mercredi 4 juillet 2018

Lieberman crée l’Office national de lutte économique contre le terrorisme”....


Au lendemain de l’adoption définitive de la loi dite des “déductions”, le ministre de la Défense entame déjà son application pratique. Il a ordonné la création d’un nouveau département au sein de ministère de la Défense qui sera non seulement chargé de déduire les salaires versés aux terroristes détenus des sommes transférées par Israël à l’Autorité Palestinienne mais de manière plus générale, centralisera la lutte antiterroriste économique de l’Etat d’Israël dans le pays comme à l’étranger.
La mission de cet office sera notamment d’établir un suivi de toutes les activités financières des organisations terroristes à travers le monde et d’en faire part aux ministères concernés ainsi qu’au différentes branches militaires et du renseignement.
Ce département sera dirigé par l’avocat Paul Landes. Avant d’être responsable de la lutte financière contre le terrorisme au sein du bureau du Premier ministre, il oeuvrait comme spécialiste de la lutte contre le blanchiment d’argent et du financement du terrorisme au sein du ministère de la Justice. Le nouveau département sera composé de représentants de Tsahal, du ministère de la Défense, du Shin Bet, du bureau du Premier ministre, de la police et de l’Office contre le blanchiment d’argent et du financement du terrorisme au sein du ministère de la Justice.
La loi votée lundi par 87 voix contre 15 a donné lieu à des débats extrêmement houleux et des interventions violentes de la part des députés arabes. Le palmarès de l’outrance revient une nouvelle fois à Jamal Zahalka: “Ceux qui ont déposé ce texte de loi infâme répondent à tous les critères du terrorisme: utilisation de la violence et assassinats prémédités! Qui sont les vrais terroristes?? Ce sont ceux qui ont présenté cette loi, l’ancien directeur du Shin Bet (Avi Dichter) responsable de la mort de centaines de personnes innocentes, et ceux (les pilotes) qui écoutent de la musique de Mozart et lisent Kafka tout en appuyant sur un bouton qui tue des centaines d’innocents”.
Lors des débats, Robert Ilatov et Oded Forer, tous deux d’Israël Beiteinou, ont mené une ultime tentative de modifier le sens de la loi en demandant à ce que les sommes déduites ne soient pas gelées pour être versées plus tard, mais qu’elles soient confiquées et destinées à dédommager les familles des victimes du terrorisme arabe palestinien.
Suite à l’adoption de cette loi, Israël gèlera déjà un montant de plus d’1,2 milliard de shekels qui étaient destinés à l’AP.
Après le vote, le ministre de la Défense a écrit sur son compte Twitter: “Nous avions promis de mettre fin au festival des salaires versés aux terroristes ou à leurs familles et nous avons tenu parole. Maintenant c’est définitif. Chaque  shekel qu’Abou Mazen versera à des terroristes assassins sera automatiquement déduit des sommes qu’Israël verse à l’AP au nom des impôts collectés en son nom. La vraie guerre contre le terrorisme passe par la poche”.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Info 👀 😡😡😡 Jean Michel Zakine...

À tous et à toutes !!!! Cette semaine en Angleterre a été décidé de ne plus enseigner la Shoah dans les écoles du royaume. La principa...