jeudi 14 septembre 2017

Une mariée déchirée entre le chagrin et la joie....


Le mariage est toujours un moment émouvant pour toute la famille. Mais lorsque la fiancée doit marcher vers le dais nuptial en l’absence de son père, assassiné par des terroristes, il est difficile, voire impossible, de retenir ses larmes.
C’était le cas, mercredi soir, de la jeune Orith Mark, 19 ans, fille du Rav Michael Mark h’yd, directeur administratif de la Yeshivat Hesder d’Othniel. Le Rav Mark, 48 ans, marié et père de 10 enfants, a été victime d’un attentat un vendredi après-midi, en juillet 2016, alors qu’il circulait avec des membres de sa famille sur une route du sud du Har Hévron.
Lors des obsèques, Orith s’était écriée : « Tu as fait tant de bien au monde, tu as tant donné aux autres. Tu nous acceptais comme nous étions, papa, je t’aime et vous étiez, avec maman, les parents les plus merveilleux du monde! »
Cette fois, avant son mariage, la jeune fille a écrit dans un post sur Facebook : « Tout le monde ici est ému et je suis angoissée à l’idée que mon père ne m’accompagnera pas à la H’oupa, avec ma mère ».
Elle a ajouté : « Mes sentiments sont mêlés, je pleure et je souris, la journée ne va pas être facile, une journée remplie de lumière, remplie de force ».
Orith était entourée de ses neuf frères et sœurs et de nombreux proches et amis venus par centaines assister au mariage. Mazal Tov !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

La grandeur de Binyamin Netanyahou....

Binyamin Netanyahou était en visite aux Etats-Unis pour la conférence annuelle de l’AIPAC. Cette visite devait être triomphale. Elle a ...