samedi 1 juillet 2017

Suisse: « Après le dîner, ma tante a convié ses invités à assister à l’exécution de 180 juifs »


Le journaliste suisse Sacha Batthyany savait qu’il appartenait à une famille aristocratique, centrée autour de sa tante, une femme très respectée. Mais en découvrant son passé, il a découvert l’horreur.

Au printemps 1945, à Rechnitz, sur la frontière autrichienne-hongroise, non loin des lignes de front de l’Armée rouge, la comtesse Margit Batthyany fait une fête dans son hôtel. La guerre était presque terminée, les aristocrates allemands et les officiers de SS  qui dansaient et buvaient savaient qu’ils étaient perdus.

Tard dans la nuit, ils descendirent vers le village, où 180 ouvriers juifs asservis attendaient. Ils les ont fait se déshabiller puis leur ont tiré dessus. 

Ce secret est resté au sein de la famille pendant des décennies, jusqu’à ce que Sacha Batthyany, se souvenant de sa grande tante Margit,et de son enfance en tant que femme sévère et distante, a commencé à poser des questions à ce sujet.

Un crime dans la famille est le livre de Sacha Batthyany pour faire face à ces questions. C’est l’une des dernières histoires du siècle de cauchemar des juifs en Europe, qui aborde non seulement le massacre de Rechnitz, l’inhumanité d’Auschwitz, le chaos de la guerre de Budapest, les brutalités de l’occupation soviétique et les goulags de Staline, mais aussi les crimes silencieux des collaborationnistes. 

Dans ce livre, Sacha Batthyany souffre, il révèle la barbarie et la tragédie, mais aussi une volonté de paix et de réconciliation.

http://www.europe-israel.org/2017/06/suisse-apres-le-diner-ma-tante-a-convie-ses-invites-a-assister-a-lexecution-de-180-juifs/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Netflix prépare une série religieuse intitulée Messiah....

« Une série qui demandera au public de se poser de grandes questions ! » ©: History Channel Un peu de théologie à venir, sur ...