mercredi 4 avril 2018

Tremper la Matsa dans l’eau pendant Péssah / Le moment de réciter la Séfirat Haomer / Le compte du Omer..


  • Tremper la Matsa dans l’eau pendant Péssah

    Certains maîtres Ashkénaze tranchent qu’il est interdit pendant Péssah de tremper de la Matsa dans un liquide, car il peut y avoir un peu de farine qui n’a pas bien cuite dans la Matsa et qui vafermenter au contact du liquide, ce qui le rendra Hamets.
    Références Rabbi Chnéour Zelmann de Lyadi z.t.l. auteur du Tanya dans son Choul’han Aroukh HaRav Hélek 5 Siman 6, Kitsour Choul’han Aroukh Hélek 5 Siman 6, Rabbi Israël Méïr HaCohen z.t.l. dans son Michna Béroura Siman 461 Saïf 18, Rabbi Chlomo Ganzfried z.t.l  dans le Kitsour Choul’han Aroukh Siman 119 Saïf.

    Par contre, il sera permis de tremper la Matsa dans un liquide pour les personnes âgées.

    Références Rabbi Israël Méïr HaCohen z.t.l. dans son Michna Béroura Siman 461 Saïf 18.

    Cependant, la majorité des décisionnaires tranchent qu’il est permis de consommer pendant Péssah de la Matsa trempée dans un liquide et ceci est la Halakha pour la plupart des Sépharadim.

    à l’époque, les Matsot étaient plus épaisses, mais maintenant,  les Matsot sont très fines et il est impossible que de la farine n’ait pas bien cuite dans la Matsa pour ensuite fermenter.
    Par conséquent, il est également permis de mélanger de la farine de Matsa (de la farine faite avec des Matsot moulues) avec de l’eau, afin de confectionner des beignets ou d’autres pâtisseries, car une farine cuite ne peut plus fermenter.
    Références Rabbi Yossef Karo z.t.l dans le Choul’han Aroukh Ora’h Haïm Siman 461 Saïf 3 ,Rabbi H‘izkiyahou Dasilva z.t.l auteur du Péri H’adach, Rabbi Yits’hak Taïeb z.t.l dans ‘Êrekh Hachoul’han Siman 461 Saïf 3, Rabbi Moché Yéhochouâ Yéhouda Leïb  z.t.l le Maharil Mouline dans Minhaguim seder Hahagada, Rabbi Eliézer bar Nathan z.t.l et le RaAvan z.t.l dans la Guémara Péssah’im page 39a, le Yaâbets Téchouva Hélek 2 Siman 65, Rabbi Éliyahou Gaon de Vilna z.t.l dans Maâssé Rav Ot 183, Rabbi Moché Sofer z.t.l dans le Responsa de Rabbi Chimôn Grinfeld z.t.l Hélek 1 Siman 56, , Rabbi Haïm David Yossef Azoulay z.t.l dans son Birké Yossef, Rabbi  Ovadia Yossef z.t.l dans  Yéhavé Daât Hélek 1 Siman 21.

    Aphorisme de nos sages

    Ce n’est que lorsque l’homme marche en accord avec D. et qu’il participe à l’affinement de son caractère, qu’il peut atteindre son but.
    Dr. Rav Abraham Yéhochouâ Twerski Chlita

  • Le moment de réciter la Séfirat Haomer

    Halakha No 1

    Le moment de réciter la Séfirat Haomer
    D’après tous les Poskim le moment de réciter la Séfirat Haômer est à priori à la sortie des étoiles, il sera conseillé au Rav de la communauté de dire un petit Dvar Torah entre Minha (prière de l’après midi) et Arvit (prière du soir) afin de réciter le Omer en son temps.

    Halakha No 2

    Un Tsibour qui a fini la prière de Arvit (prière du soir) à Plag Haminha (1h15 avant la sortie des étoiles) et qui a peur d’oublier de compter le Omer, pourra le compter seulement et uniquement après le coucher du soleil et pas avant, même le vendredi soir où on a l’habitude de prier plus tôt.
    Les Achkanazim sont plus strict réciterons le Omer à la sortie des étoiles.
    Références des 2 Halakhot :
    Guémara Ménah’ot page 66 dans Tosphot Rabbi Yossef Karo z.t.l. dans le Choul’han Âroukh section Ora’h Haïm Siman 489 Saïf 2 et Siman 261, Rabbi David Halévy Ségal z.t.l (Taz) dans Touré Zahav section Ora’h Haïm Siman 489 Saïf Katan 5, Rabbi Yoël Sirkiss z.t.l dans le Baït Hadach Siman 489, Rabbi Chlomo Louria z.t.l . dans son Responsa Maharchal Siman 13, Rabbi Haïm Yossef David Azoulay z.t.l , dans le Tov Âyin Siman 8, Rabbi Betsalel Chtrane z.t.l dans le Responsa Betsel Ha- Hokhma volume 4 Siman 173 de réciter a ben HaChmachot, Rabbi Israël Méïr HaCohen z.t.l dans Biour Halakha Siman 489, Rabbi Ovadia Yossef z.t.l. dans son Responsa Yabiâ Omer Volume 6 Siman 31 et dans le volume 8 et aussi dans son Responsa Yéhavé Daât volume 1 Siman 23 et dans H’azon Ovadia sur les lois de Yom Tov page 232, Rabbi Yits’hak Yossef Chlita dans Yalkout Yossef Siman 489 et dans Yalkout Yossef Halakhot sur les fêtes page 421, Rabbi Éliézer Mélamed Chlita dans Péniné Haalakha Halakhot Zmanim chapitre 4.
  •  Le compte du Omer

    LE COMPTE DU OMER

    Présentation
    Il est écrit dans la Tora (Vayikra 21-15) : Vous compterez, pour vous, depuis le « lendemain du Chabbat », depuis l’offrande du Omer, 7 semaines entières.
    Nos sages nous ont dévoilé que par « lendemain du Chabbat » c’est à dire le « lendemain du 1er jour de Pessah’ », car le Yom Tov est appelé aussi «  »Chabbatone » = Chabbat ».
    Le « Omer » était une mesure d’orge qui était offerte au Temple le lendemain du premier jour de Pessa’h pendant 7 semaines, depuis le 16 Nissan, jusqu’à la veille de Chavouôt, soit au total : 49 jours.
    Malheureusement à notre époque, le Beth Ha-Mikdach (le Temple) est détruit, nous n’avons plus la Mitsva de moissonner le blé du ‘Omer, ni la Mitsva de l’offrande du ‘Omer, c’est pourquoi, à notre époque la Mitsva de compter le ‘Omer n’est plus de la Torah mais par institution de nos H’akhamim (sages), en souvenir du Beth Hamikdach (le Temple).
    Nous avons déjà commencé à compter le Omer à partir du second soir de Pessa’h jusqu’à la veille de Chavouôt.

    HALAKHA 1

    C’est une Mitsva de compter le soir les 49 jours du Omer.
    Le moment de réciter la Séfirat Haomer est à priori à la sortie des étoiles, 18mn. Zmaniyot  après le couché du soleil, il sera conseillé au Rabbin de la communauté de dire un petit Dvar Torah entre Minha (prière de l’après midi) et Arvit (prière du soir)  afin de réciter le Omer en son temps. Un Tsibour qui a fini la prière de Arvit (prière du soir) après le coucher du soleil et dont les responsables du Kahal (communauté) craignent que les fidèles n’oublient de compter le Omer et de perdre la Mitsva, seront autorisés à compter le Omer avec Bérakha après le coucher du soleil.

    HALAKHA 2

    Un Tsibour qui a fini la prière de Arvit (prière du soir) à Plag Haminha (1h15 avant la sortie des étoiles) et qui a peur d’oublier de compter le Omer, pourra le compter seulement et uniquement après le coucher du soleil pas avant, même le vendredi soir où on a l’habitude de prier plus tôt.
    Réf : Rabbi Yits’hak Yossef Chlita dans Yalkout Yossef Siman 489, Yalkout Yossef  Halakhot sur les fêtes page 421, responsa Yabiâ Omer Volume 6 Siman 31 Responsa Yéhavé Daat V.1 Siman 23, Hazon Ovadia sur les lois de Yom Tov page 232.

Calendrier sur le site avec le compte du Omer

Télécharger le compte du Omer (Beth Habad) fichier PDF


Par le mérite des Tsadikim, qu’Hachem protège tout le Âm Israël, Amen

  •  Hiloulot 19 Nissan
    ��Rabbi Chlomo Leib de Lentche z.t.l, décédé en 1843.
    ��Rabbi Chmouel Alexander Unsdorfer z.t.l de Montréal et Petach Tikva, décédé en 2002.
    ��Rabbi Ménahem Zemba Zérâ Abraham z.t.l  (également connu sous le nom de R ‘Menachem Prager), né à Praga un petit quartier de Varsovie en 1883, décédé en 1943. Quand son beau-père mourut, il écrivit un traité sur le Chabbath et le nomma Totza’as Haïm en son honneur. Rav Menachem publie son livre Zerah Avraham, basé sur de nombreuses correspondances.
    ��Rabbi Mindel de Ladizin z.t.l
    ��Rabbi Pinh’as Éliyahou Bar Méïr z.t.l  auteur du Séfer HaBérit
    ��Rabbi Yéhouda Haturki z.t.l  Marrakèch
    ��Rabbanit brindle Éguer z.t.l 
    Rav Yehoshua Falk Katz z.t.l, décédé en 1614, auteur de Meirat Einayim, le Derisha et Perisha sur le Tour, le Sema sur Choulchan Arouch, Hoshen Michpat.

    ��Rabbi Aharon Hagadol de Karlin z.t.l, né en 1736, décédé en 1772. Étudiant du Maguid de Mezritch z.t.l, fondateur de la Hassidout en Biélorussie et de la dynastie Karlin-Stolin.
    ��Rabbi Yaakov Yossef Weiss z.t.l. de Sprinka, décédé en 1988.
    *Allumez une bougie et par le mérite des Tsadikim, qu’Hachem protège tout le Âm Israël Amen

Refoua Chelema et Réusite

  • Toutes les Halakhot sont dédiées à la protection et à la Réfoua Chéléma de tout le peuple d’Israël Amen et en particulier
    • mon épouse Sarah bat Fortuné,
    • Rabbi Haïm Chalom ben Bedra Chlita,
    • Haim Eliézer Ben Tilah
    • Anael bat Chlomo
    • Eli Eliyahou Ben Victorine
    • Noam Yéhouda ben Yéhoudit
    Amen

Léilouy Nichmat

  • De tous les défunts du âm Israël et en particulier
    • Sarah Bat Rosa z.t.l.
    • Georges Yitshak Ben Hénéna ouben Chlomo z.t.l.
    • Gérard Guerchon Ben Yitshak
    • Fortuné Bat Camille Camouna
    • Rabbi Yossef Haïm Sitruk Chlita ben Emma, z.t.l.
    • Léon Yéhouda ben Rahel véElichä z.t.l
    • Lidia Soufir z.l.
    • Ephraim ben yehouda et Alice
    • Tsipora bat Esther
  • Soutenir la diffusion de la Torah en France, au  Canada et en Israël.

    Merci grâce a vous des milliers de personnes lisent ces halakhot, Merci.

    Vous pouvez dédier des Halakhot

    • pour une personne chère
    • Pour la guérison
    • Pour l’élévation de l’âme
    • Pour les enfants
    • Pour la réussite Matériel
    • Pour aider à trouver son conjoint

    �� Sympa les amis �� de faire un don ��

    Merci !!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

L’accord de paix israélo-jordanien est solide – malgré l’ingratitude d’Amman....

En refusant de renouveler l'annexe portant sur la location de deux parcelles de terrain, le roi Abdallah tente largement d'apai...