vendredi 30 mars 2018

Pessah, la fête de la liberté....


Pessa’h (hébreu פֶּסַח, Pessa’h, latin : Pascha « Pâque ») est l’une des trois fêtes de pèlerinage du judaïsme au cours de laquelle on célèbre l’Exode hors d’Égypte et le début de la saison de la moisson de l’orge qui inaugure le cycle agricole annuel.

Elle commence le 14 Nissan à la tombée de la nuit (qui correspond, selon les années, à la fin du mois de mars ou au mois d’avril dans le calendrier grégorien) et dure sept jours en terre d’Israël et 8 en diaspora.
Elle commémore la libération des Israélites de l’esclavage en Égypte. Elle est observée en s’abstenant de consommer toute nourriture levée et en célébrant les repas du Séder qui incluent quand coupes de vin, la consommation de matsa et d’herbes amères, et le récit de l’histoire de l’Exode.
Le nom hébraïque « Pessa’h » signifie « passer par-dessus », car D.ieu, au milieu de la nuit du 15 Nissan de l’année 2448 depuis la création (1313 avant l’ère commune), passa par-dessus les maisons juives lorsqu’Il frappa les premiers-nés égyptiens la première nuit de Pessa’h de l’histoire.
Après près de 220 ans d’esclavage sous les Pharaons d’Égypte, pendant lesquels les Israélites furent contraints à un travail écrasant et soumis à la cruauté, D.ieu vit la détresse du peuple et envoya Moise chez Pharaon avec ce message : « Laisse partir Mon peuple, pour qu’il Me serve. » Lorsque, malgré plusieurs avertissements, Pharaon refusa d’obéir à l’ordre divin, D.ieu envoya sur l’Égypte dix plaies dévastatrices qui y semèrent la désolation, détruisant bétail et récoltes.
La fête de Pessa’h, qui célèbre la plus grande série de miracles jamais vécus dans l’histoire de l’homme, est le moment de s’élever au-dessus de la nature pour atteindre la dimension miraculeuse de l’existence.
L’exemple sur la matsa : plate et sans saveur, elle incarne l’humilité. En nous débarrassant des egos surdimensionnés, nous devenons capables de puiser dans la miraculeuse source d’énergie divine que nous avons tous dans notre âme.

Je ne pouvais pas rester silencieux sur les récentes attaques barbares de la religion de la paix qui ont eu lieu en France.
Les principaux médias peuvent se féliciter, ils ont réussi à donner le feu vert aux criminels avec des décennies de parti pris anti-israélien.
Comme Sebastian Sellam, Ilan Halimi, Myriam Monsenego, Sandller et ses 2 enfants, Yohav Hattab, Yohan Cohen, Philippe Braham et François-Michel Saada, Tand Sarah Halimi, Mireille Knoll était juive. Trop de juifs tués.
Demain ce sera un autre Juif. Et encore les autorités exprimeront leurs condoléances habituelles.
Mireille Knoll, 85 ans ayant échappée aux nazis a été sauvagement assassinée par le terrorisme islamique. Honte à la police française d’avoir ignoré son précédent appel à l’aide, donnant ainsi à son meurtrier un laissez-passer gratuit et une complicité dans son meurtre.
Combien d’attaques antisémites avant que le gouvernement français intervienne et fasse quelque chose?
L’Etat islamique a déclaré la guerre contre la France, alors la France doit instituer un tribunal militaire. Nous ne répondons pas aux terroristes avec des fleurs, des bougies, l’éclairage de la tour Eiffel au drapeau français, des marches blanches et du blabla.
Si les Juifs ne peuvent pas porter des armes à feu pour se défendre, ils doivent quitter ce pays.
Les Juifs de France particulièrement meurtris par l’assassinat barbare de Mireille Knoll et qui liront la Hagaddah de Pesah devront comprendre le vrai sens de la sortie d’Egypte.
Nous assistons à la lente agonie de la vie juive en Europe.
Partout dans le continent européen, l’opinion avec l’aide des médias dominants est très, très hostile à Israël et cela affecte automatiquement les Juifs.
Le fait est qu’il y a 150 millions d’antisémites en Europe. Si collectivement nous voulons être honnêtes avec nous-mêmes, nous devons admettre que les statistiques qui sont citées sont probablement plus proches d’une réalité que beaucoup d’entre nous refusons d’admettre.
Les Juifs allemands avaient 6 ans pour partir quand Hitler a pris le pouvoir en 1933, ils étaient optimistes et son restés – on sait ou ils ont finis – lorsque les politiques disent la France sans les Juifs n’est plus la France, en mode décrypté cela veut dire on vous utilise pour être nos boucliers.
Je gueule, les Juifs doivent quitter ce pays des ténèbres. Et lorsque les politiques disent la France sans les Juifs n’est plus la France, en mode décrypté cela veut dire on vous utilise pour être nos boucliers.
Une chose est sure, la France a capitulé devant l’Islam, les Juifs doivent partir, point barre.
En Israël, ici nous combattons les assassins de Juifs l’arme à la main, pas avec de belles paroles à dormir debout.
Bonne fête de Pesach
חג פסח כשר ושמח
Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean Vercors pour Dreuz.info.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

"On peut enfin écouter toutes les chansons dont l'EI nous a privés pendant 3 ans": à Mossoul, One FM veut effacer l'idéologie terroriste;...

Sans jihadistes pour brouiller les ondes, les radios fleurissent à Mossoul... A l'époque des jihadistes, il n'existait qu'...