mercredi 7 mars 2018

Les Kitniyot (légumineuses) à Pessah...


  •  Les Kitniyot (légumineuses) fruits secs pour Péssa’h 1ère partie :

    Halakha N°1

    Même si la Torah a interdit seulement les 5 céréales que nous avons mentionnées hier, nos sages d’Europe centrale à l’époque des Richonim, (1100 a 1450) ont interdit, pour les ashkénazim, de consommer des Kitniyot (riz, pois-chiches…) pendant Pessah, coutume adoptée au 13ème siècle et depuis, toutes les Kéhilot (communautés) Achkanaze adoptent pour Péssah’ la coutume de s’abstenir de consommer les légumineuses ( riz, pois-chiches…) ..
    Références : Guémara Péssah’im 35a et 114b, Rabbi Yitshak  de Kourvil z.t.l .  le Smak dans son  Séfer Mitsvot Katan Siman 222 et la Mitsva 223,Rabbi Moché Isserlas z.t.l. dans le Choul’han Aroukh Siman 453 Saïf 1, Rabbi Éliyahou ben Binyamin Wolf Chapira de Prague dans son Séfer Éliyahou Rabba Ot 3, Rabbi Israël Meir HaCohen z.t.l. dans Michna Béroura Siman 453, Rabbi Yits’hak Yaâkov Weiss z.t.l. Responsa Minhat Yits’hak Volume 3 Siman 138,  Rabbi Tsvi Péssah Frank z.t.l. dans le  Séfer Mikraé Kodech Halakhot Péssah volume 2 Siman 60 Ot 2, Rabbi Chnéour Zelmann z.t.l de Lyadi auteur du Tanya dans le Choul’han Aroukh HaRav Siman 453 Saïf 1, Rabbi Chlomo Ganzfried z.t.l dans le Kitsour Choul’han Aroukh, Siman 117, Saïf 4,

    Halakha N°2

    Certains Séfaradim originaires d’Afrique du Nord ont adopté plus tard la coutume de s’abstenir de consommer les légumineuses (kitniyot) cette coutume remonte depuis l’époque des Aharonim (1500~).
    RéférencesGuémara Péssah’im pages 35a et 114b, Rabbénou Manoah z.t.l. sur le Rambam chapitre 5, Rabbi Yossef Karo z.t.l. dans le Beth Yossef Siman 452, Rabbi Éliyahou Bitton Chlita dans Nétivot Hamaârav page 178 Saïfs 29 et 30, Rabbi Yossef Ben Naïm z.t.l. dans Noheg Bé’Hokhma page 160, Rabbi Yossef Méssas z.t.l. dans son Responsa Maïm Haïm volume 2 Siman 42, Rabbi Baroukh Raphaël Tolédano z.t.l. dans son Kitsour Choul’han Aroukh  page 133, Rabbi Haïm Palaggi z.t.l dans Responsa Lev Haïm volume 2 Simans 90 et 94, Rabbi Raphaël Elâzar Halévy Ben Toubo z.t.l Rav Harachi de la communauté Séfarade en Israël dans Pékoudat Elâzar Siman 51 ainsi était la coutume des Séfaradim à Jérusalem, Rabbi Yaâkov Sofer z.t.l. dans Kaf Hahayim Siman 453 Saïf Katan 10, Rabbi Yossef Haïm z.t.l. dans le Ben Ich Hay Parachat Tsav Ot 41 et dans Rav Péâlim volume 3 section Ora’h Haïm Siman 30, Rabbi Mordékhaï Sigron z.t.l. de Djerba dans son Séfer MaAmar Mordékhaï Siman 32.

    D’autre Kéhilot (communautés) Sépharades, n’ont pas cette tradition, par contre il faudra soigneusement trier les légumineuses (3 fois), avant Pessah’, pour s’assurer qu’aucun grain de blé ou de céréale n’y soit mêlé. 
     Références :  Rabbi Moché Bar Maïmone z.t.l Rambam, Halakhot Hamets Oumatsa chapitre 2 Halakha 1, Rabbi Zérakhia Ben Yitshak  z.t.l. de Géronde z.t.l.  Le Raza ,  dans le Baâl Amaor chapitre 26b dans le Rif, Rabbénou Acher bar Yechiel z.t.l dans le Roch chapitre 2 Siman 12, Rabbi Yom Tov Achvilli z.t.l  dans le Ritva de la Guémara Péssahim page 35, Rabbi Yossef Karo z.t.l. dans le Choul’han Aroukh Siman 453, Rabbi David Ovadia Chlita dans Nahagou Haâm Halakhot Péssah page 45 Saïf 7, Rabbi Ovadia Yossef z.t.l. dans Yéhavé Daât volume 1 Siman 9 et H’azon Ovadia page 82, Rabbi Yitzhak Ratsavi Chlita dans le Choul’han Aroukh Hamékoutsar des lois Yéménites volume 3 page 15, Rabbi Yossef Haïm z.t.l. dans le Ben Ich Haï Chana 1 Parachat Tsav halakha 415 le Rav rapporte aussi d’autre avis), Rabbi Yaâkov Reicher  z.t.l. dans son Responsa Hok Yaâkov 453 Saïf 9, Rabbi Yitshak  Ben Moché de Vina z.t.l.  dans le Or Zarouâ volume  Siman,
    Les fruits secs pour Péssa’h :
    Les Achkanazim ont la tradition de ne pas consommer des fruits secs pendant Pessah’ même avec le label Kacher, sauf pour un enfant ou un malade.
    Références Rabbi Moché Isserlas z.t.l. dans le Choul’han Âroukh’ siman 467 Saïf 5, Rabbi Yéhezkiel Rabbi Ségal Landau z.t.l  dans Nodâ BiYéhouda Ora’h Haïm Siman  23.
    Les Séfaradim n’ont pas cette tradition et permettent les fruits secs pendant Pessah’.
    Cependant, les plus grands décisionnaires de notre génération ont mis en garde de ne prendre que des fruits secs avec le label kacher léPessah, car dans nos générations où la fabrication alimentaire s’est développée considérablement, il n’est pas rare de trouver des aliments interdits dans beaucoup de produits et en particulier pour Péssah’.
    Par exemple, on enduit les fruits secs de glucose et on recouvre les figues sèches de farine afin de les sécher, cette règle est aussi valable pour les cacahuètes les noix grillées….
    Références: Rabbi David Halévy Ségal z.t.l  (Taz) dans Touré Zahav Oh Hahaïm Siman  467, Saïf 7, Rabbi Yaâkov Kouli z.t.l.  dans âm Loèz page 179, Rabbi Yossef Haïm z.t.l.  dans son responsa Rav Péâlim volume 4 dans Yoré Déâ siman 6, Rabbi Ovadia Yossef z.t.l. dans H’azon Ovadia Halakhot Péssa’h’ page 117 et dans Yéhavé Daât volume 1 siman 9, Rabbané Hakachrout d’Israël, Rabbi Yossef Zritski Chlita des Rabbané Beth Oraa de Yérouchalayim.

    APHORISMES DE NOS SAGES

    Celui qui étudie les lois et ne comprend pas leur sens ou ne peux pas expliquer leurs contradictions n’est qu’un panier plein de livres.

  •  Les Kitniyot (légumineuses) à Pessah 2ème partie

    Halakha No 1

    Les Kitniyot (légumineuses) à Pessah 2ème partie
    Nous avons rapporté que beaucoup de communautés adoptent pour Péssah’ la coutume de s’abstenir de consommer les légumineuses (riz, pois-chiches…)
    Les Achkenazim ont la coutume de s’interdire les Kitniyot et ne peuvent annuler cette tradition même avec Hatarat Nédarim (annulation des vœux) contrairement aux Séfaradim qui eux, pourront faire Hatarat Nédarim.
    Références : Rabbi Ôvadia Yossef z.t.l dans Yabiâ Omer volume 5 section Ora’h Haïm Siman 37 et dans Yéhavé Daât volume 1 Siman 9 et dans H’azon Ôvadia Halakhot Pessah page 84.
    Il est permis pour toutes les Kéhilot (communautés) de laisser à la maison les légumes secs ainsi que les Kitniyot, pendant Péssah’’, même pour ceux qui ne les consomment pas. Il n’est pas nécessaire de les vendre.
    Références : Rabbi Moché Isserlas z.t.l. dans le Rama du Choul’han Aroukh Siman 453 Saïf 1, Rabbi Yaâkov Haïm Sofer z.t.l dans Kaf HaHaïm Siman 453 Saïf Katan 17.

    Halakha No 2

    Par contre, pour ceux qui ont la coutume de s’interdire les Kitniyot il sera permis pour un malade même en l’absence de danger, Ashkénaze ou Sépharade de consommer des Kitniyot pendant Pessa’h, par exemple, s’il souffre de constipation, il pourra avaler de l’eau avec des graines de lin, utile contre la constipation.
    Il est permis même en l’absence de danger, pour un bébé malade Ashkénaze ou Sépharade dont les parents ont la coutume de s’interdire les Kitniyot de les nourrir avec des plats de riz, mais il est conseillé de mettre des récipients appropriés à cet effet et il faudra soigneusement trier les légumineuses (3 fois), avant Pessah’, pour s’assurer qu’aucun grain de blé ou de céréale n’y soit mêlé.
    Références : Guémara Péssah’im page 114b, Rabbi Moché Bar Maïmone z.t.l dans le Rambam Halakhot H’ovel chapitre 5 Halakha 1, Rabbi Yaâkov Ben Achèr z.t.l dans le Tour Ora’h Haïm Siman 453, Rabbi David ben ibn Zimraz.t.l dans le Radbaz Halakhot Sanhédrin chapitre 18, Rabbi Yossef Karo z.t.l dans le Choul’han Âroukh Siman 328 Saïf 27, Rabbi Chnéour Zelmann z.t.l de Lyadi auteur du Tanya dans le Choul’han Aroukh HaRav section H’ochen Michpat Halakhot Chémirat Hagouf Vanéfech Saïf 14 et Siman 618 Saïfs 11 et 12, Rabbi Abraham Gombiner z.t.l dans le Maguen Abraham Siman 328 Saïf Katan 6, Rabbi Israël Méïr HaCohen z.t.l dans Michna Béroura Siman 453 Saïf Katan 7 et Siman 618 Saïf Katan 5, Rabbi Yaâkov Amdine z.t.l dans Mor Ouktsiyâ Siman 453, Touré Zahav Yoré Déâ Siman 108 Saïf 4, Encyclopédie Hélkhatit de la santé volume 1 lois de santé page 90 voir les notes et dans le volume 2 dans lois des malades page 443 et volume 3 page 491 note 155, Rabbi Chlomo Yossef Zévin z.t.l. dans l’encyclopédie Talmudique volume 16 section Hamets Ot 10 et dans le sujet de ne pas annuler un Issour a priori note 50, Téhoumin volume 13 page 163, Rabbi Abraham Dantsing z.t.l. dans Nichmat Adam Siman 20, Rabbi Chlomo Yossef Zévin z.t.l. dans Moâdim BaHalakha page 255 et dans section Issour BéKitniyot volume 16 pages 101 à 107, Rabbi Eliyahou Saliman Mani z.t.l dans son Responsa Maâssé Eliyahou Siman 281, Rabbi Haïm Hizkiyahou Médini dans son Responsa Sdé Hémed section Hamets Oumatsa 6 – 1, Rabbi Yéhyiel Mikhal Halévy Epstein z.t.l dans Aroukh Hachoul’han Siman 453 Saïf 5, Rabbi Padva z.t.l de Brisk Siman 48, Rabbi Yossef Haïm z.t.l dans le Responsa Rav Péâlim volume 3 Ora’h Haïm Siman 30, Rabbi Abraham Dantzig z.t.l dans Hayé Adam Siman 127 Saïf 6, Rabbi Ôvadia Yossef z.t.l. dans H’azon Ôvadia Halakhot Pessah page 84 et dans Halikhot Ôlam volume 1 page 303.
    Voir aussi sur l’importance de faire attention à notre santé voir le livre de Dévarim Perek 4 Passouk 15, livre de Béréchit Perek 9 verset 5,

    Abandonne ton fardeau à Hachem et laisse-le sans occuper.

  •  Exemples de Kitniyot (légumineuses) à Pessah 3ème partie
    Voici quelques exemples de Kitniyot pour les personnes strictes en la matière.
    Certaines communautés les interdisent ainsi que leurs extraits, sous quelque forme que ce soit, d’autre les permettent, chacun suivra la tradition de ses pères, celui qui n’a pas de coutume pourra en consommer.
    Références :Rabbi Yossef Karo z.t.l. dans le Beth Yossef Siman 453, Rabbi Moché Isserlas dans le Rama Siman 453 Saïf 1 et Siman 464 Saïf  1, Rabbi Israël Méir HaCohen z.t.l. dans le Michna Béroura Siman 453 séïfim Katan 4, 7 et 11.
    FenugrecCarviBeurre d’arachide
    ConservesChanvreCarvi
    CuminMilletCoriandre
    CurcumaHaricotsPois chiches
    Houmous (pois chiches) Lentilles Huile de lécithine
    LinLuzernePrunes noires
    Petit poisMoutardeFèves cuites
    SafranMaïsPoudre d’ail
    TamarinRizGraines de Pavot
    SarrasinSésameGraines de nigelles
    Haricots mungoAmaranteGraines d’amarantes
    SojaChiaGraines noires de moutarde
    AnethAnisGraines de tournesol
    KashaFenouilGraines grillées
    CuminCardamomeHuile de graine
    · Les edamame (préparation à base de fèves immatures et de soja (encore verts),
    · Graines séchées de courges préparées spécifiquement pour les consommer en graines
    · Huile de colza ou huile de canola
    · Les cacahuètes même si elles ne sont pas des Kitniyot.
    · Huile à base de Kitniyot (si les graines qui ont composés l’huile n’ont pas été trempées dans un liquide, alors l’huile sera permise)Références : Rabbi Moché Bar Maïmone z.t.l dans le Rambam, Halakhot Kilaïm Chapitre 1 Halakha 8, Rabbénou Acher bar Yechiel z.t.l dans le Roch Halakhot Kilaïm Chapitre 2, Rabbi Moché Yéhochouâ Yéhoudah Leïb le Maharil Mouline dans son Responsa Maharil section coutumes et Maakhalot Assourot pendant Péssah Saïf 19, Rabbi Moché Isserlas z.t.l dans Darké Moché Siman 464, Rabbi David HaLévy Ségal z.t.l (Taz) dans Touré Zahav section Or HaHaïm Siman 453 Saïf 1, Rabbi Abraham ben Yé’hyel Dantziger z.t.l. dans son Séfer Nichmat Adam question 33.
    · Concernant l’interdiction du millet, des fèves, de la luzerne, des petits pois, du tournesol, le dora et les lentilles voir Rabbi Chnéour Zelmann t.l de Lyadi dans son Choul’han Âroukh HaRav Saïf 3,
    · Concernant l’interdiction du maïs voir Rabbi Yaâkov Reicher t.l. dans son Responsa Hok Yaâkov 453 Saïf 1 et Rabbi Moché Sofer z.t.l dans son Responsa Hatam Sofer Siman 121 et Rabbi Yéhyiel Mickal Halévy Epsteinz.t.l dans Aroukh Hachoul’han Siman 453 Saïf 3,
    · Concernant l’interdiction du Houmous (pois chiches) voir Rabbi Yossef Haïmt.l dans Rabbi Péâlim volume 3 section Ora’h Haïm Siman 30,
    · Concernant l’interdiction de Huile de lécithine voir Rabbi Raphaël Ben Rabbi Moshé Rubenstein z.t.l dans son Responsa Avné Nézer section Ora’h Haïm volume 2 Siman 373,
    · Concernant l’interdiction du Soja et de la moutarde voir Rabbi Chlomo Zelmann Grousman Chlita dans son Séfer Sidour Péssah Kéhilkhato volume 2 Siman 16,
    · Concernant l’interdiction des haricots et des petits pois voir Rabbi David Halévy Ségal t.l (Taz) dans Touré Zahav Or HaHaïm Siman 453 Saïf Katan 1 et Rabbi Chlomo Zelmann Grousman Chlita dans son Séfer Sidour Péssah Kéhilkhato volume 1 chapitre 16 Saïf 1 Note 2 page 182,
    · Concernant l’interdiction de l’huile de coton voir Rabbi Yitshak Yaâkov  Weiss t.l. dans son Responsa Minhat Yitshak Volume 3  Siman  138,
    · Concernant l’interdiction du riz, voir Rabbi Moché Isserlas dans le Rama Siman 453 Saïf 1 et Siman 464 Saïf 1 et Rabbi Israël Méïr HaCohent.l. dans Michna Béroura Siman 453 Saïf Katan 6, Rabbi Haïm Hizkiyahou Médini dans son Responsa Sdé Hémed section Hamets Oumatsa volume 7 pages 170 à 173 Klals 1 et 2 page 430 et Rabbi Moché Harrari Chlita dans Mikraé Kodech Halakhot Pessah Pérek 4 Saïf Katan 140 et Rabbi Chnéour Zelmann t.l de Lyadi dans son Choul’han Âroukh HaRav Saïf 3.
    Demain avec l’aide d’Hachem nous verrons d’autres décisionnaires permettant certaines Kitniyot, même pour les Achkenazim.

    APHORISME

    La Moralité sans Torah c’est comme un arbre sans racine.

Par le mérite des Tsadikim, qu’Hachem protège tout le Âm Israël, Amen

  •  Hiloulot 20 Adar Aleph
    ��Rabbi Chlomo Zalman Auerbach z.t.l, Roch Yéchiva de Kol Torah, auteur de ‘Hakham Lev
    ��Rabbi Chmouël Allouch z.t.l de Tunisie, auteur du Vayomer Chmouel
    ��Rabbi Chmouël Kalman Zeidel z.t.l
    ��Rabbi David Magar z.t.l, un des élèves du Rachach z.t.l
    ��Rabbi Éliyahou Mishan z.t.l, un des grands kabbalistes d’Israël.
    ��Rabbi Yoël Sirkiss z.t.l de Krakow, auteur du Baït Hadach
    ��Rabbi Yossef HaCohen Koginof z.t.l l’un des Rabbanim de Boukhara.
    *Allumez une bougie et par le mérite des Tsadikim, qu’Hachem protège tout le Âm Israël Amen

Refoua Chelema et Réusite

  • Toutes les Halakhot sont dédiées à la protection et à la Réfoua Chéléma de tout le peuple d’Israël Amen et en particulier
    • mon épouse Sarah bat Fortuné,
    • Rabbi Haïm Chalom ben Bedra Chlita,
    • Haim Eliézer Ben Tilah
    • Anael bat Chlomo
    • Eli Eliyahou Ben Victorine
    • Noam Yéhouda ben Yéhoudit
    Amen

Léilouy Nichmat

  • De tous les défunts du âm Israël et en particulier
    • Sarah Bat Rosa z.t.l.
    • Georges Yitshak Ben Hénéna ouben Chlomo z.t.l.
    • Gérard Guerchon Ben Yitshak
    • Fortuné Bat Camille Camouna
    • Rabbi Yossef Haïm Sitruk Chlita ben Emma, z.t.l.
    • Léon Yéhouda ben Rahel véElichä z.t.l
    • Lidia Soufir z.l.
    • Ephraim ben yehouda et Alice
    • Tsipora bat Esther
  • Soutenir la diffusion de la Torah en France, au  Canada et en Israël.

    Merci grâce a vous des milliers de personnes lisent ces halakhot, Merci.

    Vous pouvez dédier des Halakhot

    • pour une personne chère
    • Pour la guérison
    • Pour l’élévation de l’âme
    • Pour les enfants
    • Pour la réussite Matériel
    • Pour aider à trouver son conjoint

    �� Sympa les amis �� de faire un don ��

    Merci !!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Gap: la publicité à la fillette voilée piétine les principes républicains parAurélien Marq.....

Dans une publicité pour sa gamme « kids », la marque de vêtements Gap montre une petite fille vêtue d’un voile. Or, un voile islamique ...