jeudi 13 juillet 2017

Une Arabe israélienne pourfend l’Unesco pour ses résolutions anti-israéliennes....


Sarah Zoabi, Arabe israélienne mais fervente sioniste, dénonce l’Unesco et ses décisions concernant Jérusalem et Hevron. Dans une vidéo diffusée par l’organisation de ‘hasbara’ Boomerang, cette courageuse citoyenne accuse l’Unesco de « propager la haine et l’incitation et de falsifier l’Histoire ». 
Concernant la dernière résolution qui inscrit le Caveau des Patriarches comme « site du patrimoine palestinien », Sarah Zoabi déclare que l’ONU et l’Unesco tentent d’effacer le lien entre le peuple juif et cette terre: « Hevron est la ville des ancêtres du peuple juif ».
Elle se demande comment ces organisations internationales peuvent ainsi nier des faits qui sont mentionnés dans des livres reconnus par les grandes religions et les accusent d’être obsessionnels contre Israël en même temps qu’elles abandonnent les peuples qui ont besoin d’aide au Moyen-Orient.
Sur le  même sujet, la vice-ministre des Affaires étrangères Tsipi Hotovely a donné une magistrale leçon d’Histoire aux députés de la Liste arabe unifiée lors d’un débat sur la résolution de l’Unesco.

1 commentaire:

  1. L'Unesco et l'Onu devaient être les gardes - fous de la civilisation du bonheur dans la solidarité universelle entre les civilisations ! Elles ne sont plus dignes de confiance car leurs résolutions deviennent aberrantes ! Esprit ! réveille toi ! Les hommes et femmes de coeur se sont inscrits aux abonnés absents ! Or ils existent et nous pouvons les rencontrer.



    RépondreSupprimer