dimanche 1 avril 2018

Conseil de sécurité: les Etats-Unis font échec à une résolution anti-israélienne....


Comme de coutume, le Conseil de sécurité s’est réuni en urgence pour “traiter du cas Israël” à propos de la grande provocation du Hamas depuis vendredi. La résolution du conseil demandait la création d’une commission d’enquête pour “déterminer pourquoi seize Palestiniens ont été tués par l’armée israélienne”!!
Cette séance s’est tenue malgré la demande expresse d’Israël et des Etats-Unis de la repousser après le fête de Pessah’. Mais Israël n’est pas un Etat musulman envers qui on fait des courbettes. Aucun représentant israélien n’était donc présent aux débats!
L’un des membres de la délégation américaine, Walter Miller a déclaré: “Nous déplorons la perte de vies humaines à la frontière de Gaza et demandons aux parties concernées de prendre les mesures qu’il faut pour apaiser la situation. Certains utilisent des manifestants afin de couvrir des actes de violence. Ils mettent délibérément des vies d’innocents en danger”.
A l’inverse, un fonctionnaire hypocrite de l’ONU a appelé Tsahal “à ne pas porter atteinte à des civils et notamment à des enfants”. Il poursuivi: “Israël doit se conformer au droit international et ne doit faire usage du feu qu’en dernier recours. Il faudra enquêter sur chaque cas de mort”! Même demande de la part du secrétaire-général de l’ONU Antonio Gutteres: “Il faut une enquête indépendante et transparente pour savoir comment ces Palestiniens sont morts ou ont été blessés”.
La déléguée aux Affaires étrangères de l’Union européenne Federica Mogherini s’est naturellement portée au secours des terroristes en appelant elle-aussi à une enquête internationale ainsi qu’à une levée du blocus maritime israélien sur la bande de Gaza.
Finalement, Nikki Haley, l’ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU a opposé un veto à la résolution. Jérusalem avait également indiqué qu’il ne permettrait à aucune commission d’enquête internationale de se rendre sur place.
L’ambassadeur d’Israël à l’ONU Dany Danon a quant à lui déposé une plainte officielle à l’ONU “pour atteinte aux principes de l’ONU” à propos de cette séance fixée le soir du séder. Accusant le Hamas d’utiliser sa population civile comme boucliers humains, il a également dénoncé l’initiative cynique du Koweït de convoquer cette séance en sachant parfaitement que les juifs ne pourront y assister à cause de la fête de Pessah’. “L’utilisation de règles de procédure pour ne permettre qu’à une partie d’exposer ses arguments est totalement en contradiction avec les valeurs de l’ONU et porte atteinte aux principes d’un débat honnête”, a rajouté l’ambassadeur.
Rien de neuf sous le soleil. La communauté internationale (Etats-Unis exceptés) se réveille dès qu’Israël ose se défendre de la manière la plus légitime qui soit.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Haine de l’Etat juif : le parti de Mélenchon condamne la visite de 185 patrons français en Israël....

La section rennaise du parti islamo-gauchiste La France Insoumise (LFI), le parti de Jean-Luc Mélenchon, a condamné lundi la visite en ...