dimanche 18 mars 2018

Shabat Vayikra, Rosh hodesh Nissan, Bénédiction des arbres, Birkat Ha-Ilanot...

Halakhot

  •  Bénédiction des arbres, Birkat Ha-Ilanot

    Halakha No 1

    HODECH TOV MEVORAKH A TOUS ET A TOUTES
    Nous avons la Mitsva de réciter la bénédiction des arbres fruitiers qui bourgeonnent ou à l’éclosion de la fleur de l’arbre, au plus tôt dans le mois de Nissan. Ceux sont nos Maîtres, les kabbalistes de Tsfat qui ont redonné à cette cérémonie toute sa valeur (comme ils l’ont fait pour le Nouvel an des arbres TouBichvat). Cette bénédiction ne se récite qu’une seule fois par an.
    En récitant la prière, chacun prendra conscience que de la même manière qu’ Hachem a fait sortir les fruits de l’arbre, il a fait sortir nos pères d’Égypte et il nous fera aussi sortir de cet exil, Amen.
    Références : Guémara Bérakhot page 43b, Rabbi Yossef Karo z.t.l. dans le Choul’han Aroukh Siman 226 Halakha 1, Rabbi Israël Méïr HaCohen z.t.l. dans le Michna Béroura Siman 226 Saïf Katan 2, Séfer Beth Habéh’ira page 20b Ot 5, Rabbi Eliezer Papo z.t.l. dans le Responsa  Pélé Yoèts volume 2 Siman 37.
    Même les femmes doivent réciter la Birkat Ha-Ilanot au mois de Nissan.
    Références : Rabbi Ben Tsion Aba Chaoul z.t.l. dans le Responsa Or Létsiyone volume 3 chapitre 6 Siman 1, Rav Ovadia Yossef z.t.l. dans H’azon Ovadia Halakhot Pessah page 10, Rabbi Yossef Chlomo Auerbakh z.t.l. dans Achré Aïch page 325.
    Cette bénédiction est très importante d’après la Kabbala, elle aide les défunts (elle élève les néchamot qui se trouvent dans les arbres).
    Références : Rabbi Yits’hak Louria z.t.l. le Ari Hakadoch dans Torat HaGuilgoul, Rabbi Haim Yossef David Azoulay z.t.l.  dans Moré Béétsbâ Siman 7 Ot 199, Rabbi Haim Palaggi z.t.l. dans Moëd Lékhol Hay Siman 1 Ot 6
    De préférence il est mieux de réciter la bénédiction en dehors de la ville, si on ne peux pas, on le fera à l’intérieur de la ville.
    Références :Rabbi Ovadia Yossef z.t.l. dans H’azon Ovadia page 12 Halakha 2, Péri HaAdama volume 1 sur le Rambam Halakhot Bérakhot page 30, Rabbi Eliezer Yéhouda Waldenberg z.t.l. Responsa Tsits Eliezer Volume 12 Siman 20 Ot 1 et 2, Rabbi Haïm Palaggi z.t.l.  dans  Moëd Lékhol Haï Siman 1 Ot 7.
    Nous avons mentionné que le moment propice à cette Bérakha est le mois de Nissan, car c’est là où généralement les arbres bourgeonnent et sortent leurs fleurs.
    Références : Rabbi Israël Méïr HaCohen z.t.l. dans le Michna Béroura Siman 226 Saïf Katan 1, Responsa Har Tsvi volume 1 Siman 118, Rabbi Eliezer Yéhouda Waldenberg z.t.l. Responsa Tsits Eliezer volume 12 Siman 20, Rav Ovadia Yossef z.t.l dans H’azon Ovadia Halakhot Pessah page 25.
    Il sera permis de réciter la bénédiction de Birkat Ha-Ilanot le mois de  Iyar pour une personne qui ne l’a pas récitée le mois de Nissan.

    Références : Rabbi Eliézer Papo z.t.l. dans Hessed Laalafim Siman 221 Ot 24, Rabbi Binyamin Hotta Chlita Halakhot Péssah page 3 Halakha.
    Halakha No 2

    Il est permis de réciter la bénédiction de Birkat Ha-Ilanot la nuit à la lumière électrique.
    Références : Rabbi Yits’hak Nissim z.t.l. Ancien grand Rabbin d’Israël dans son Responsa Yayine HaTov Siman 45, Rabbi Eliezer Yéhouda Waldenberg z.t.l. Responsa Tsits Eliézer volume 12 Siman 20 Ot 6, Rav Ovadia Yossef z.t.l. dans H’azon Ovadia Halakhot Pessah’ page 11.
    a) Il est bien de réciter cette bénédiction avec beaucoup de monde (Bérov Am Hadrat Mélèkh), mais si on ne peut pas, on la fera seul, mais en son temps.
    Références : Rabbi Nissim HaCohen z.t.l. dans Maâssé Nissim HaCohen volume 1 Siman 167, Rav Ovadia Yossef z.t.l. dans H’azon Ovadia Halakhot Pessah page 24, Rabbi Binyamin Hotta Chlita Halakhot Pessah’ page 1.
    b) Un seul arbre fruitier en fleur suffit mais, la personne qui récite la Bérakha sur de nombreuses espèces (en 1 seule fois) est digne de louanges.
    Références : Rabbi Yossef Karo z.t.l. dans le Choul’han Aroukh Siman 226 Halakha 1, Rabbi Israël Méïr HaCohen z.t.l. dans le Michna Béroura Siman 226 Saïf Katan 2, Rabbi Haïm Yossef David Azoulay z.t.l. dans le Responsa Moré Béétsbâ Siman 198, Badé Hachoul’han volume 2 page 98, Rabbi Moché Chtenbokh z.t.l. dans son Responsa  Téchouvot Véanhagot volume 1 Siman 191, Responsa Révavot Éphraïm Volume 8 Siman 77, Rabbi Betsalel Stern z.t.l dans le Responsa Betsel Ha-Hokhma volume 6 Siman 36, Responsa Pérah Maté Aaron page 70, Rav Ovadia Yossef z.t.l. dans H’azon Ovadia Halakhot TouBichvat page 458 et dans Pessah page 14 ainsi ont répondu Rabbi Méïr Mézouz Chlita et Rabbi Chlomo Zalman Auerbakh z.t.l., Rabbi Binyamin Hotta Chlita Halakhot Pessah’ page 2 Halakha 8, Rabbi Yaâkov Haïm Sofer z.t.l dans Kaf HaHaïm, sur Ora’h Haïm  Ot 2, Rabbi Eliezer Yéhouda Waldenberg z.t.l. Responsa Tsits Eliezer Volume 12 Siman 20, Rav Ben Tsion Aba Chaoul z.t.l dans le Responsa  Or Létsiyone Volume 3 Chapitre 6 Siman 1.
    c) On doit réciter la bénédiction sur des arbres non greffés.
    Références : Rabbi Yaâkov Amdine z.t.l Responsa Chéilat Volume 1 Siman 63, Responsa Yaguel Yaâkov Or HaHaïm Siman 12 Ot 2, Rabbi Yossef Haïm z.t.l dans le Responsa Rav Péâlim Volume 2 Siman 36, Rabbi Yaâkov Haïm Sofer z.t.l dans Kaf HaHaïm, sur Ora’h Haïm  Ot 11, Rabbi Yits’hak Yaâkov Weiss z.t.l.  Responsa Minhat Yits’hak volume 3 Sima, 25, Responsa de Rav Ovadia Yossef z.t.l  dans Yabiâ Omer Volume 5 Siman 20, Rav Ben Tsion Aba Chaoul z.t.l dans le Responsa  Or Létsiyone Volume 3 Chapitre 6 Siman 3.
    d) On doit réciter la bénédiction sur des arbres fruitiers, et non sur des arbres stériles, mais si par erreur la Bérakha a été récitée sur des arbres stériles ou greffés, ce sera valable on ne devra pas recommencer la Bérakha lorsqu’on verra des arbres fruitiers.
    Références : Haléket Volume 2 Siman 28, Rabbi Israël Méïr HaCohen z.t.l. dans Michna Béroura Ot 2, Rabbi Eliezer Yéhouda Waldenberg z.t.l. Responsa Tsits Eliezer Volume 12 Siman 20 Ot 4, Rabbi Haïm Palaggi z.t.l. dans Moëd Lékhol Haï Siman 1, Ot 9, Rav Ovadia Yossef z.t.l dans H’azon Ovadia page 13 Halakha 3 et page 15, Rabbi Haïm Yossef David Azoulay z.t.l. dans le Responsa Birké Yossef Siman 203, Rav Ben Tsion Aba Chaoul z.t.l. dans le Responsa Or Létsiyone Volume 3 Chapitre 6 Siman 3.
    Voici le texte de la bénédiction des arbres :
    Avant de réciter la bénédiction des arbres il est bien de réciter :
    לְשֵׁם יִחוּד קֻדְשָׁא בְּרִיךְ הוּא וּשְכִינְתֵּהּ, בִּדְחִילוּ וּרְחִימוּ וּרְחִימוּ וּדְחִילוּ, לְיַחֲדָא שֵׁם אוֹת יוּ »ד אוֹת הֵ »א בְּאוֹת וָא »ו אוֹת הֵ »א, בְּיִחוּדָא שְׁלִים בְּשֵׁם כָּל־יִשְׂרָאֵל, וּבְשֵׁם כּל־הַנְּפָשׁוֹת, רוּחוֹת וּנְשָׁמוֹת, הַמִּתְיַחֲסִים אֶל שָׁרְשֵׁי נַפְשֵׁנוּ רוּחֵנוּ ונִשְׁמָתֵנוּ וּמַלְבּוּשֵׁיהֶם וְהַקְּרוֹבִים לָהֶם, שֶׁמִּכְּלָלוּת אֲצִילוּת בְּרִיאָה יְצִירָה עֲשִׂיָּה, וּמִכָּל־פִּרְטֵי אֲצִילוּת בְּרִיאָה יְצִירָה עֲשִׂיָּה, הֲרֵי אֲנַחְנוּ מוּכָנִים וּמְזֻמָּנִים לְקַיֵּם מִצְוַת הַבְּרָכָה שֶׁתִּקְנוּ חֲכָמִים זַ »ל עַל רְאִיַּת אִילָנֵי דִמְלַבְלְבֵי, וְיַעֲלֶה לְפָנֶיךָ יְהֹוָה אֱלֹהֵינוּ וֵאלֹהֵי אֲבוֹתֵינוּ, כְּאִלּוּ כִּוַּנְנוּ בּכָל־הַכַּוָּנוֹת הָֽרְאוּיוֹת לְכַוֵּן בַּבְּרָכָה הַזֹּאת וְסוֹדוֹתֶיהָ, וְתִהְיֶה חֲשׁוּבָה וּמְקֻבֶּלֶת וּרְצוּיָה לְפָנֶיךָ בְּרָכָה זוֹ, לְבָרֵר וּלְהַעֲלוֹת עַל יָדָהּ כָּל־נִיצוֹצֵי הַקְּדֻשָּׁה הַמְּעֹרָבִים בַּצּוֹמֵחַ, וְכָל־נְפָשׁוֹת, רוּחוֹת וּנְשָׁמוֹת, הַמְגֻלְגָּלוֹת בּוֹ. וְאַתָּה הָאֵל בְּמִדַּת טוּבךָ, וּבְחַסְדּךָ הַגָּדוֹל תָּאִיר לָהֶם בְּאוֹר פָּנֶיךָ, וְתַשְׁלִים בֵּרוּרָם וְתִקּוּנָם. בָּֽרְכֵם טַהֲרֵם, רַחֲמֵי צִדְקָתֶךָ, תָּמִיד גְּמְלֵם.
    וִיהִי רָצוֹן מִלְּפָנֶיךָ יְהֹוָה אֱלֹהֵינוּ וֵאלֹהֵי אֲבוֹתֵינוּ, שֶׁבִּזְכוּת הַבְּרָכָה הַזֹּאת אֲשֶׁר נְבָרֵךְ יקֻיַּם בָּנוּ מַאֲמַר: « רְאֵה רֵיחַ בְּנִי כְּרֵיחַ שָׂדֶה אֲשֶׁר בֵּרְכוֹ יְהֹוָה », וּנְקַבֵּל שֶׁפַע עֶשֶׂר הַבְּרָכוֹת, כַּכָּתוּב: « וְיִתֶּן־לְךָ הָאֱלֹהִים מִטַּל הַשָּׁמַיִם (חכמה) וּמִשְׁמַנֵּי הָאָרֶץ (בינה), וְרֹב דָּגָן (דעת) וְתִירֹשׁ (חסד): יַעַבְדוּךָ עַמִּים (גבורה) וְיִשְׁתַּחֲווּ לְךָ לְאֻמִּים (תפארת) הֱוֵה גְבִיר (נצח) לְאַחֶיךָ (הוד) וְיִשְׁתַּחֲוּוּ לְךָ בְּנֵי אִמֶּךָ (יסוד), אֹרְרֶיךָ אָרוּר וּמְבָרְכֶיךָ בָּרוּךְ » (מַלְכוּת): יִהְיוּ לְרָצוֹן אִמְרֵי־פִי וְהֶגְיוֹן לִבִּי לְפָנֶיךָ, יְהוָה צוּרִי וְגֹאֲלִי.
    וִיהִי נֹעַם אֲדֹנָי אֱלֹהֵינוּ עָלֵינוּ, וּמַעֲשֵׂה יָדֵינוּ כּוֹנְנָה עָלֵינוּ, וּמַעֲשֵׂה יָדֵינוּ כּוֹנְנֵהוּ.
    Bénédiction principale
    בָּרוּךְ אַתָּה יְהֹוָה, אֱלֹהֵֽינוּ מֶלֶךְ הָעוֹלָם, שֶׁלֹּא חִסֵּר בְּעוֹלָמוֹ כְּלוּם, וּבָרָא בוֹ בְּרִיוֹת טוֹבוֹת וְאִילָנוֹת טוֹבוֹת, לֵהָנוֹת בָּהֶם בְּנֵי אָדָם
    « Baroukh’ ata a.d.o.n.a.ï Elohénou Mélèkh’ HaÔlam chélo h’isser bé’olamo kéloum oubara bo bériyot tovot véilanot tovot léhanot bahèm béné adam ».
    Traduction :
    Tu es Bénis Hachem (Tu es la source de la Bénédiction) Notre D. Roi du Monde, qui n’a rien négligé dans son univers où il y a créé de bonnes créatures, ainsi que de bons arbres, afin d’en faire profiter les êtres humains.
    Apres la bénédiction il est bien de dire :
    יְהִי רָצוֹן מִלְּפָנֶיךָ יְהֹוָה אֱלֹהֵינוּ וֵאלֹהֵי אֲבוֹתֵינוּ, שֶׁתַּעֲלֵנוּ בְּשִׂמְחָה לְאַרְצֵנוּ, וְתִטָּעֵנוּ בִּגְבוּלֵנוּ, וְשָׁם נְקַיֵּם מִצְוַת תְּרוּמוֹת וּמַעַשְׂרוֹת וכָל־מִצְוֹת הַתְּלוּיוֹת בָּאָרֶץ אֲשֶׁר הִנְחַלְתָּ לַאֲבוֹתֵינוּ הִיא אֶרֶץ זָבַת חָלָב וּדְבַשׁ, « אֶרֶץ נַחֲלֵי מָיִם, עֲיָנֹת וּתְהֹמֹת יֹצְאִים בַּבִּקְעָה וּבָהָר: אֶרֶץ חִטָּה וּשְׂעֹרָה וְגֶפֶן וּתְאֵנָה וְרִמּוֹן, אֶרֶץ־זֵית שֶׁמֶן וּדְבָשׁ », כַּאֲשֶׁר צִוִּיתָנוּ בּתוֹרָֽתְךָ עַל־ידֵי מֹשֶׁה עַבְדֶּךָ: אָֽנָּא יְהֹוָה , לְמַעַן שִׁמְךָ הַגָּדוֹל, הַגְדֵּל חַסְדְּךָ עִמָּנוּ וְקַיֵּם לָנוּ אֶת־הַדָּבָר אֲשֶׁר הִבְטַחְתָּנוּ עַל־ידֵי מֹשֶׁה עַבְדֶּךָ: « וְנָתַתִּי גִשְׁמֵיכֶם בְּעִתָּם, וְנָתְנָה הָאָרֶץ יְבוּלָהּ וְעֵץ הַשָּׂדֶה יִתֵּן פִּרְיוֹ: וְהִשִּׂיג לָכֶם דַּיִשׁ אֶת־בָּצִיר וּבָצִיר יַשִּׂיג אֶת־זָרַע, וַאֲכַלְתֶּם לַחְמְכֶם לָשֹׂבַע וִישַׁבְתֶּם לָבֶטַח בְּאַרְצְכֶם »: וְקַיֵּם בָּנוּ אֶת־הַדָּבָר אֲשֶׁר הִבְטַחְתָּנוּ עַל־יְדֵי יְשַׁעְיָה נְבִיאָךְ: « בַּיּוֹם הַהוּא יִהְיֶה צֶמַח יְהוָה לִצְבִי וּלְכָבוֹד, וּפְרִי הָאָרֶץ לְגָאוֹן וּלְתִפְאֶרֶת לִפְלֵיטַת יִשְׂרָאֵל »: וְנֶאֱמַר: « וּבָנוּ בָתִּים וְיָשָׁבוּ, וְנָטְעוּ כְרָמִים וְאָכְלוּ פִּרְיָם »: וְקַיֵּם בָּנוּ אֲשֶׁר הִבְטַחְתָּנוּ עַל־ידֵי עָמוֹס נְבִיאֶךָ: « הִנֵּה יָמִים בָּאִים נְאֻם־יְהוָה וְנִגַּשׁ חוֹרֵשׁ בַּקֹּצֵר וְדֹרֵךְ עֲנָבִים בְּמֹשֵׁךְ הַזָּרַע, וְהִטִּיפוּ הֶהָרִים עָסִיס וְכָל־הַגְּבָעוֹת תִּתְמוֹגַגְנָה: וְשַׁבְתִּי אֶת־שְׁבוּת עַמִּי יִשְׂרָאֵל וּבָנוּ עָרִים נְשַׁמּוֹת וְיָשָׁבוּ, וְנָטְעוּ כְרָמִים וְשָׁתוּ אֶת־יֵינָם, וְעָשׂוּ גַנּוֹת וְאָכְלוּ אֶת־פְּרִיהֶם »: וְקַיֵּם בָּנוּ אֲשֶׁר הִבְטַחְתָּנוּ עַל־יְדֵי יְחֶזְקֵאל נְבִיאֶךָ: « וְהִרְבֵּיתִי אֶת־פְּרִי הָעֵץ וּתְנוּבַת הַשָּׂדֶה, לְמַעַן אֲשֶׁר לֹא תִקְחוּ עוֹד חֶרְפַּת רָעָב בַּגּוֹיִם ». וְנֶאֱמַר: « וְעַל־הַנַּחַל יַעֲלֶה עַל־שְׂפָתוֹ מִזֶּה וּמִזֶּה כָּל־עֵץ־מַאֲכָל לֹא־יִבּוֹל עָלֵהוּ וְלֹא־יִתֹּם פִּרְיוֹ לָחֳדָשָׁיו יְבַכֵּר כִּי מֵימָיו מִן־הַמִּקְדָּשׁ הֵמָּה יוֹצְאִים, וְהָיָה פִרְיוֹ לְמַאֲכָל וְעָלֵהוּ לִתְרוּפָה ».
    אֱלֹהֵינוּ וֵאלֹהֵי אֲבוֹתֵינוּ, מֶלֶךְ רַחֲמָן רַחֵם עָלֵינוּ, טוֹב וּמֵטִיב הִדָּרֵשׁ לָנוּ, שׁוּבָה עָלֵינוּ בַּהֲמוֹן רַחֲמֶיךָ, בִּגְלַל אָבוֹת שֶׁעָשׂוּ רְצוֹנֶךָ, בְּנֵה בֵיתְךָ כּבַתְּחִלָּה, כּוֹנֵן בֵּית־מִקְדָּֽשְׁךָ עַל מְכוֹנוֹ, הַרְאֵנוּ בְּבִנְיָנוֹ, שַׂמְּחֵנוּ בְּתִקּוּנוֹ, וְהָשֵׁב שְׁכִינָֽתְךָ לְתוֹכוֹ, וְהָשֵׁב כֹּהֲנִים לַעֲבוֹדָתָם, וּלְוִיִּם לְדוּכָנָם, לְשִׁירָם וּלְזִמְרָם, וְהָשֵׁב יִשְׂרָאֵל לִנְוֵיהֶם. וְשָׁם נַעֲלֶה וְנֵרָאֶה וְנִשְׁתַּחֲוֶה לְפָנֶיךָ, בְּשָׁלֹשׁ פְּעָמֵי רְגָלֵינוּ בְּכָל־שָׁנָה וְשָׁנָה, כַּכָּתוּב: « שָׁלוֹשׁ פְּעָמִים בַּשָּׁנָה יֵרָאֶה כָל־זְכוּרְךָ אֶת־פְּנֵי יְהוָה אֱלֹהֶיךָ בַּמָּקוֹם אֲשֶׁר יִבְחָר, בְּחַג הַמַּצּוֹת וּבְחַג הַשָּׁבֻעוֹת וּבְחַג הַסֻּכּוֹת, וְלֹא יֵרָאֶה אֶת־פְּנֵי יְהוָה רֵיקָם: אִישׁ כְּמַתְּנַת יָדוֹ, כְּבִרְכַּת יְהוָה אֱלֹהֶיךָ אֲשֶׁר נָתַן־לָךְ ».
    וְתִמְלֹךְ אַתָּה הוּא יְהֹוָה אֱלֹהֵינוּ מְהֵרָה עַל כָּל־מַעֲשֶׂיךָ, בָּהַר צִיּוֹן מִשְׁכַּן כְּבוֹדֶךָ, וּבִירוּשָׁלַיִם עִיר מִקְדָּשֶׁךָ, כַּכָּתוּב בְּדִבְרֵי קָדְשֶׁךָ: « יִמְלֹךְ יְהוָה לְעוֹלָם אֱלֹהַיִךְ צִיּוֹן לְדֹר וָדֹר הַלְלוּיָהּ ».
    שִׁיר הַמַּעֲלוֹת לְדָוִד, שָׂמַחְתִּי בְּאֹמְרִים לִי, בֵּית יְהוָה נֵלֵךְ: עֹמְדוֹת הָיוּ רַגְלֵינוּ, בִּשְׁעָרַיִךְ יְרוּשָׁלָיִם: יְרוּשָׁלַיִם הַבְּנוּיָה, כְּעִיר שֶׁחֻבְּרָה־לָּהּ יַחְדָּו: שֶׁשָּׁם עָלוּ שְׁבָטִים שִׁבְטֵי־יָהּ עֵדוּת לְיִשְׂרָאֵל, לְהֹדוֹת לְשֵׁם יְהוָה: כִּי שָׁמָּה יָֽשְׁבוּ כִסְאוֹת לְמִשְׁפָּט, כִּסְאוֹת לְבֵית דָּוִד: שַׁאֲלוּ שְׁלוֹם יְרוּשָׁלָיִם, יִשְׁלָיוּ אֹהֲבָיִךְ: יְהִי־שָׁלוֹם בְּחֵילֵךְ, שַׁלְוָה בְּאַרְמְנוֹתָיִךְ: לְמַעַן אַחַי וְרֵעָי, אֲדַבְּרָה־נָּא שָׁלוֹם בָּךְ: לְמַעַן בֵּית־יְהוָה אֱלֹהֵינוּ, אֲבַקְשָׁה טוֹב לָךְ.

    Les faux amis sont des hirondelles qui apparaissent à la belle saison et disparaissent dans la mauvaise.


Video sur La Parasha

Drasha sur La Parasha

Par le mérite des Tsadikim, qu’Hachem protège tout le Âm Israël, Amen

  •  Hiloulot 29 Adar Aleph
    ��Dr. Yoseph Kaminetsky z.t.l, né en 1911 décédé 1999.
    ��Rabbi Chlomo de Radomsk z.t.l, décédé en 1866. Un leader ‘Hassidique et l’auteur du livre « Tiferet Chlomo ».
    ��Rabbi Chmouel Birinbaum z.t.l, auteur du livre « Maassé ‘Hochev » sur « Chaâr Hamelekh ».
    ��Rabbi Haïm Welfried de Lodz z.t.l, décédé en 1942.
    ��Rabbi Méir Wâknin z.t.l, né en 1885 à tibériade en Israël, décédé en 1975, il a étudié chez Rabbi Eliyahou Haïm Aboulâfia z.t.l et Rabbi David Âbou z.t.l. Rav de la congrégation Séfarade de Halab à New York. Auteur du responsa Vayomer Méir 2 volumes, Zirkhon Méir sur les Drachot 2 volumes.
    ��Rabbi Yaâkov Bar Binyamin Kaminetsky z.t.l, né à Dolhinov en 1891, décédé en 1986. Roch Yéchiva de Torah VeDa’at et l’auteur du livre « Emet LéYaâkov sur la Torah et le Talmud. Il fut enterré à Brooklyn,
    ��Rabbi Yaâkov Harrari z.t.l, décédé en 1888. Un des érudits de Damas.
    ��Rabbi Yéhouda Léon Kalfon z.t.l, Chef du Beth Din de Tétouan.
    *Allumez une bougie et par le mérite des Tsadikim, qu’Hachem protège tout le Âm Israël Amen
  • Hiloulot 1 Nissan
    Nadav et Avihou z.t.l.,  les enfants de Aaron Hakohen (1309 avant notre ère)
    Rabbi Chalom Dov Ber Schneerson z.t.l. Né en 1860 à Loubavitch, décédé en 1920. Il était le 5ème Admour de Loubavitch, connu comme le Rachab. Il connaissait toutes les Michnayot, le Tanakh et le Choul’han Aroukh avant l’âge de 13 ans. Il a fondé les Yéchivoth « Tomkhé Témmimim » qui se sont développées dans toute l’Europe et en Erets Israël. Il est enterré à Rostov.
    Rabbi Chamariya Katrivas z.t.l. décédé en 1774. Un des grands érudits en Tora de Tunisie, l’auteur de « Zekher Tsadik ».
    Rabbi Chlomo ben Péta’hiya HaLévi z.t.l. né en 1942, un des rabbins de Hébron, Israël.
    Rabbi Chlomo Salem z.t.l.  Décédé en 1978
    Rabbi Dosa ben Arkinas z.t.l. Tana de l’époque du 2eme temple d’apres le Rambam Rabbi Dosa ben Arkinas z.t.l. à vécu plus de 400 ans Il est mort environ 60 ans après la destruction du temple. Entéré dans la grotte de Chem et Ever à Tsfat.Le Talmud babylonien (Yebamot 16a) raconte une histoire attribuée à Rabbi Dosa ben Harkinas et comment il avait reçu un enseignement oral transmis de Haggai le prophète Son proverbe le plus connu est cité dans Pirkei Avot chapitre 3 Michna 10: « Dormir le matin et boire du vin dans l’après-midi, la conversation des enfants, et assis dans les églises d’amme ha’ares, peut enlever un homme de ce monde ».
    Rabbi Eliahou Chouvi z.t.l. de philadelfie décédé en 2009
    Rabbi Elimélekh Chapira  Migradzisk z.t.l. décédé en 1892, auteur du « Imré Elimelekh » sur la Torah et les fetes et auteur du Divré Elimelekh
    Rabbi Eliyahou Hazan z.t.l. de Bagdad né en 1906 Rav de hong kong et de chanhay il monta en israel jérusalen en 1930 décédé en 1938 et enterré au mont des oliviers auteur du responsa Yad Eliyahou
    Rabbi Haïm David Elkela z.t.l.  Un des Kabbalistes à Jérusalem.
    Rabbi Menahem Nahoum Chapikov z.t.l.,  Admour de Square z.t.l. décédé en 1886
    Rabbi Messod Bekhor Ben Chimon z.t.l. un des Rabbanim de Tsfat décédé en 1928
    Rabbi Moché z.t.l. Admour de Movitbesk décédé en1799
    Rabbi Moshé Yossef Hoffman z.t.l., le dayan de Pupa, auteur du Mé Beer Mayim Haim décédé en 1928
    Rabbi Yechayahou Bassan z.t.l. auteur du Lahmé Torah décédé en 1739
    Rabbi Yi’hiyéh ben Yossef Tsarom z.t.l. de Jérusalem décédé en 1917
    Rabbi Yossef Ben Yaakov Yitshak Ourkhegalenter z.t.l. décédé en 1807
    Rabbi Yossef z.t.l. Admour de Mizmoutch auteur du Michnat Hakhamim décédé en 1806

Refoua Chelema et Réusite

  • Toutes les Halakhot sont dédiées à la protection et à la Réfoua Chéléma de tout le peuple d’Israël Amen et en particulier
    • mon épouse Sarah bat Fortuné,
    • Rabbi Haïm Chalom ben Bedra Chlita,
    • Haim Eliézer Ben Tilah
    • Anael bat Chlomo
    • Eli Eliyahou Ben Victorine
    • Noam Yéhouda ben Yéhoudit
    Amen

Léilouy Nichmat

  • De tous les défunts du âm Israël et en particulier
    • Sarah Bat Rosa z.t.l.
    • Georges Yitshak Ben Hénéna ouben Chlomo z.t.l.
    • Gérard Guerchon Ben Yitshak
    • Fortuné Bat Camille Camouna
    • Rabbi Yossef Haïm Sitruk Chlita ben Emma, z.t.l.
    • Léon Yéhouda ben Rahel véElichä z.t.l
    • Lidia Soufir z.l.
    • Ephraim ben yehouda et Alice
    • Tsipora bat Esther
  • Soutenir la diffusion de la Torah en France, au  Canada et en Israël.

    Merci grâce a vous des milliers de personnes lisent ces halakhot, Merci.

    Vous pouvez dédier des Halakhot

    • pour une personne chère
    • Pour la guérison
    • Pour l’élévation de l’âme
    • Pour les enfants
    • Pour la réussite Matériel
    • Pour aider à trouver son conjoint

    �� Sympa les amis �� de faire un don ��

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LE CARDINAL SARAH AUX 12.000 PÈLERINS DE CHARTRES : TERRE DE FRANCE, RÉVEILLE-TOI !

Peuple de France, retourne à tes racines ! On peut décider de ne pas en parler. C’est, d’ailleurs, le choix d’une grande partie de la...