lundi 25 juin 2018

Prier seul, afin que notre femme puisse jeûner, se réveiller en pleine nuit...


  •  Prier seul, afin que notre femme puisse jeûner, se réveiller en pleine nuit
    Une femme qui veut jeûner mais à la condition que le mari l’aide à la maison (enfants …) celui-ci sera autorisé à prier chez lui, afin qu’elle puisse jeûner.
    Références : Rabbi Israël Pessah Feinendler z.t.l.dans le Responsa Avné Yachfé, Halakhot Téphila page 77 au nom du Rabbi Yossef Chlomo Auerbach z.t.l.
    Bien que le jeûne ne débute qu’à l’aube, si quelqu’un se réveille en pleine nuit, il lui est interdit de consommer quoi que ce soit, s’il n’a pas émis la condition verbale avant d’aller dormir « si je me lève avant le début du jeûne il me sera permis de m’alimenter.
    Références : Rabbi Yossef Karo z.t.l. dans le  Choul’han Aroukh, Siman 686 Saïf 1 et 2, Rabbi Ovadia Yossef z.t.l. dans son Responsa Yéhavé Daat, Rabbi Yitshak Yossef dans Yalkout Yossef, Halakhot moadim, pages 527 à 587, Rabbi Binyamin Hotta Chlita dans Ki Ba Moëd Halakhot Pourim page 13,
    Le jour du jeûne, dans la Amida nous intercalerons le texte de Anénou pour les jeûnes. Si à la fin de la Amida, nous nous rendons compte que nous l’avons oublié, nous ne recommencerons pas.
    Références : Choul’han Aroukh, Siman 686, Saïf 1 et 2, Séfer Ki Ba Moëd, page 13.
    Il est mentionné dans Zékharia, Chapitre 8, Verset 19 « Ainsi parle Hachem : Le jeûne du 4ème mois (17 Tamouz), le jeûne du 5ème mois (9 Av), le jeûne du 7ème mois (jeûne de Guédalia) et le jeûne du 10ème mois (10 Tévèt) se transformeront pour la maison de Yéhouda en jours d’allégresse et de joie, en fêtes de réjouissance ».
    Selon la Torah, le mois de Nissan représente le 1er des mois de l’année.
    Nous sommes confiants que cette prophétie se réalisera très prochainement, Amen
    Références: Talmoud Babli dans la Michna Taânit 26 et 28, Toséfta Sota Chapitre 6, Sifri Parachat Vaéthanan, Talmoud Yérouchalmi Chapitre 4, Talmoud Babli Guémara Roch Hachana page 18.

     Avec tes « ennemis », patiente, avec tes amis, pardonne.

Par le mérite des Tsadikim, qu’Hachem protège tout le Âm Israël, Amen

  •  Hiloulot 13 Tamouz
    ��Rabbi Arié Leïb Epstein z.t.l., auteur du HaPardes, né en 1705, décédé en 1775.
    ��Rabbi Chmouel Cheinberg z.t.l. Roch Yéchiva de « Migdal HaTorah », décédé en 1997.
    ��Rabbi David de Rachmistrivka z.t.l., décédé en 1950.
    ��Rabbi El’hanan Bounim Wassermann z.t.l., auteur du Kovets Chiourim, né en 1875, décédé en 1941.  Auteur du sefer « Kovets Chiourim ». Il est né dans la ville de Birz en Lituanie dans une famille très pauvre, il étudia à Telche, à l’âge de 15 ans, il étudia avec le Rav ‘Haïm Soleveitchik pendant deux ans, et avec le ‘Hafets ‘Hayim pendant 3 ans, devenant son plus proche disciple, il alla ensuite à Brisk pour devenir le Roch Yéchiva. Il devint le Roch Yéchiva de Brananovich après la première guerre, en 1920, de 60 étudiants, la Yéshiva passa à 500 étudiants. [Selon certains, 12 Tammuz].
    ��Rabbi ‘Haïm Hacohen Rappaport z.t.l., il est l’auteur du sefer « Chout Rabbeinou ‘Hayim HaCohen ». Rav de Lvov,
    ��Rabbi Moshé Ravkash z.t.l., auteur de Be’er Hagolah. Pendant la fureur des Cosaques à Vilna, la plupart de la communauté ne croyait pas que le danger était imminent. Quelques-uns des grands Maîitres de la Torah de cette génération y échappèrent. Parmi eux il y avait le Shakh, le Shaar Ephraim et le Beer HaGolah. Il a passé quelques années à Amsterdam jusqu’à ce qu’il soit sûr de revenir.
    ��Rabbi Mordekhaï de Kremnitz [Kremnica] z.t.l., décédé en 1820. L’un des cinq fils du Maggid de Zlotschover. L’un des frères de Rav Mordekhaï était Rav Moché de Zvhil, le premier Rabbi de Zvhil.
    ��Rabbi Yaâkov Fitoussi z.t.l. Rav en Tunisie, auteur du Yéra’h Yaâkov, décédé en 1812.
    ��Rabbi Yitshak Ayzik Rosenbaum de Zutchka z.t.l., né en Roumanie en 1906, décédé en 2000. Il fut nommé d’après l’ancêtre de sa mère, Rav Yitshak Eizik de Komarna. À un âge précoce, sa famille déménagea à Chernovitz, dont 45 000 juifs constituaient environ 45% de la population de la ville. Les premiers maskilim se sont installés à Chernovitz au début du 19ème siècle et leur influence a été si rapide qu’en 1849, ils contrôlaient le conseil d’administration de la communauté juive. C’est à Chernowitz que le yiddishisme séculaire a tenu une grande place et a proclamé le yiddish comme langue nationale juive en 1908. Le père de Rav Yitshak Eizik lui a demandé de présider comme Rav et Admor dans la ville de Vashkowitz. Deux ans plus tard, il a déménagé à Zutchka où il est resté jusqu’à la Seconde Guerre mondiale. Peu de temps après la guerre, Rav Yitzchak Eizik déménagea à Boro Park. Après le décès de son père Rav Yitzchak Eizik, s’installe à Tel-Aviv pour reprendre la place de son père, en 1973. En 1981, il s’installe à Bnei Brak.
    Par le mérite des Tsadikim, qu’Hachem protège tout le Âm Israël, Amen.

Refoua Chelema et Réusite

  • Toutes les Halakhot sont dédiées à la protection et à la Réfoua Chéléma de tout le peuple d’Israël Amen et en particulier
    • mon épouse Sarah bat Fortuné,
    • Rabbi Haïm Chalom ben Bedra Chlita,
    • Haim Eliézer Ben Tilah
    • Anael bat Chlomo
    • Eli Eliyahou Ben Victorine
    • Noam Yéhouda ben Yéhoudit
    • Noah mylene bat Esther katie
    Amen

Léilouy Nichmat

  • De tous les défunts du âm Israël et en particulier
    • Sarah Bat Rosa z.t.l.
    • Georges Yitshak Ben Hénéna ouben Chlomo z.t.l.
    • Gérard Guerchon Ben Yitshak
    • Fortuné Bat Camille Camouna
    • Rabbi Yossef Haïm Sitruk Chlita ben Emma, z.t.l.
    • Léon Yéhouda ben Rahel véElichä z.t.l
    • Lidia Soufir z.l.
    • Ephraim ben yehouda et Alice
    • Tsipora bat Esther
    • Moché ben rav pinhas Teboul
  • Soutenir la diffusion de la Torah en France, au  Canada et en Israël.

    Merci grâce a vous des milliers de personnes lisent ces halakhot, Merci.

    Vous pouvez dédier des Halakhot

    • A une personne chère
    • A la guérison
    • A l’élévation de l’âme
    • A la protection des enfants
    • A la réussite Matérielle
    • A une aide pour trouver son conjoint

    �� Sympa les amis �� de faire un don ��

    Merci !!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

"Shoah" : un événement cinématographique...Film !

En hommage à Claude Lanzmann, disparu le 5 juillet, ARTE rediffuse les neuf heures de son monumental "Shoah" : un événement cin...