dimanche 13 mai 2018

Prière pour nos enfants Ségoula du Chlah Hakadoch z.t.l.


Halakha No 1
Prière du Rav Yécha’ya Halévy Horovits Zal

Pour le Lundi 14 mai 2018 soit le 29 Iyar 5777 , c’est la veille de Roch Hodech Sivan, c’est un jour propice (chaâte ratsone) pour lire une prière très spéciale, celle du Chlah Hakadoch, qui est enterré à Tibériade, à côté du Rambam.

Cette prière, est spécifique à l’éducation des enfants, toute l’année il est bon de la dire, qui n’a pas besoin d’aide d’Hachem pour élever ses enfants ?! La veille de Roch Rodech Sivan, c’est vraiment le jour !!! Des milliers de juifs du monde entier réciteront cette prière demain, soyez parmi eux …..

La prière des parents
Cette prière concerne donc tous les parents dans leur devoir, leurs aspirations et leur souci envers leurs enfants. Pour les enfants et pour toute leur descendance.

Elle consiste à prier pour soi-même et sa descendance afin que D. nous aide à aller dans les voies de la Torah et nous permettre d’éduquer nos enfants dans le droit chemin. 
Nous prions également que ceux-ci aient le mérite de fonder un foyer dans la pureté et la sainteté.

TRADUCTION DE LA SEGOULA EN FRANÇAIS :
Tu es notre D. avant d’avoir créé le monde, Tu es notre D. depuis la création du monde. Tout-Puissant Hachem. Tu as créé le monde pour faire reconnaitre Ton existence grâce à Ta sainte Torah, comme le disent nos sages: « Au commencement… [D. a créé le monde] pour la Torah et pour Israël ».

Israël est Ton peuple et le patrimoine que Tu as choisi parmi toutes les nations. [Il est le peuple] que Tu as rapproché de Toi et auquel Tu as donné Ta sainte Torah. Et pour que la Torah soit observée. Tu nous as donné deux commandements : « Croissez et multipliez-vous » et : « Vous enseignerez [les commandements] à vos enfants ». Ces deux Mitsvot ont le même but: Tu n’as pas créé le monde pour qu’il reste vide mais bien pour qu’il soit peuplé. En Ton honneur. Tu as créé, formé et fait l’univers pour que nous, nos descendants et tous les descendants du peuple juif connaissent Ton Nom et étudient Ta Torah.

Aussi, ô Hachem, Rois des rois, je viens présenter ma requête devant Toi! Mes yeux sont tournés vers Toi dans l’espoir que Tu écoutes ma prière avec grâce et que Tu me donnes des fils et des filles. Puissent-ils, eux aussi, croitre et se multiplier jusqu’aux dernières générations afin qu’eux, moi et nous tous, nous nous adonnions à Ta sainte Torah pour étudier, enseigner, observer et accomplir toutes les paroles de Ta Torah avec amour. Fais nous comprendre Ta Torah et attire notre cœur vers Tes commandements pour atteindre l’amour et la crainte de Ton Saint Nom.

Père, notre père qui nous aime ! Donne à nous tous une longue vie emplie de bénédictions. Qui comme Toi, père aimant, se souvient de Ses créatures pour leur accorder la vie avec pitié ? Souviens Toi de nous pour nous accorder la vie éternelle, comme le demanda Abraham : « puisse (mon fils Ichmaël) vivre devant Toi – c’est-à-dire dans la crainte de Toi. Nos sages expliquent : Notre père qui nous aime!

Je prie donc que mes enfants et mes descendants soient dépourvus de tout défaut mais qu’au contraire, ils représentent paix, vérité, bien et droiture aux yeux d’Hachem et des hommes. Puissent-ils être des érudits en Torah instruits en l’Ecriture, la Michna, le Talmud et la Kabbala : qu’ils soient exemplaires dans l’accomplissement des Commandements, dans la bienfaisance et les vertus. Puissent-ils Te servir avec amour et une crainte authentique et non affectée. Accorde à chacun d’eux ses besoins de façon honorable ainsi que la santé, la dignité et la force. Octroie-leur une haute stature, la beauté, la grâce et la faveur. Que l’amour, la bonne entente et la paix règnent parmi eux, Donne-leur de bons époux, nés d’érudits et de justes, et dotés des qualités que j’ai sollicitées pour mes enfants.

Oh Hachem ! Tu connais tous les secrets et mes pensées profondes, et Tu sais que toutes mes requêtes ont pour but de sanctifier Ton Nom grand et saint ainsi que Ta Torah. Exauce-moi donc, Ô Hachem, par le mérite de nos ancêtres Avraham, Yitshak et Ya’acov. Pour que les pousses ressemblent à leurs racines. Aide les enfants en vertu des patriarches et en vertu de Ton serviteur David, quatrième élément du Char divin, qui composa par inspiration divine [le psaume suivant] :

«Cantique [à chanter] sur les marches [du Temple]. Digne de louanges toute personne qui craint Hachem et marche dans Ses voies. Si tu manges de l’œuvre de tes mains, tu seras heureux et ce sera bon pour toi. Ta femme sera comparable à une vigne fertile dans les coins de ta maison, tes fils semblables à des plants d’olivier autour de ta table. Ainsi sera béni l’homme qui craint Hachem, Il te bénira de Sion et tu verras la splendeur de Jérusalem tous les jours de ta vie. Tu verras les enfants de tes enfants, et la paix régnera sur Israël.

De grâce, Oh ! Hachem qui écoute la prière, puisse se réaliser en ma faveur le verset : «Voici Mon alliance avec eux, dit Hachem : Mon esprit qui est sur toi et Mes paroles que J’ai mises dans ta bouche ne quitteront ni ta bouche ni celle de tes enfants ni celle de tes petits-enfants, dit Hachem, à jamais … ».

Que les paroles de ma bouche et les réflexions de mon cœur soient agrées devant Toi Hachem, ma forteresse et la source de ma délivrance.

Référence : Rabbi Yécha’ya Halévy Horovits z.t.l. dans le Chlah Hakadoch 40 Tamid chapitre Ner Mitsva 100, Rabbi Yécha’ya Halévy Horovits z.t.l. dans le Chlah Hakadoch Chaâr Hotiyot Ot 4

אַתָּה הוּא יְיָ אֱלֹהֵינוּ עַד שֶׁלֹּא בָרָאתָ הָעוֹלָם, וְאַתָּה הוּא אֱלֹהֵינוּ מִשֶּׁבָּרָאתָ הָעוֹלָם, וּמֵעוֹלָם וְעַד עוֹלָם אַתָּה אֵל, וּבָרָאתָ עוֹלָמְךָ בְּגִין לְאִשְתְּמוֹדַע אֱלָהוּתָךְ בְּאֶמְצָעוּת תּוֹרָתְךָ הַקְּדוֹשָׁה, כְּמוֹ שֶׁאָמְרוּ רַבּוֹתֵינּו זִכְרוֹנָם לִבְרָכָה, בְּרֵאשִׁית – בִּשְׁבִיל תּוֹרָה וּבִשְׁבִיל יִשְׂרָאֵל, כִּי הֵם עַמְּךָ וְנַחֲלָתְךָ אֲשֶׁר בָּחַרְתָּ בָּהֶם מִכָּל הָאֻמּוֹת, וְנָתַתָּ לָהֶם תּוֹרָתְךָ הַקְּדוֹשָׁה, וְקֵרַבְתָּם לְשִׁמְךָ הַגָּדוֹל. וְעַל קִיּוּם הָעוֹלָם וְעַל קִיּוּם הַתּוֹרָה בָּאוּ לָנוּ מִמְּךָ יְיָ אֱלֹהֵינוּ שְׁנֵי צִוּוּיִים: כָּתַבְתָּ בְּתוֹרָתְךָ פְּרוּ וּרְבוּ, וְכָתַבְתָּ בְּתוֹרָתְךָ וְלִמַּדְתֶּם אֹתָם אֶת בְּנֵיכֶם, וְהַכַּוָּנָה בִשְׁתֵּיהֶן אֶחָת, כִּי לֹא לְתֹהוּ בָרָאתָ כִּי אִם לָשֶׁבֶת, וְלִכְבוֹדְךָ בָּרָאתָ יָצַרְתָּ אַף עָשִׂיתָ, כְּדֵי שֶׁנִּהְיֶה אֲנַחְנוּ וְצֶאֱצָאֵינוּ וְצֶאֱצָאֵי כָּל עַמְּךָ בֵּית יִשְׂרָאֵל יוֹדְעֵי שְׁמֶךָ וְלוֹמְדֵי תוֹרָתֶךָ.

וּבְכֵן אָבוֹא אֵלֶיךָ יְיָ מֶלֶךְ מַלְכֵי הַמְּלָכִים, וְאַפִּיל תְּחִנָּתִי, וְעֵינַי לְךָ תְּלוּיוֹת עַד שֶׁתְּחָנֵּנִי וְתִשְׁמַע תְּפִלָּתִי לְהַזְמִין לִי בָּנִים וּבָנוֹת, וְגַם הֵם יִפְרוּ וְיִרְבּוּ הֵם וּבְנֵיהֶם וּבְנֵי בְנֵיהֶם עַד סוֹף כָּל הַדּוֹרוֹת לְתַכְלִית שֶּׁהֵם וַאֲנִי כֻּלָּנוּ יַעַסְקוּ בְּתוֹרָתְךָ הַקְּדוֹשָׁה לִלְמֹד וּלְלַמֵּד לִשְׁמֹר וְלַעֲשׂוֹת וּלְקַיֵּם אֶת כָּל דִּבְרֵי תַלְמוּד תּוֹרָתְךָ בְּאַהֲבָה, וְהָאֵר עֵינֵינוּ בְּתוֹרָתֶךָ וְדַבֵּק לִבֵּנוּ בְּמִצְוֹתֶיךָ לְאַהֲבָה וּלְיִרְאָה אֶת שְׁמֶךָ.

אָבִינוּ אָב הָרַחֲמָן, תֵּן לְכֻלָּנוּ חַיִּים אֲרוּכִים וּבְרוּכִים, מִי כָמוֹךָ אַב הָרַחֲמִים זוֹכֵר יְצוּרָיו לְחַיִּים בְּרַחֲמִים, זָכְרֵנוּ לְחַיִּים נִצְחִיִּים, כְּמוֹ שֶׁהִתְפַּלֵּל אַבְרָהָם אָבִינוּ לוּ יִחְיֶה לְפָנֶיךָ, וּפֵרְשׁוּ רַבּוֹתֵינוּ זִכְרוֹנָם לִבְרָכָה, בְּיִרְאָתֶךָ. כִּי עַל כֵּן בָּאתִי לְבַקֵּשׁ וּלְחַנֵּן מִלְּפָנֶיךָ שֶׁיְּהֵא זַרְעִי וְזֶרַע זַרְעִי עַד עוֹלָם זֶרַע כָּשֵׁר, וְאַל יִמָּצֵא בִי וּבְזַרְעִי וּבְזֶרַע זַרְעִי עַד עוֹלָם שׁוּם פְּסוּל וָשֶׁמֶץ, אַךְ שָׁלוֹם וֶאֱמֶת וְטוֹב וְיָשָׁר בְּעֵינֵי אֱלֹהִים וּבְעֵינֵי אָדָם, וְיִהְיוּ בַּעֲלֵי תוֹרָה, מָארֵי מִקְרָא, מָארֵי מִשְׁנָה, מָארֵי תַלְמוּד, מָארֵי רָזָא, מָארֵי מִצְוָה, מָארֵי גוֹמְלֵי חֲסָדִים, מָארֵי מִדּוֹת תְּרוּמִיּוֹת, וְיַעַבְדּוּךָ בְּאַהֲבָה וּבְיִרְאָה פְּנִימִית, לֹא יִרְאָה חִיצוֹנִית, וְתֵן לְכָל גְּוִיָּה וּגְוִיָּה מֵהֶם דֵּי מַחְסוֹרָה בְּכָבוֹד, וְתֵן לָהֶם בְּרִיאוּת וְכָבוֹד וָכֹחַ, וְתֵן לָהֶם קוֹמָה וְיֹפִי וְחֵן וָחֶסֶד, וְיִהְיֶה אַהֲבָה וְאַחֲוָה וְשָׁלוֹם בֵּינֵיהֶם, וְתַזְמִין לָהֶם זִוּוּגִים הֲגוּנִים מִזֶּרַע תַּלְמִידֵי חֲכָמִים מִזֶּרַע צַדִּיקִים, וְגַם זִוּוּגָם יִהְיוּ כְּמוֹתָם כְּכָל אֲשֶׁר הִתְפַּלַּלְתִּי עֲלֵיהֶם, כִּי זִכָּרוֹן אֶחָד עוֹלֶה לְכָאן וּלְכָאן.

אַתָּה יְיָ יוֹדֵעַ כָּל תַּעֲלוּמוֹת, וּלְפָנֶיךָ נִגְלוּ מַצְפּוּנֵי לִבִּי, כִּי כַוָּנָתִי בְּכָל אֵלֶּה לְמַעַן שִׁמְךָ הַגָּדוֹל וְהַקָּדוֹשׁ וּלְמַעַן תּוֹרָתְךָ הַקְּדוֹשָׁה, עַל כֵּן עֲנֵנִי יְיָ עֲנֵנִי בַּעֲבוֹר הָאָבוֹת הַקְּדוֹשִׁים אַבְרָהָם יִצְחָק וְיַעֲקֹב, וּבִגְלָלָם תּוֹשִׁיעַ בָּנִים לִהְיוֹת הָעֲנָפִים דּוֹמִים לְשָׁרְשָׁם, וּבַעֲבוּר דָוִד עַבְדֶּךָ רֶגֶל רְבִיעִי בַּמֶּרְכָּבָה, הַמְשׁוֹרֵר בְּרוּחַ קָדְשֶׁךָ.

שִׁיר הַמַּעֲלוֹת, אַשְׁרֵי כָּל יְרֵא יְיָ הַהֹלֵךְ בִּדְרָכָיו: יְגִיעַ כַּפֶּיךָ כִּי תֹאכֵל אַשְׁרֶיךָ וְטוֹב לָךְ: אֶשְׁתְּךָ כְּגֶפֶן פֹּרִיָּה בְּיַרְכְּתֵי בֵיתֶךָ, בָּנֶיךָ כִּשְׁתִלֵי זֵיתִים סָבִיב לְשֻׁלְחָנֶךָ: הִנֵּה כִּי כֵן יְבֹרַךְ גָּבֶר יְרֵא יְיָ: יְבָרֶכְךָ יְיָ מִצִּיּוֹן, וּרְאֵה בְּטוּב יְרוּשָלָיִם, כֹּל יְמֵי חַיֶּיךָ: וּרְאֵה בָנִים לְבָנֶיךָ, שָׁלוֹם עַל יִשְׂרָאֵל:

אָנָּא יְיָ שוֹמֵעַ תְּפִלָּה, יְקֻיַּם בָּנוּ הַפָּסוּק, וַאֲנִי זֹאת בְּרִיתִי אוֹתָם אָמַר יְיָ, רוּחִי אֲשֶׁר עָלֶיךָ וּדְבָרַי אֲשֶׁר שַׂמְתִּי בְּפִיך, לֹא יָמוּשׁוּ מִפִּיךָ וּמִפִּי זַרְעֲךָ וּמִפִּי זֶרַע זַרְעֲךָ אָמַר יְיָ מֵעַתָּה וְעַד עוֹלָם: יִהְיוּ לְרָצוֹן אִמְרֵי פִי וְהֶגְיוֹן לִבִּי לְפָנֶיךָ יְיָ צוּרִי וְגֹאֲלִי:


              

Aphorismes de Rabbi Méïr Simha :
Les juifs sont reliés les uns autres, pour ne former qu’une seule unité, chaque Mitsva accomplie par l’un  d’entre-eux est créditée au bénéfice du peuple entier.

Calendrier sur le site avec le compte du Omer
Télécharger le compte du Omer (Beth Habad) fichier PDF
Par le mérite des Tsadikim, qu’Hachem protège tout le Âm Israël, Amen
 Hiloulot 29 Iyar
44e jour du Ômér

Quand le 29 Iyar ne tombe pas un Chabbat, jour de repentance appelé « Yom Kippour katane ». 

Le Chlah a proposé une prière pour la famille et pour les enfants, à dire particulièrement ce jour-là.

Jour de la libération de ‘Hévron (Hébron).

��Rabbi Abraham Cohen Hachéni z.t.l. Chef du Beth Din de Djerba, auteur du responsa VaYashev Abraham et « Chir ‘Hadache »

��Rabbi Ben Tsion Atoun z.t.l.  de la Yéchivat Porat Yossef, décédé en 1975

��Rabbi Chmouël Chlomo Leiner z.t.l.  de Rodzhin (Pologne) H.Y.D, né en 1909, décédé en 1942

��Rabbi David Zékhout z.t.l.  de Modina, auteur du Zékher David

��Rabbi Méïr de Parmichlann z.t.l. Talmid du Baal Chem Tov, auteur de Or HaMéïr et Marganita DéRabbi Méïr, né en 1703, décédé en 1773

��Rabbi Moché Cohen Gadicha z.t.l. de Didjet, auteur du Pné Moché

��Rabbi Moché Sévid z.t.l. Chef du Beit Din de Aram Tsouva, auteur du Responsa Emet OuMichpat et Chalom VéEmet, décédé en 1889

*Allumez une bougie et par le mérite des Tsadikim, qu’Hachem protège tout le Âm Israël Amen*

Refoua Chelema et Réusite

Toutes les Halakhot sont dédiées à la protection et à la Réfoua Chéléma de tout le peuple d’Israël Amen et en particulier

mon épouse Sarah bat Fortuné,
Rabbi Haïm Chalom ben Bedra Chlita,
Haim Eliézer Ben Tilah
Anael bat Chlomo
Eli Eliyahou Ben Victorine
Noam Yéhouda ben Yéhoudit
Noah mylene bat Esther katie
Amen

Léilouy Nichmat

De tous les défunts du âm Israël et en particulier

Sarah Bat Rosa z.t.l.
Georges Yitshak Ben Hénéna ouben Chlomo z.t.l.
Gérard Guerchon Ben Yitshak
Fortuné Bat Camille Camouna
Rabbi Yossef Haïm Sitruk Chlita ben Emma, z.t.l.
Léon Yéhouda ben Rahel véElichä z.t.l
Lidia Soufir z.l.
Ephraim ben yehouda et Alice
Tsipora bat Esther
Soutenir la diffusion de la Torah en France, au  Canada et en Israël.
Merci grâce a vous des milliers de personnes lisent ces halakhot, Merci.
Vous pouvez dédier des Halakhot
A une personne chère
A la guérison
A l’élévation de l’âme
A la protection des enfants
A la réussite Matérielle
A une aide pour trouver son conjoint
�� Sympa les amis �� de faire un don ��
Merci !!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

La France est en guerre avec Israël. Par Guy Millière...

Peut-on le dire ? La France est en guerre contre Israël. La guerre qu’elle livre n’est pas une guerre militaire directe. L’Armée frança...