femmes en situation de grande précarité. Féministe dans l'âme. Il y a un peu plus de 10 ans, Lucia Iraci a décidé de s'occuper aussi de ces femmes oubliées, que personne ne regarde, sans les ressources pour s'occuper d'elles et de leur apparence. À leur attention, elle a fondé en 2006 l'association Joséphine pour la beauté des femmes, en hommage à sa soeur emportée un an plus tôt par la maladie.  
Chaque dernier lundi du mois elle met gratuitement à disposition ses locaux à des femmes de tous âges en grande précarité, épouses battues, chômeuses, ex-détenues, etc. Au programme de cette journée, des coupes de cheveux pour changer de look, des balayages pour se refaire une beauté, des conseils maquillages. Celles qui avaient perdu dignité et estime de soi retrouvent confiance en elles et se sentent mieux dans leur corps. Et s'intègrent par la suite plus facilement dans la société voire pour certaines retrouvent un emploi. 
En 2011, devant le succès de son opération, Lucia Iraci a décidé d'ouvrir un premier salon social dans le 18ème arrondissement de Paris où il est possible pour moins de 3 euros d'obtenir des soins de beauté ou une séance de coiffure. 6000 femmes sont déjà passées sous ses ciseaux experts

Danger avec des bougies casher...


Des bougies vendues au rayon casher des supermarchés sont accusées de provoquer des incendies. Une femme de 74 ans est décédée en septembre dernier.

Elles peuvent brûler pendant 24 heures, 3 jours ou même 7 jours, selon les modèles. Ces bougies mémorielles, qu’on trouve dans les rayons casher des supermarchés, sont surtout destinées à la communauté juive.

Les pratiquants les utilisent fréquemment pour les fêtes religieuses. Mais ce rite a tourné à la tragédie le 10 septembre dernier, lors de Rosh ha-Shana, premier jour de l’année du calendrier hébraïque.

Le plastique fond et provoque des flammes

Ce jour-là, Éliane, 74 ans, est décédée dans l’incendie de son appartement en région parisienne. De confession juive, son mari avait allumé une bougie de la marque Enav d’une durée de 24 heures pour célébrer cette fête. « J’avais acheté de grandes bougies à l’hypercasher dans le 17e arrondissement de Paris, raconte-t-il. Il s’agissait de bougies présentées dans un contenant en plastique. C’était la première fois que j’en achetais. D’habitude, je prends celles dans du verre ou du fer. »

Le type de bougies que le mari d’Éliane a achetées :

Des bougies casher en rayon
Les pompiers ont confirmé que le départ de feu provenait bien de cette bougie, restée allumée pendant la courte absence du mari. Sa femme, alitée et gravement atteinte par la maladie d’Alzheimer, n’a pas survécu aux fumées toxiques qu’elle a inhalées.

Rapidement, la nouvelle a circulé au sein de la communauté juive, et les témoignages ont commencé à affluer. Tous racontent la même chose : le plastique qui entoure ces bougies commence à fondre et à émettre des flammes. Diverses marques sont citées : Enav, New Barq’, Ner Mitzvah…

De l’aluminium par précaution

Albert déclare, par exemple, que le problème est survenu une fois chez lui et une autre chez sa fille. « La bougie est dans une sorte de timbale en plastique. Ce n’est pas un matériau adapté », conclut-il.

Deborah Harros, qui anime un groupe communautaire sur Facebook, assure avoir collecté plusieurs dizaines de témoignages. « Les gens ont l’habitude d’utiliser des bougies depuis qu’ils sont petits. Dans chaque famille, il y a un endroit à l’écart pour les mettre. On prend de grandes précautions, on met de l’aluminium autour pour éviter tout risque », détaille-t-elle quand on évoque le risque inhérent aux bougies.

À LIRE AUSSI >>> Produits dangereux : ils se cachent peut-être chez vous

Sauvée de justesse par son détecteur de fumée

Fernande avait bien pris ses précautions habituelles quand elle a allumé deux petites bougies le 17 août, vers 23 h, soir de Shabbat. Cette Parisienne les avait placées dans deux assiettes avec du papier aluminium au fond. Elle utilisait, elle aussi pour la première fois, ces bougies avec plastique. Il ne restait plus que ça au rayon du Carrefour City en bas de chez elle.

« Mon détecteur de fumée s’est mis à sonner vers minuit et quart. Cela m’a réveillée et j’ai pu éteindre à temps les flammes qui avaient attaqué le buffet. La pièce était noire de fumée et il ne restait absolument plus aucune trace de plastique ou de bougies dans les soucoupes. »Fernande, asthmatique, reste encore traumatisée par ce qu’elle a vécu.

À LIRE AUSSI >>> Détecteur de fumée : n’attendez pas pour l’installer

Des vendeurs alertés depuis avril

Déjà en avril 2018, un premier consommateur, Jérôme, avait lancé une alerte sur les réseaux sociaux, et auprès des vendeurs et des fabricants. Il avait lui-même assisté à la fonte du plastique d’une bougie mémorielle longue durée dans un pot en plastique de marque Enav.

« C’est particulièrement dangereux, car ces produits ciblent une clientèle juive qui les utilise comme des veilleuses longue durée le temps des fêtes juives, pendant lesquelles cette communauté ne touche plus (symboliquement) au feu. » Malgré ses alertes, les fabricants ont continué à vendre ces produits.

Aucune preuve, selon un fabricant

Enav se défend vivement : « Il n’y a aucune preuve que ces problèmes proviennent de nos bougies », assène Néthanel Amar, l’un des responsables de la société, qui soupçonne la concurrence derrière cette affaire.

« Nous n’avons jamais eu de plaintes auparavant alors que nous vendons ces bougies depuis plus de 15 ans. Ces bougies sont fabriquées dans des usines qui fournissent de grandes enseignes, telles que Ikea. Elles sont conformes à la certification européenne. » La Direction départementale de la protection des populations (DDPP) a réalisé des prélèvements dans son entreprise et des investigations sont en cours.

À LIRE AUSSI >>> Meubles Ikea non fixés, danger !

Matière non inflammable

De son côté, New Barq’, également interpellé par une consommatrice en mai 2018 sur ce sujet, argue que ses bougies sont fabriquées avec du polypropylène, « matière non inflammable ».

« Les bougies ne peuvent pas prendre feu, comme nous avons pu le lire, mais si les règles d’utilisation ne sont pas respectées le support peut fondre », répondait alors la marque sur Facebook après le signalement suivant :

Un post Facebook avec une image montrant une bougie fondue

Du plastique avec retardateurs de fumée

Maayane, un des leaders dans la distribution de produits casher, basé en Île-de-France, commercialise aussi une bougie commémorative « 7 jours » dans un pot en plastique. Cette société affirme n’avoir reçu, à ce jour, aucune plainte concernant l’un de ses produits.

Son fournisseur, Shraga Candles, situé en Israël, assure utiliser depuis plusieurs années des contenants en plastique provenant d’une usine européenne.

Une bougie Maayane 7 jours

Le plastique utilisé est fabriqué avec des retardateurs de flamme spécifiques. Le pot ne peut pas brûler, même au contact direct avec une flamme, affirme la société. « Il va seulement se consumer sans créer de flamme dangereuse qui pourrait causer des dommages, et ne peut donc pas provoquer de feu. »

Destinées à un usage extérieur ?

Pour l’heure, Kerets, l’un des gros distributeurs de la marque Enav et qui alimente de nombreux commerces possédant un rayon casher à Paris et en région parisienne (Carrefour Market, Franprix, G20, À deux pas…), nous indique ne plus commercialiser ces produits depuis septembre 2018.

« Ces bougies sont initialement destinées à un usage extérieur (utilisation dans les cimetières par exemple) et non intérieur », souligne cette entreprise. Le certificat de conformité produit par Enav parle en effet de « Bougies de cimetière ». Pourtant, M. Amar affirme lui-même qu’on peut utiliser ces bougies à l’intérieur. D’ailleurs, rien sur l’emballage ne précise le contraire.

Certaines illustrations sur l’emballage (dont le texte est entièrement rédigé en anglais) des bougies Ner Mitzvah, une marque américaine également vendue en France, tendent à montrer que ces bougies s’utilisent bien en intérieur.

Détail de l'étiquette des bougies Ner Mitzvah

Manque d'information ou contenant inadapté, une chose est sûre : ces bougies mémorielles présentent un risque supplémentaire par rapport aux bougies classiques. La balle est désormais dans le camp de la Répression des fraudes.

Que dit la réglementation sur les bougies ?

Il existe des textes et des normes concernant les bougies elles-mêmes, mais pas de texte spécifique au sujet des contenants de bougies.

Toutefois, le décret n°91-1175 du 13 novembre 1991 sur la sécurité des consommateurs en ce qui concerne certains objets précise en annexe que « les bougeoirs et compositions décoratives de bougies doivent être conçus de façon telle qu’ils ne puissent pas s’enflammer ou propager la flamme de la bougie s’ils sont utilisés dans des conditions normales ou raisonnablement prévisibles d’emploi ».

Reste à savoir si le contenant en plastique de ces bougies peut être considéré comme un bougeoir ou une composition décorative de bougies. Si c’était le cas, ce type de bougie pourrait être interdit.

Quoi qu’il en soit, tout fabricant ou distributeur de produits a une obligation générale de sécurité (article L. 221-1 du code de la consommation) et doit s’assurer que les produits qu’il vend ne présentent pas de risques.

Devinez qui est vice-président du groupe de sondages Kantar l’institut des sondages ?


Sébastien Auzière... ça vous parle ? Non, c’est normal
Le beau-fils de Macron ! Vous savez dorénavant ce qu’il adviendra de vos opinions. Bizarre… , vous avez dit bizarre ? Comme c’est étrange!

C’ est juste le fils aîné de Brigitte Trogneux devenue Macron par épousailles.

A 42 ans , soit 3 ans de plus que l’actuel mari de sa maman, il est devenu, en janvier 2016, Senior Vice-président de la société Kantar…

Kantar Health à capitaux en partie qataris… qui a acheté il y a quelques années l’institut de sondages Sofres devenu depuis Kantar-TNS- Sofres, filiale de WPP, leader mondial des études d’opinions (basé depuis 2009 à Jersey).

De là à sous-entendre que… Noooon, faut pas croire !
Vous avez maintenant une des sources des sondages bidons qui cherchent à influencer l’opinion des Français ..!
Après… chacun en fait ce qu’il veut. Mais faudra plus dire :
Ah ? je ne savais pas !

La vie est belle ....

CA VA MIEUX.... LA REPRISE EST LA (PRIX EN 2018)
On oublie les PV vitesse
Les Évolutions des prix en 2018 ! …
Ça va mieux ! … Ça va mieux ! …
Contrairement aux belles paroles de nos élus !…

Nature
Evolution
Frais Bancaires
+ 13%
Carburant
+ 12%
PV de Stationnement
+ 130%
Assurances
+ 3 à 5%
Mutuelle
+ 5 %
Timbres Poste
+ 10 %
Carte Grise
+ 15 %
Tabac
+ 10 %
Abonnement Bus
+ 3 %
Péage Routier
+ 1,3 %
Gaz
+  7 %
Forfait Hospitalier
+ 15 %
Abonnement Vélib
+ 30 %
Contrôle Technique Automobile
+ 23 %
Cantine Scolaire
+ 1 à 3 %
Fioul Domestique
+ 36 %
Electricité
+ 17 %
CSG
+ 21,7 %


SMIC
+ 1,2 %
Retraite
0 %
Je me permets de rectifier un oubli sur ce tableau :Retraite-1,7(inclus dansla CSG).
- 1,7%

IMPRESSIONNANT ! …

Ne Pleurez Pas : Ça Va Mieux ! …

Ouffff ! …
Ils ont tenu parole,les impôts ne devaient pas augmenter.

20 astuces naturelles pour réutiliser mes déchets...

Coquille d'oeuf, écorce de citron, épluchures de pomme de terre...Ne jetez pas ces éléments organiques car ils possèdent bien des v...