samedi 5 août 2017

70 randonneurs israéliens victimes de jet de pierres dans un village palestinien....


 Un groupe d’environ 70 Israéliens sont entrés dans un petit village palestinien dans la Cisjordanie vendredi et ont rapidement été l’objet de jets de pierres jetées par les résidents locaux, a annoncé l’armée.

Selon les informations de la Dixième chaîne, certains des randonneurs ont tiré des coups de semonce dans l’air avec leurs armes de poing, avant que les troupes de Tsahal n’arrivent sur les lieux. Cette information n’a pas été confirmée par les militaires..

Une fois les soldats arrivés, ils ont repoussé les lanceurs de pierre avec des gaz lacrymogènes et d’autres mesures de dispersion non létales, et ont évacué les randonneurs hors du village.
Il n’y a eu aucun blessé signalé chez les Israéliens ou les Palestiniens.
Les médias palestiniens ont signalé qu’une personne du village voisin de Koubar a été arrêtée dans le cadre de l’enquête sur l’incident.
Les randonneurs venaient de l’implantation de Halamish, où le mois dernier un terroriste palestinien a poignardé trois membres de la famille Salomon.
L’incident a eu lieu à Jibya, un petit village situé à la périphérie du village de Koubar, la ville natale du terroriste palestinien.
Un porte-parole de l’armée israélienne a déclaré qu’il n’y avait aucun lien entre l’attentat terroriste et les événements de vendredi.
Le voyage a été organisé par un groupe appelé Midreshet Harei Gofna, une entreprise qui organise des randonnées dans la région de Binyamin en Cisjordanie et ses alentours.
Le groupe avait demandé l’autorisation de l’armée de faire de la randonnée dans la région mais celle-ci avait été refusée.
La randonnée a donc été menée sans la coordination avec l’armée, a déclaré l’armée dans un communiqué.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

La ministre israélienne de la Culture, Miri Regev, demande à la nouvelle directrice de l’UNESCO, Audrey Azoulay, d’annuler les décisions niant le lien entre le peuple juif et le Mont du Temple, Jérusalem et Hébron....

La ministre israélienne de la Culture, Miri Regev, a adressé hier une lettre à la nouvelle directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoul...